Forums
 
Forums  ›  Lieux Naturistes et Vacances  ›  Autres
 

Expériences de Randonue

Il y a beaucoup d'adeptes de la randonue sur ce site...et personne ou presque pour en parler sur le forum.Pourtant, ce serait enrichissant que chacun nous confie ses expériences à ce sujet.

      J'ai donc fait ma première randonue 2012 ( en lieu public, on a plus d'appréhension à la première de l'année, mais celle-ci s'estompe vite) un jour scolaire en forêt domaniale profitant d'une fin mars aux saveurs du mois de mai. J'ai pris un itinéraire que je connaissais me permettant d'être nu sur une grande partie du parcours: effectivement, sur près de 9km. j'ai pu faire plus de 7 bornes dans le plus simple appareil en trois tronçons. J'ai traversé une zone d'activité forestière ou j'ai renfilé un short ( un maillot de bain ou un slip ça fait presque aussi suspect qu'être nu en forêt), mais aujourd'hui les engins et outils des bucherons font tellement de bruit qu'on les localise facilement. J'ai du emprunter un axe plus important sur 500m. où j'ai aussi remis quelque chose. J'ai savouré la pause débarassé de mon petit sac à dos et j'ai vu près de moi deux jeunes cervidés qui sont partis silencieusement. Les arbres étaient encore nu ce qui me permettait de profiter du soleil en me trouvant à l'abri du vent, une petite brise de nord-est qui me caressait dans les clairières.

j'ai testé la randonue de nuit, où seule la lune nous guidait avec nos lampes torches.

 

la nuit "fait loupe", autrement dit tout paraît démesuré, un arbre deviné de loin prend des proportions infinies........et en s'approchant on se rend compte que çà n'était pas un arbre..........

les bruits que l'on entend, le moindre souffle d'air, le bruit des pas, la mer........

 

c'est un bon souvenir.

Et...les dahuts ? en a tu rencontré ?

Une très belle légende que j’aime énormément et que j’ai participé avec des amis pour piéger une copine.

Pour moi la randonue de nuit ce n'est pas mon truc: au Nord de la Loire, les nuits restent fraîches( sauf parfois entre le 14 juillet et le 15 août) et je sors couvert ( si je sors) et je n'en vois pas l'utilité ou l'agrément, à moins de se réunir en groupe autour d'un feu de bois suffisamment vêtu.

   Je me souviens toutefois que mon club organisait un feu de la Saint Jean sur son terrain  et là nous faisions parfois une farandole autour; une année où il faisait une nuit particulièrement douce, certains d'entre nous( et moi-même) sont restés nus ce soir là, mais il ne s'agit plus de randonue ici.

Bonjour Toutes et Tous,
La randonnue que je prartique dans la Var (les Maures ou le Ht Var) ou en 06 (Estérel et pays grassois ou Estéron) me procure cette multiple plaisir de liberté d'être en pleine nature non parqué et d'y me ballader nu en total contact avec la nature.
Les sentiers, senteurs et led paysages colorées y sont multiples et tous entiers à ma disposition car peu fréquentés.. Mars fut si chaud que je n m'en suis pas trop privé, au contraire. Avril et Mai serony tout autant et plus favorables.
Voir qq uns de mes photos ici.
Au plaisir. Philippe.

034.jpg

   C'est beau, c'est crépusculaire et c'est reposant. Merci de nous faire partager une part de randonue: il y en a tant sur ce site que je suis surpris du peu de réponses: il est vrai qu'il faut parfois plusieurs lignes pour raconter une sortie.

Personnellement, j'aimerais bien mais je redoute les problèmes avec les textiles et... Les forces de l'ordre. La tolérance est de moins en moins à la mode.

  Pour qu'il y ait problème, il faut qu'il y ait plainte encore faut il associer nudité et exhibition sexuelle. Il n'y a pas vraiment de problèmes avec les textiles.Le risque 0 n'existe pas, mais il est presque nul, encore plus en groupe. En prenant les précautions d'usage, c'est vraiment très agréable.

Salut a tous Nous aussi on aimerai faire une ballade mais comme certain on a peur de croise du monde Xylo tu pratique de quelle coter de la forêt des maures ? Tu a croiser du monde ?

Il faut choisir son itinéraire afin qu'il y ait le moins de routes possibles( à traverser), le moins d'habitations possibles, le moins de villages...Un jour scolaire de préférence dans un endroit qui ne soit pas trop touristique.Il faut avoir sous la main un maillot ou un short ou un pareo; en forêt, c'est le short qui paraîtra le moins saugrenu en cas de rencontre en évitant de devoir le remettre à tous bouts de champs. S'il vous reste quelque appréhension, choisissez de préférence les heures des repas( du moins si vous n'êtes pas frileux pour la fourchette 18H. à 20H.) Dites vous bien aussi que cette appréhension va vous permettre de retrouver cet instinct animal qui dort dans chacun d'entre nous, reconnaître les bruits, observer... et que celle-ci sera de moins en moins forte pour pouvoir profiter pleinement de l'instant présent; en groupe, on voit et on entend moins de choses, mais c'est aussi plus rassurant.

0_Quend1___Copie.jpg  Retour à Quend plagedeux fois cet été: la première avec la foule des beaux jours et la seconde après la période vacances: 10 bornes ou presque dont 8 nu: un peu d'hésitations au départ car la marée haute me fait passer près des promeneurs textiles, mais je me baigne dans le plus simple appareil en posant le sac près d'autres naturistes. En fin de parcours, je suis presque seul sur près de 2km et sur une plage élargie à marée descendante. Halte et repos à l'abri du vent dans la dune. Au retour, une brume de mer envahit l'espace mais le fond de l'air reste doux et je reste donc entièrement nu ( remettre le haut en pareil lieu pourrait paraître plus exhibitionoste que d'être complétement à poil!) en prenant un dernier bain. La brume et l'approche du repas a vidé la plage et je ressent une certaine plénitude indéfinissable.

Bonjour: fan de nature et des sensations qu'elle procure, je suis cependant , comme Yves trés réticent à pratiquer la randonue, par crainte de rencontres inopportunes; je sais que j'aimerais le faire nupieds pour qu'il n'y ait que la nature et moi, mais il est évident que c'est impossible

 

Bonjour: fan de nature et des sensations qu'elle procure, je suis cependant , comme Yves trés réticent à pratiquer la randonue, par crainte de rencontres inopportunes; je sais que j'aimerais le faire nupieds pour qu'il n'y ait que la nature et moi, mais il est évident que c'est impossible

Il nous reste encore quelques îles désertes dans le monde....allez, un ptit effort!!!!Wink

Bonne idée Maddy, en plus je pourrais les rejoindre en nageant nu; les poissons au moins ne porteront pas plainte..

Bonjour à toutes et tous;
Le principal problème que nous craignons est la rencontre avec des textiles, textiles en civil et textiles en uniforme.
Pour les premiers comme pour les deuxièmes, il y a suffisamment de sentiers déserts loin des pare-chocs des voitures et des kangoos bleus pour que nous puissions randonnuer en paix mais toutefois en restant vigilants au moindre bruit ou apperçu !
Pour les premiers textiles cités, être surpris nu exige de s'excuser platement avec un grand sourire, et tout se passe bien dans la plupart des cas.
Pour les seconds en revanche il faut être bien vigilant mais je n'ai jamais vu de ces personnages en uniforme en chemins forestiers après avoir marché une bonne 1/2 heure.
Je pratique la randonnue seul ou avec des amis, depuis des années, et je peux dire n'avoir été surpris par des civils que très rarement, 5 ou 6 fois... Pour les hommes en képi, aucune fois.
Je fais un premier repérage sur Earth, ou GéoProtail, ou Michelin-Satellite, puis en live... Et puis je teste et ouvre l'oeil... Mais croyez-moi, les petits sentiers sinueux, caillouteux  et lointains ne voient pas souvent passer du monde...
Bonne randonnue à toutes et tous, ouvrez l'oeil et tenez l'oreille... les deux de chaque ;-)
Amicalement. Philippe.

Quend est une plage tolérée théoriquement jusqu'à la limite de la commune voisine pratiquement surenviron 7km puisqu'il n'y a ni route, ni construction , à l'exception d'un chemin perpendiculaire à la côte qui y arrive à 4km.de la localité et où peuvent déboucher des textiles.On y marche pieds nus et c'est très agréable à condition d'avoir le sac le plus léger possible.

 1ère mini randonue de 2013:

     Un long hiver et de multiples activités m'ont privé du naturisme au grand air et ce jour de retour d'un petit voyage chez des amis textiles ne me donnait pas trop l'occasion de renouer avec ce plaisir, hormis que je traversais une forêt où j'avais pratiqué la randonue autrefois à une heure intéressante de la journée. Alors j'ai décidé de reprendre un itinéraire déjà connu en revenant sur mes pas à un certain moment faute de temps pour aller plus loin. Au lieu des 7km. dont 6 nu et deux remises de short, je n'en ai fait que 4 dont 3 nu avec une seule remise de short par précaution ( le grand chemin traversé étant désert).

    Je pars " correctement vêtu" pour prendre un petit sentier qui s'amorce sur un plus grand chemin forestier en bordure de route: à première vue, rien d'engageant puisqu'une voiture de gendarmerie et une de garde forestier étaient là en bord de route! mais je suis passé près de ce joli monde en les saluant au passage et ils en ont fait de même! J'ai donc ôté mes vêtements un peu plus loin que prévu, mais la présence des gendarmes était probablement pour des contrôles routiers et formait même une protection supplémentaire car d'autres promeneurs à pied hésiteraient peut-être de s'engager dans un chemin avec un pareil comité d'accueil! mais un jour de travail et jour scolaire en milieu d'après-midi , le risque de rencontre sur ce sentier était pratiquement nul! une petite heure en marchant nu c'est peu, mais c'est une bouffée d'oxygène après des mois de privation!

SP_A5527.jpg581.4K3 vues

 1ère mini randonue de 2013:

     Un long hiver et de multiples activités m'ont privé du naturisme au grand air et ce jour de retour d'un petit voyage chez des amis textiles ne me donnait pas trop l'occasion de renouer avec ce plaisir, hormis que je traversais une forêt où j'avais pratiqué la randonue autrefois à une heure intéressante de la journée. Alors j'ai décidé de reprendre un itinéraire déjà connu en revenant sur mes pas à un certain moment faute de temps pour aller plus loin. Au lieu des 7km. dont 6 nu et deux remises de short, je n'en ai fait que 4 dont 3 nu avec une seule remise de short par précaution ( le grand chemin traversé étant désert).

    Je pars " correctement vêtu" pour prendre un petit sentier qui s'amorce sur un plus grand chemin forestier en bordure de route: à première vue, rien d'engageant puisqu'une voiture de gendarmerie et une de garde forestier étaient là en bord de route! mais je suis passé près de ce joli monde en les saluant au passage et ils en ont fait de même! J'ai donc ôté mes vêtements un peu plus loin que prévu, mais la présence des gendarmes était probablement pour des contrôles routiers et formait même une protection supplémentaire car d'autres promeneurs à pied hésiteraient peut-être de s'engager dans un chemin avec un pareil comité d'accueil! mais un jour de travail et jour scolaire en milieu d'après-midi , le risque de rencontre sur ce sentier était pratiquement nul! une petite heure en marchant nu c'est peu, mais c'est une bouffée d'oxygène après des mois de privation!

SP_A5527.jpg581.4K1 vues

 1ère mini randonue de 2013:

     Un long hiver et de multiples activités m'ont privé du naturisme au grand air et ce jour de retour d'un petit voyage chez des amis textiles ne me donnait pas trop l'occasion de renouer avec ce plaisir, hormis que je traversais une forêt où j'avais pratiqué la randonue autrefois à une heure intéressante de la journée. Alors j'ai décidé de reprendre un itinéraire déjà connu en revenant sur mes pas à un certain moment faute de temps pour aller plus loin. Au lieu des 7km. dont 6 nu et deux remises de short, je n'en ai fait que 4 dont 3 nu avec une seule remise de short par précaution ( le grand chemin traversé étant désert).

    Je pars " correctement vêtu" pour prendre un petit sentier qui s'amorce sur un plus grand chemin forestier en bordure de route: à première vue, rien d'engageant puisqu'une voiture de gendarmerie et une de garde forestier étaient là en bord de route! mais je suis passé près de ce joli monde en les saluant au passage et ils en ont fait de même! J'ai donc ôté mes vêtements un peu plus loin que prévu, mais la présence des gendarmes était probablement pour des contrôles routiers et formait même une protection supplémentaire car d'autres promeneurs à pied hésiteraient peut-être de s'engager dans un chemin avec un pareil comité d'accueil! mais un jour de travail et jour scolaire en milieu d'après-midi , le risque de rencontre sur ce sentier était pratiquement nul! une petite heure en marchant nu c'est peu, mais c'est une bouffée d'oxygène après des mois de privation!

    Qui m'aime me suive! c'est tellement mieux à plusieurs!

SP_A5527.jpg581.4K2 vues

bonjour

j'avoue que l'esprit de la randonu m'intéresse mais comme beaucoup, je redoute le regard des autres si rencontre imprevue. pourtant la nature est si belle et nous permet d'agréables ballades ( notamment en bretagne). je me cantonne souvent à un pique nique isolé en tenue d'adam à l'abri des regards et c'est déjà çà...

maintenant à plusieurs, je serai partant et plus rassuré.

 

moi j'en fait le long de la petite rivière où j'aime aller me baigner (celle de mes photos) ; c'est un sentier de pecheurs (à la ligne) mais je garde qd meme un short à la main en cas de rencontre. Ou si je vois qq'un arriver de loin, je m'installe tout simplement au bord de l'eau et ca passe pour de la baignade nue, ce qui je pense, est mieux percu par les textiles. Mais je rencontre tres tres rarement du monde.

   prospection de randonue: j'aime varier les décors, aussi suis-je parti faire une prospection dans un secteur mal connu; c'est comme une prospection pour une randonnée de groupe et on est plus souvent en "textile" qu'en habit de peau. Sur 12km. je ne me suis mis nu que sur 3km. avec une seule remise de short, mais comprenant la pause principale nu. Je me suis rendu compte que j'aurai pu être nu sur 6km.car le chemin du périmètre forestier qui longe la campagne découverte est à plus de 1km. de toutes habitations. En randonue de groupe, on peut même porter la distance entre 7 et 8km. dans le plus simple appareil.Je me suis bienrégaléquand même car j'aime la randonnée quelque soit le costume!

Super cette suite d'échanges dont un peu découvrir et apprendre beaucoup...
A ce propos postée ici:

"Il est de mon intention d'organiser une randonnue de nuit lors des grosses ou agréables nuits de juin (car pour les mois suivants le forêts de PACA entre 06 et 83 sont très surveillée because les incendies)...

L'équipement se limite à frontales et lampes de poche (terme impropre car nus où sont nos poches ...).
Il m'appartiendra de repérer le site et de le pré-baliser pour plus de sécurité car la nuit tous les chemins sont gris... Non ! Plutôt noirs Mort de rire 

Qu'en pensez-vous ?

Personnellement beaucoup trop loin et je n'en vois pas tellement l'intérêt mais je comprends qu'on puisse aimer cela pour certaines sensations...La nuit je me contente du " bain de minuit", encore est-ce très rare! ( faute d'endroits).

Et puis le bain de minuit à cette époque est encore un peu frais pour moi{#emotions_dlg.9999}

       Enfin une vraie randonue!

     Retour sur un itinéraire déjà connu ce qui facilite les choses mais aller et retour sur le même chemin car pas le temps de faire le circuit complet (+ 2km. en zone où on peut rester nu). Sur un total de près de 8 bornes, j'en ai fait 6,5 nu le reste correspondant à la sortie ( ou le retour) au départ d'un village et à l'accès au chemin par une route revêtue. J'ai remis le short pour passer un chemin forestier où circulait un tracteur ( à l'aller comme au retour) et au terminus ( route forestière ). Total: 2H.40 dont près de 50 minutes d'arrêt ( déshabillage, pause, arrêt photos, rhabillage) où on abandonne le sac à dos que je porte parfois à la main. Deux rencontres: le chauffeur du tracteur à 50m. mais j'étais en short et deuxième rencontre alors que j'étais nu avec un habitant des lieux...un chevreuil passé à moins de 50m.

La randonue dans les forêts domaniales de l'Ile de France et du sud de l'Oise me paraît très difficile, voire impossible à cause de la forte densité de la population périphérique de ces massifs forestiers fréquentés par un grand nombre de promeneurs, de vététistes et de cavaliers, sans compter les nombreuses petites routes qui sillonnent ces forêts.

La forêt de Compiègne appartient à cette catégorie .De  nombreuses routes partent de la ville en éventail et elles sont reliées entre elles par des routes forestières ouvertes à la circulation automobile. Cependant, au fur et à mesure qu'on s'éloigne de la ville, la densité de personnes diminue fortement jusqu'à être presque nulle en dehors des zones les plus  touristiques de la forêt.

Alors on comprend que la randonue ne soit pas conseillée dans ces conditions surtout pour une personne seule qui paraîtra toujours plus exhibitionniste qu'un groupe de naturiste. Je me suis pourtant hasardé en fin d'après midi à quitter mes vêtements sur 2 km. pour une marche qui en comprenait 11km. mais en partie aux portes de la ville où à proximité des départementales qui sillonnent la forêt...J'aurai peut-être pu 3km. mais pas plus!