Forums
 
Forums  ›  Société - Economie  ›  Société
 

Voter ? Pourquoi faire ?

J'ai trouvé ca marrant Clin d'œil

http://www.faussesbonnesexcuses.be/

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !

Oui, et j'aime bien la conclusion: Dimanche n'oublions pas d'aller voter pour construire une Europe économique et sociale, une Europe de l'emploi et de la croissance, une Europe des citoyens et des valeurs....

le vote devrai être une" obligation" pour tous citoyens 

 

le vote devrai être une" obligation" pour tous citoyens 

 Et le principe de liberté, tu en fais quoi ?
Liberté, égalité, fraternité, ça te dit quelque chose ? Clin d'œil
Je pense honnetement qu'il y aurait moins d'abstention si les votes blancs étaient réellement pris en compte.
Je vote mais je ne peux m'empécher de penser : à quoi bon ? On sera toujours les dindons de la farce.

Voter pourquoi faire ? Tout simplement, pour faire vivre la démocratie en s’exprimant par le bulletin de vote. C’est le recourt important pour un citoyen que de donner ainsi un avis, d’émettre un choix. Combien faut-il de candidats et de partis politiques pour que le citoyen trouve son choix (100, 200, 500, 3000…) puisqu’apparemment il n’arrive pas à le trouver en s’abstenant de voter.

Cela me fait penser à l’histoire de gens aux quels l’on demande : l’arbre on le plante où ? le premier dit : là à coté de l’autre puis deux autres disent :  non, plus loin à côté du bâtiment puis cinq autres à qui l’on pose la question ne répondent pas. Enfin, vient le moment de planter l’arbre et il est mis où la majorité (les deux) ont dit. Puis, finalement arrive les cinq qui ne s’étaient pas exprimés et qui contestent ce choix. Le cirque commence… c’est pas là où il faut le mettre etc… Conséquence : l’arbre est planté où il a été démocratique décidée et les cinq autres n’ont plus qu’à fermer leur gueule. (c’est toujours ceux qui refusent d’aller voter qui ouvrent leur gueule alors qu’ils devraient la fermer parce qu’ils  n’avaient qu’à s’exprimer lorsque l’on  leur demandait).

Sans doute mauvais francais, ils ont oublié qu’en 1789 certains et certaines sont morts sur les barricades pour qu’aujourd’hui l’on ait le droit de s’exprimer en mettant un bulletin dans l’urne…. Pensez à l’histoire… à Pinochet, à Franco…. Et vous comprendrez l’utilité de pouvoir aller voter. Mais encore faut-il connaître l’histoire.

Bonne prochaine journée à tout le monde.

johnarnoldnu.

La démocratie, le moins pire des systèmes, ne s'use que si l'on ne s'en sert pas ! Cool

Actuellement, elle est surtout utilisée pour empêcher certains politiques de rester trop longtemps, ce qui est déjà pas mal; mais malheureusement trop rarement pour construire ensemble.

Quand à l'Europe, c'est à mon avis la seule organisation où il faut prouver son état démocratique pour rentrer et où un fois dedans, on est prié de laisser sa démocratie au vestiaire car n'est pas les affaires sont trop sérieuses pour consulter votre avis !

Le peuple est de ce point de vue bien moins fiable que les sondages {#emotions_dlg.sun}

La preuve en est, des référendum sur le dernier traité où l'Irlande, les Pays Bas et la France ont voté non. On a même obligé les irlandais à revoter, sans doute ils n'avaient pas compris la question ...

Cet épisode a gravement nui à la légitimité démocratique de l'Europe 

Natura12 - Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien

 

 

Je pense honnêtement qu'il y aurait moins d'abstention si les votes blancs étaient réellement pris en compte.

Pour information pour ceux qui veulent voter " blanc" le 25 :

"Depuis la loi du 21 février 2014 visant à reconnaître le vote blanc aux élections les bulletins blancs seront, à compter du 1er avril 2014, décomptés séparément des votes nuls et annexés en tant que tel au procès verbal dressé par les responsables du bureau de vote. Mais, comme auparavant, ils ne seront pas pris en compte dans le nombre des suffrages exprimés (ensemble des bulletins moins les votes blancs et nuls).

Cette loi est l’aboutissement d’une proposition de loi déposée à l’Assemblée nationale en juillet 2012 qui avait pour objectif de faire reconnaître que le vote blanc est un acte citoyen qui se distingue de l’abstention – l’électeur s’étant déplacé jusqu’à son bureau de vote – et exprime une volonté politique de participer au scrutin pour dire son refus de choisir entre les candidats en lice. La prise en compte du vote blanc pourrait permettre de faire reculer le taux d’abstention."

Par contre, il faudra m'expliquer pourquoi certains ne veulent pas prendre partis, mais ne peuvent s"'empêcher de tout critiquer????

 

@Kairos : voter blanc ne veut pas dire que l'on ne veut pas "prendre partis", comme tu dis.
C'est une façon de voter en disant : personne ne répond à mes attentes.
Donc plutôt que de voter "par défaut" ou "au plus proche", certains préfèrent voter blanc.
Je préfère un vote blanc à une abstention. Mais cela n'engage que moi Langue tirée

Tout à fait d'accord pour, au moins se déplacer jusqu'au bureau de vote. Je suis Belge et résidant en Belgique, où le vote est obligatoire, ce qui n'empêche pas l'abstentionnisme de beaucoup. J'ai dans le collimateur les "médecins" qui délivrent des certificats de complaisance... De tte façon, la sanction en cas d'abstention est surtout très théorique!

