Forums
 
Forums  ›  Présentation  ›  Quelques mots sur vous...
 

Présentation - piertiteuf

Bonjour

J’ai 57 ans, marié et deux grands enfants qui ont maintenant quitté le nid…

D’abord, comment suis-je venu au naturisme ?
Pour ma part, je n’y suis pas tombé tout petit, bien au contraire, j’ai eu une jeunesse plutôt « coincée » de ce côté là…

La révélation est arrivée il y a environ 30 ans, lors de ma première affectation professionnelle dans la région d’Arcachon. J’aime l’océan, les grandes plages propres grâce à la marée, j’ai donc passé beaucoup de mon temps libre près de l’eau.

J’ai évidemment remarqué la partie naturiste des plages, qui était très familiale. Un peu surpris au départ, puis curieux de l’expérience, je me suis très rapidement décidé à franchir le pas… et n’ai plus jamais remis un maillot depuis, sauf « obligation » pour ne pas gêner ceux que la nudité gène… (C’est ça aussi le naturisme…)


Oui, l’essayer c’est l’adopter, et tous mes a priori sur les naturistes cultivés par 20 ans de « blocage intellectuel» sont tombés en même temps que mon maillot…

Par la suite, j’ai été amené à faire des déplacements dans les pays nordiques, et j’ai pu gouter aux immenses complexes de piscines & saunas, totalement naturistes là bas. J’ai apprécié l’ambiance très chaleureuse et saine qui y règne, le nu est complètement naturel et intégré chez eux.

Pour avoir innocemment tenté un sauna à Paris à mon retour, j’ai vite déchanté…

Mes visions sur les questions récurrentes qui nourrissent à la fois les forums naturistes et les chamailleries :

1) Naturisme ou nudisme, je sais que beaucoup font de la différence sur les mots. La plupart du temps, je partage assez leur vision, mais je n’aime pas trop les dogmes. Pour ma part je me fie plus à l’esprit, dont on se rend vite compte quand on s’est « trompé d’adresse » (Cf ma tentative en sauna parisien…) : c’est le comportement qui prime sur le vocabulaire…


2) La cohabitation entre textiles et naturistes : elle est naturelle (dans les familles, tout le monde n’est pas à l’aise avec la nudité, surtout à l’adolescence). Par ailleurs, entre des textiles au regard correct et certains « naturistes » au comportement plus ambigu, je préfère les premiers.

Alors, je ne cherche pas à faire des « cases » dans lesquelles ranger les personnes : la cohabitation tolérante me paraît la meilleure manière pour que le naturisme soit mieux admis.

 


Pierre

Voila enfin une présentation digne de ce nom avec de belles vérités..Wink{#emotions_dlg.wel1} sur le forum!!

{#emotions_dlg.wel1}à toi Pierre et très belle présentation

{#emotions_dlg.wel1}  à toi!

 

Ton témoignage sur ton parcours est plein de vérité et je sens en toi un profond respect des autres ce qui colle très bien avec l'éthique naturiste.

 

Bonjour

J’ai 57 ans, marié et deux grands enfants qui ont maintenant quitté le nid…

D’abord, comment suis-je venu au naturisme ?
Pour ma part, je n’y suis pas tombé tout petit, bien au contraire, j’ai eu une jeunesse plutôt « coincée » de ce côté là…

La révélation est arrivée il y a environ 30 ans, lors de ma première affectation professionnelle dans la région d’Arcachon. J’aime l’océan, les grandes plages propres grâce à la marée, j’ai donc passé beaucoup de mon temps libre près de l’eau.

J’ai évidemment remarqué la partie naturiste des plages, qui était très familiale. Un peu surpris au départ, puis curieux de l’expérience, je me suis très rapidement décidé à franchir le pas… et n’ai plus jamais remis un maillot depuis, sauf « obligation » pour ne pas gêner ceux que la nudité gène… (C’est ça aussi le naturisme…)


Oui, l’essayer c’est l’adopter, et tous mes a priori sur les naturistes cultivés par 20 ans de « blocage intellectuel» sont tombés en même temps que mon maillot…

Par la suite, j’ai été amené à faire des déplacements dans les pays nordiques, et j’ai pu gouter aux immenses complexes de piscines & saunas, totalement naturistes là bas. J’ai apprécié l’ambiance très chaleureuse et saine qui y règne, le nu est complètement naturel et intégré chez eux.

Pour avoir innocemment tenté un sauna à Paris à mon retour, j’ai vite déchanté…

Mes visions sur les questions récurrentes qui nourrissent à la fois les forums naturistes et les chamailleries :

1) Naturisme ou nudisme, je sais que beaucoup font de la différence sur les mots. La plupart du temps, je partage assez leur vision, mais je n’aime pas trop les dogmes. Pour ma part je me fie plus à l’esprit, dont on se rend vite compte quand on s’est « trompé d’adresse » (Cf ma tentative en sauna parisien…) : c’est le comportement qui prime sur le vocabulaire…


2) La cohabitation entre textiles et naturistes : elle est naturelle (dans les familles, tout le monde n’est pas à l’aise avec la nudité, surtout à l’adolescence). Par ailleurs, entre des textiles au regard correct et certains « naturistes » au comportement plus ambigu, je préfère les premiers.

Alors, je ne cherche pas à faire des « cases » dans lesquelles ranger les personnes : la cohabitation tolérante me paraît la meilleure manière pour que le naturisme soit mieux admis.

 


Pierre

 

piertiteuf a t'il en plus  le bonheur d avoir 'une famille naturiste?

 

merci pour ce témoignage pur et sinçère de simplicité.

551693Glitscb3019871644ab88ec3f34c33a392deco19_1.gif

Bienvenue et merci pour ta présentation ! {#emotions_dlg.tshirt}

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !