Forums
 
Forums  ›  Naturisme  ›  Discussions générales
 

Comment défendriez vous une plage ?

à force d'entendre des militants naturistes............

j'ai l'envie de leur poser la question et de nous la poser

comment défendrions nous une plage naturiste qui se textualise  ?

(autrement dit : que des textiles affluent sur ces plages au préalable naturistes)

vous réagiriez :

- pour une mixité naturiste (nudiste) et textile ?

- via un comportement nudiste (naturiste) vis à vis des textiles...........très autoritaire (du genre vous n'avez rien à faire là si vous avez un maillot)

- vous réfugeriez vous dans des centres nat ?

(je me demande si des nudistes naturistes ne ressentent pas une forme de honte d'être nus face à des textiles ?)

j'opte pour le deal de la mixité

et vous et toi ?

Idem... Mixité... sinon les mentalités n'évolueront pas.

Le partage doit aller dans les deux sens...

Maintenant, cela va beaucoup mieux. La "nouvelle" génération est beaucoup plus ouverte.

C'est une discussion qui dans 10 ans n'aura plus aucun sens.. Enfin j'espère...

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !

 

Idem... Mixité... sinon les mentalités n'évolueront pas.

Le partage doit aller dans les deux sens...

Maintenant, cela va beaucoup mieux. La "nouvelle" génération est beaucoup plus ouverte.

C'est une discussion qui dans 10 ans n'aura plus aucun sens.. Enfin j'espère...

{#emotions_dlg.20}bravo Hugo

Bonsoir

Oui pour la mixité si nous avons le droit d'être nu sur les plages textiles.

Pas toujours les mêmes a se plier aux autres.

Idem pour les centres.....

( ce n'est pas demain la veille)

   Le naturisme, comme tout le reste, ne s'impose pas; il se suggère, il se propose. Sur une plage tolérée, il est normal que les deux cahabitent harmonieusement; sur une plage naturiste ceux-ci doivent être en majorité: un textile au milieu de 100 naturiste ne se sent pas à l'aise...et c'est vrai aussi pour le contraire! il faut conserver les trois types de plages par respect de chacun( textile, mixtes ou tolérées, autorisée et naturiste).C'est plus facile à défendre quand il existe un club naturiste de plage reconnu, sans pour autant qu'il y ait obligation d'y appartenir et présent sur place.

Bonjour;je pense qu'il faut garder des lieux pour chacune  des pratiques.Personnellement, je n'aime pas les plages "mixtes";habilllé on a l'impression d'être le voyeur, et nu ,on a le sentiment d'être l'exhibitionniste.

Il reste le barbelé et les miradors....Wink

 

La plupart des centres naturistes(je rigole) ne jouent plus qu'un seul rôle : se faire un maximum de fric dans un minimum de temps...d'ou cette mixité préjudiciable au naturisme nu(le vrai)Tongue out

Pour moi, le naturisme nu, le vrai dont vous parlez Maddy, ne peut que se vivre seul ou en petit comité;je ne suis jamais aussi heureux que dans cette clairière trés peu fréquentée;j'y passe des heures à lire ou faire des mots croisés ou autre, mais la nature m'appele sans arrêt; c'est le chant d'un oiseau qui me distrait, le vent qui joue sur ma peau, une coccinelle qui se pose sur moi et s'emmêle dans les poils de ma poitrine, une libellule qui reste en vol fixe devant moi et qui doit se demander ce que fait l'huluberlu que je suis, c'est un convoi de fourmis qui se précipite pour venir recueillir les miettes de mon biscuit....Tout ceci paraît simplet pour certain, mais le soir, je rentre apaisé chez moi.

 

Pour moi, le naturisme nu, le vrai dont vous parlez Maddy, ne peut que se vivre seul ou en petit comité;je ne suis jamais aussi heureux que dans cette clairière trés peu fréquentée;j'y passe des heures à lire ou faire des mots croisés ou autre, mais la nature m'appele sans arrêt; c'est le chant d'un oiseau qui me distrait, le vent qui joue sur ma peau, une coccinelle qui se pose sur moi et s'emmêle dans les poils de ma poitrine, une libellule qui reste en vol fixe devant moi et qui doit se demander ce que fait l'huluberlu que je suis, c'est un convoi de fourmis qui se précipite pour venir recueillir les miettes de mon biscuit....Tout ceci paraît simplet pour certain, mais le soir, je rentre apaisé chez moi.

Je suis de cet avis..je le vis très bien aussi chez moi, j'ai la chance d'avoir un grand jardin et de pouvoir observer la nature..c'est souvent plus riche d'enseignements que l'humain!!!Wink

Ce qui est dommage, c'est que "l'humain" a perdu l'habitude de regarder la nature.Je suis toujours étonné de voir le Dimanche les parkings des centres commerciaux archi bondés, alors qu'un quart d'heure plus loin, la forêt est là.....

 

Je suis toujours étonné de voir le Dimanche les parkings des centres commerciaux archi bondés,

Probablement les mêmes qui se battent pour la fermeture des commerces le dimanche..mais c'est un autre débat...Tongue out

 

Il est plus que jamais nécessaire de garder une grande part de sensibilité(pour ceux qui en sont pourvu...) pour les odeurs de mousse, de champignons, de sous bois..de savoir ouvrir les yeux et les oreilles. Regarder un écureuil passer devant ma fenêtre chaque jour est encore un moment dont je ne me lasse pas..J'ai recueilli dernièrement un pauvre hérisson visiblement en fin de vie, quel bonheur de l'avoir observé quelques jours avant qu'il meure..j'ai entendu comme un gros soupir de lassitude et hop..il est parti au paradis des hérissons..Embarassed

 

Avant ce joli moment d'émotion, jamais je n'aurais pensé qu'un hérisson pouvait soupirer avec un tel bruit...voila à quoi sert la curiosité...à apprendre du monde qui nous entoure et que trop souvent, plus personne ne regarde!!!

 

Pardon Picub d'avoir débordé de ton sujet initial...Wink

Je suis sûr qu'il y a un paradis pour les hérissons...

mais Bern et Maddy..........justement

 

on peut à défaut de coccinelle et d'écureuil........considérer ceux et celles qui nous entourent....textiles compris

et hop sujet recentré

 

mais Bern et Maddy..........justement

 

on peut à défaut de coccinelle et d'écureuil........considérer ceux et celles qui nous entourent....textiles compris

et hop sujet recentré

Quel talent ce garçon !!!Wink

Bien sûr Pierre,tu as raison, mais sans fuir la gente humaine qu'elle soit textile ou pas, il est plus apaisant pour moi de fréquenter la gente animale.Je ne suis pas ni misanthrope,ni aigri heureusement; je vais simplement là où se trouve mon bien être.Comme tu le dis Pierre, c'est parceque j'ai bien considéré "ceux qui nous entourent" que je me suis tourné vers la nature et ses habitants.Et pourtant j'aime les gens, car j'ai exercé un métier "public" pendant 34 ans.

je comprends Bern, mais s'isoler.......n'est peut être pas la meilleure façon pour se retrouver soi même.

je pense qu'au contraire c'est lorsque l'on s'oublie un peu..........que l'on capte le meilleur de soi, lorsque l'on va vers les autres, ou surtout que l'on reste disponible aux autres...........que l'on gagne "égoïstement" quelque chose .........c'est la curiosité de l'échange avec les autres.

le paradoxe/

 

ceci dit je comprends les breaks volontaires et l'impression de trop plein que l'on éprouve de temps en temps,

la sensation d'évacuer..........

 

je reste convaincu que les autres sont toujours surprenants.........et c'est l'intérêt.

    C'est vrai que je déplore aussi la textilisation des grands centres textiles mais tout le monde n'a pas de propriété permettant un naturisme chez soi.

      Il y a encore des petits centres où la nudité est bien respectée...etsurtout de nombreux clubs avec parfois trop peu d'adhérents, mais il est vrai que leurs terrains est parfois éloigné du lieu de votre habitation.

       Parmi ces clubs, les clubs de plage qui n'ont pas obligatoirement de terrains, ou dont le terrain n'est pas obligatoirement littoral,qui, présents en nombre sur une plage, avec le symbole du club peuvent inciter au respect du naturisme et informer les textiles sur le mouvement naturiste (ainsi les naturistes valiriquais de Saint Valéry en caux...mais il est vrai que leur plage se mérite...

la plage dont tu parles Libtanu, n'est ce pas plutôt celle de Veules les Roses, et une fois face à la mer, on marche 20 mn en prenant sur la gauche vers St Valéry en Caux  ? (à marée basse, sinon non )

merci de ta précision , s'il existe un autre moyen d'accès plus rapide.

Il faut tout de même bien reconnaître que les naturistes d'aujourd'hui sont"parqués" souvent dans des endroits à la limite...Prenez donc les exemples nombreux des plages Atlantique du 44 et du 56...il faut avoir, soit une condition sportive hors du commun mais surtout pas d'arthrose, soit aimer les escaliers dangereux..je ne parle même pas d'avoir l'idée aussi sotte que grenue...d'emmener une glacière pour le muscadet, un parasol ou autre...vous avez dit : pestiféré ?Wink

Pour répondre à Picub, c'est bien la plage de Veules les Roses: c'est vrai, c'est un peu le parcours du combattant, mais il existe d'autres plages chaperonées par un club comme celle de Saint Germain l'Ay sur la côte Normande à l'ouest du Cotentin  et là, c'est plus facile d'accès. L'ennui est que ces clubs ne peuvent pas être omniprésents et , en dehors de juillet- août, il n'y a plus personne en permanence.

MAILLOT_NON.jpg

Pour moi je veux bien la mixité a une condition que les textiles respecte notre choix se qui n est pas toujours le cas (on nous regarde comme des bêtes et on a des paroles pas trés sympathique) donc on vois déja des textiles se promener sur nos plage rien que pour nous voir si il veulent voir des hommes et femmes nu il y a internet

 

Pour moi je veux bien la mixité a une condition que les textiles respecte notre choix se qui n est pas toujours le cas (on nous regarde comme des bêtes et on a des paroles pas trés sympathique) donc on vois déja des textiles se promener sur nos plage rien que pour nous voir si il veulent voir des hommes et femmes nu il y a internet

Les " marmottes" et autres promeneurs ne me dérangent pas: ils ne sont pas tous voyeurs...et notre indifférence à leur égard ( à l'égard des voyeurs) est avec notre silence le plus grand des mépris!