Quant aux luttes pour obtenir le droit de vote POUR LES 2 SEXES, elles ont été longues et dures, donc respectons nos parents et grands-parents... et aussi les personnes vivant dans un pays où le droit de vote n'existe pas ou est "factice". Je voudrais préciser qu'il n'y a pas que les régimes d'extrême-droite à critiquer, mais aussi, les Etats communistes et bon nombre de "théocraties" (musulmanes notamment)!{#emotions_dlg.mici}     VOTEZ POUR MOI, c'est moi que je suis le meilleur{#emotions_dlg.sun}

 

@Kairos : voter blanc ne veut pas dire que l'on ne veut pas "prendre partis", comme tu dis.
C'est une façon de voter en disant : personne ne répond à mes attentes.
Donc plutôt que de voter "par défaut" ou "au plus proche", certains préfèrent voter blanc.
Je préfère un vote blanc à une abstention. Mais cela n'engage que moi Langue tirée

 

Je rejoins la plus grande partie des intervenants: Votez pour une liste ou votez blanc, mais déplacez vous pour voter, pour montrer que les citoyens français veulent construire une véritable Europe économique et sociale.....

Nous avons ce matin confirmation qu'il fallait aller voter pour éviter ce cataclysme honteux qui avait déjà été largement annoncé par les dernières municipales. En effet, le premier parti de France ce matin, ce n'est pas celui d'extrême droite, mais celui de l'abstention....Le message, ce n'est pas celui du rejet des autres, mais celui du désespoir. Souhaitons que chacun l'entende...

Avec 56% d'abstentionnistes, seuls 11% des Français ont voté pour ce parti. Les pêcheurs à la ligne n'ont pas le droit de se plaindre, et risquent de s'en mordre les doigts si les scrutins français NATIONAUX devenaient "proportionnels". Avec une UMP en déliquescence, un gouvernement PS incapable, pas étonnant de voir certains voter pour des partis potentiellement dangereux comme le Front de Gauche ou le FN!!! 

C'est un droit ET un devoir, c'est déjà une obligation.

Pourquoi voter ? Pour faire vivre la démocratie. La démocratie a besoin d’élus pour fonctionner et donc de citoyens qui expriment leur choix. Voter Blanc ? Voilà des gens qui sont incapables de choisir un candidat, une liste, un parti, parmi des dizaines et des dizaines qui se présentent…. C’est l’incapacité intellectuelle au plus haut niveau.

Voter c’est ce dire : je vote pour celui là et j’espère que les décisions qu’il prendra, iront dans le sens que je souhaite, tout simplement.

Ceci dit, peut être que pour ces incapables de choisir, ces adeptes du vote blanc, un bon dictateur pendant quelques années qui vous dit : ne vous inquiétez pas : vous n’aurez plus à penser, plus à réfléchir et l’on vous dira ce qu’il faut faire, ce serait sans doute salutaire…. Ils comprendraient mieux pourquoi aller voter et choisir un candidat est nécessaire à la vie de la démocratie et pour avancer ensemble dans un futur meilleur.

Ce serait vraiment dommage d’en arriver là mais je crois que cela leur ferait du bien.

Le soucis, c'est la nouvelle génération qui se fout royalement des politiques et des élus en place. (Enfin pas tous, heureusement)

Et le pire, c'est qu'ils comprennent rien, ni aux personnages, ni au concept même "gauche-droite" et le pire... "extrème"

On l'a bien vu lors de l'affaire Dieudonné. Perso avec mes gosses, je tente d'expliquer, mais c'est pas simple...

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !

Si j'entends bien les dires des uns et des autres, ce cataclysme qui s'est produit Dimanche serait la faute des autres et il faudrait une bonne dictature pour rappeler les fondements de la démocratie.

En premier lieu, je voudrai rappeler que les hommes politiques qui n'intéressent plus personne, sont toutefois  ceux pour qui nous avons voté jusque là. Il nous faut donc reconnaître, en premier lieu, notre laxisme qui conduit à cette pauvreté du personnel politique actuel et à l'absence d'idée novatrice qui en résulte.

En second lieu, il serait grand temps que la société civile arrête de botter en touche, pense que seule une dictature pourrait remettre les idées en place, ce qui d'ailleurs pourrait arriver bientôt au regard des derniers résultats des élections.

Peut-être faudrait-il que chacun d'entre nous se prenne en main, réalise que si il ne s'occupe pas de politique, la politique s'occupe de lui et qu'il est grand temps que chacun d'entre nous s'occupe de l'avenir tant à travers les partis politiques qu'à travers le mouvement associatif qui constitue une des dernières force de proposition de ce pays. 

Quittons nos claviers et nos écrans, allons aux réunions des partis, inscrivons nous dans une dynamique de changement (pas celui de M. Hollande) et arrêtons de cautionner ces politiques "professionnels" qui n'ont pas de vision de la réalité sociale et économique.

Mais, en fait, c'est comme pour le naturisme, derrière son clavier, c'est moins efficace que sur les plages, dans les centres, en randonue, dans les associations ou au sein de la Fédé......Clin d'œil

 il parait que les caisses sont vides

C'est un droit ET un devoir, c'est déjà une obligation.

 ne serait ce pas un moyen de boucher le gouffre en créant une amende ( sur ceux qui n'accomplissent pas leur devoir civique ? ) comme celui d'aller s'exprimer aux urnes.