Forums
 
Forums  ›  Naturisme  ›  Médias et Actualités
 

littoral Atlantique, le naturisme a le vent en pou

Sur le littoral Atlantique, le naturisme a le vent en poupe

Avec 13% de nouveaux adeptes depuis deux ans et un chiffre d'affaires des centres en augmentation, le naturisme connait un renouveau. En Gironde et dans les Landes, les quatre principaux villages génèrent près d'un millier d'emplois directs ou indirects.

Le naturisme séduit de plus en plus de touristes. C'est ce qui ressort d'une enquête menée par France 4 Naturisme, un groupement de plusieurs villages en France. Elle révèle que le nombre d'adeptes a augmenté de 13% depuis 2 ans. Le chiffre d'affaires des centres a augmenté de 7% en 2016 et 10% l'an dernier. 

 

A la recherche d'un univers sain

En Gironde et précisément dans le Médoc, il y a trois centres très importants : Euronat à Grayan-et-l'Hôpital avec près de 10.000 personnes par jour en haute saison, le Centre Héliomarin de Montalivet et le centre de La Jenny. Dans les Landes, il existe une autre structure importante, le centre Arnaoutchot basé à Vielle-Saint-Girons, entre Mimizan et Hossegor. Alors, qu'est-ce qui explique le succès actuel ? Selon Jean-Lou Dumon-Carbonnet, président de l'association Club aquitain du naturisme, "les gens sont à la recherche d'un univers sain""Les centres naturistes, poursuit-il, c'est aussi une ambiance et le respect. Respect de son corps, respect de l'autre. Les gens vous disent bonjour. Les enfants sont en sécurité même si on ne les surveille pas. Les gens sont simplement heureux".  

Nos centres ont une réelle qualité environnementale.

Jean-Michel Lorefice est le PDG de l'entreprise familiale Euronat, qui possède le centre de Grayan-et-l'Hôpital, le plus important dans la région. D'après lui, le naturisme répond simplement aux besoins actuels de beaucoup de gens. "Face aux embouteillages, à la pollution, aux difficultés de la vie, décline-t-il, nous apportons une réponse simple : la nature. Nos centres ont une réelle qualité environnementale et présentent une densité de construction beaucoup moins importante que les centres dits textiles. Les touristes ont de l'espace, de l'intimité et la végétation est privilégiée". Euronat emploie 35 personnes à l'année, 150 en haute saison. Il accueille 50% d'étrangers, essentiellement des Allemands et des Néerlandais. Au total, les centres naturistes du littoral Atlantique représentent quelques 1 000 emplois directs ou indirects.


Les centres s'adaptent aux demandes des clients

 

L'un des enseignements de l'enquête menée par France 4 Naturisme concerne également le taux de satisfaction des nouveaux adeptes. 91% d'entre eux affirment vouloir revenir en séjour naturiste. Se dévêtir n'est plus un frein, au contraire. Les nouveaux naturistes revendiquent un besoin de liberté et de communion avec la nature. Les centres également s'adaptent. Le site Arnaoutchot a par exemple développé sa boutique dédiée aux produits bio et son restaurant va proposer un menu vegan. Il ouvre également cette année un jardin-spa avec hammam, bassin à bulles et tisanerie sur 5.000 mètres carrés en pleine nature.

Source : https://www.francebleu.fr/infos/societe/sur-le-littoral-atlantique-le-naturisme-a-le-vent-en-poupe-1522160127