Forums
 
Forums  ›  Café Naturiste  ›  Le Coins santé
 

Qu'est-ce que la fibromyalgie ?

fibromialgie.jpg

MAL PARTOUT - MAL TOUT LE TEMPS


La fibromyalgie est une maladie chronique caractérisée par une sensation de douleur générale diffuse et un sentiment de fatigue profonde. C'est un rhumatisme abarticulaire pénible à supporter, qui peut, dans certains cas, devenir invalidant.

La douleur est ressentie diffuse ou comme une sensation de brûlure de la tête aux pieds. Aiguë à certains moments, elle peut passer d'un endroit à l'autre et devenir plus intense dans les parties du corps les plus utilisées. Elle peut être suffisamment forte pour entraver les tâches quotidiennes ou n'être qu'un léger inconfort selon les personnes atteintes. Elle peut aussi avoir des phases de rémission.

La fatigue varie d'un sentiment de lassitude à un épuisement total, semblable aux effets d'une grosse grippe. Elle est intermittente aussi. Parfois, les personnes atteintes se sentent vidées de toute énergie; elles ont momentanément complètement perdu leurs forces.

La fibromyalgie est une affection courante, aussi répandue que les rhumatismes articulaires et elle peut même être plus douloureuse. 85% des malades sont des femmes. Les hommes sont moins souvent atteints. La maladie se retrouve chez les jeunes et très rarement chez les enfants. Elle touche 2 à 4% des populations des pays industrialisés et 2% de la population mondiale. Connue autrefois sous les noms de fibrosite ou de polyinsertionite, la maladie est communément appelée fibromyalgie actuellement et provient des termes "fibro" pour les tendons et les ligaments, "my(o)" pour les muscles, "algie" pour la douleur.

La fibromyalgie est un syndrome (SFM), car elle comprend un ensemble de symptômes. Outre la douleur et la fatigue, il y a souvent:

- un sommeil non reposant: fatigue et raideur au lever
- des maux de tête: "ordinaires" ou fortes migraines
- des troubles digestifs, diarrhées et/ou constipation, des ballonnements et/ou des nausées
- des troubles génito-urinaires
- des états dépressifs ou d'anxiété (ces états sont plus souvent la conséquence que la cause du SFM)

Mais on peut voir se manifester également:

-des spasmes musculaires,
-des douleurs au visage,
-des engourdissements,
-des picotements de la peau,
-des fourmillements,
-des sensations d'enflures,
-des douleurs thoraciques,
-des troubles vasculaires,
-des difficultés de concentration,
-des trous de mémoire.

Beaucoup de personnes sont, en outre, très sensibles aux changements météorologiques, à la fumée, aux bruits, à la lumière, au froid, aux courants d'air. Ces symptômes, qui peuvent être les signes d'autres maladies, impliquent de consulter un médecin. Ils sont aggravés par le stress, les émotions, par un manque ou un excès d'activité physique ou par un travail trop contraignant.

La fibromyalgie ne peut pas être décelée par des examens de laboratoire. Au contraire, elle sera confirmée par la normalité de ces examens, de même que par des résultats radiologiques normaux.

Ce syndrome est souvent déclenché par une expérience traumatique (un choc physique ou émotionnel), une chute, un accident, une infection, une intervention chirurgicale, un accouchement, parfois il se manifeste sans cause apparente. La cause réelle du SFM n'a pas encore pu être déterminée. Les recherches de ces dernières années ont mis en évidence que les malades atteints sont en général privés de sommeil réparateur profond. On pourrait donc découvrir la source de ce trouble et encourager le développement de techniques thérapeutiques plus efficaces.

Les recherches se portent actuellement sur les signes "objectifs" découverts:
un débit sanguin irrégulier dans certaines parties du cerveau,

un dérèglement de production de cortisol,

un type particulier d'hypotension artérielle,

des perturbations du métabolisme ou de la circulation musculaire

des niveaux anormaux de certains médiateurs chimiques appelés neurotransmetteurs.

Le traitement de la fibromyalgie vise à réduire la douleur et à améliorer le sommeil. Ce sont les symptômes qui sont traités, plutôt que l'affection.
Les antalgiques et les anti-inflammatoires ne sont pas efficaces.

Ce sont les antidépresseurs tricycliques qui sont le plus souvent prescrits, en doses beaucoup plus faibles que pour traiter la dépression. Dans certains cas, ces médicaments atténuent la douleur et améliorent le sommeil. Dans d'autres cas, ils semblent sans effet bénéfique.

Les recherches se poursuivent activement sur différents plans pour trouver des médicaments efficaces. Par exemple, une étude-pilote a déjà enregistré des premiers résultats positifs avec un inhibiteur des récepteurs 5-HT3 (Tropisetron). D'autres études sont en cours.

Il convient de s'adapter en conséquence, en modifiant son mode de vie, en combinant les périodes de repos et d'activité.
La chaleur, les bains, la réduction du stress, la relaxation, peuvent soulager le mal. Il est important de ré-entraîner les muscles progressivement à l'effort.

Un soutien psychologique et/ou les thérapies douces telles que l'acupuncture, l'eutonie, le yoga etc. permettent d'atténuer les douleurs et la fatigue.

L'entourage peut aider beaucoup le malade par une attitude de compréhension de son mal. Il est donc important qu'il soit informé également.

Le malade doit participer activement à son propre traitement avec l'aide des médecins et des autres thérapeutes.

Une personne comprise et positive retrouvera plus rapidement une vie meilleure.


Si vous désirez de plus amples informations concernant cette maladie, vous pouvez toujours m'écrire à
Pitchoune@sefanet.ch étant atteinte de cette maladie depuis octobre 2000.

 

Les chiffres clés

 

Compte tenu des difficultés liées à son diagnostic,
les données épidémiologiques de la fibromyalgie sont incertaines. Selon différentes études, elle concernerait...


- 2% à 3% de la population générale,

- les femmes plus que les hommes :
environ 80% des fibromyalgiques déclarés
sont des femmes,


mais ce sex-ratio sous-estime probablement la prévalence masculine :

  • les hommes consultant moins, ils sont moins aisément détectés,
  • l’acceptation d’une défaillance musculaire est sans doute plus difficile pour un homme

- toutes les tranches d’âge, y compris les adolescents et les enfants.

Moi je connait Deux personnes qui ont cette saloperie.

 

thelethon2012-05.jpg

 

 

Alors faite comme moi  36 37 et voila

Même pour 10.00 €

 

D’ailleurs je suis sur que vous en connaissez une elle est sur le site  www.etrenu.com

 

Et oui mais cela ne se voie pas

Liberté38   Sébastien.

osons faire un don ...peut être pas pour nous mais pour les jeunes qui arrivent...juste un petit don!

Oui en effet même un petit dont ça peux faire avancer .

 

Liberté38   Sébastien

Sur !  {#emotions_dlg.20}  Allez, un petit don.... !

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !