Annoncée pour l’été 2017, l’ouverture du premier espace dédié au naturisme à Paris a été repoussée et devrait normalement avoir lieu un an plus tard. 

L’idée d’un tel espace, prévu au bois de Vincennes, avait été lancée par David Belliard, conseiller du 11e arrondissement et co-Président du groupe Ecologiste de Paris (G.E.P). Le projet, porté par les Verts, aurait dû voir le jour cet été. 

Ne pas «faire les choses à la va-vite»

Il n’en sera finalement rien, en raison du calendrier électoral d’une part, et de la volonté de ne pas «faire les choses à la va-vite», selon Julien Claudé-Pénégry de l’Association des naturistes de Paris (ANP), chargé du projet, interrogé par Libération

Que les naturistes de la capitale se rassurent, le projet est «décalé mais pas annulé» et devrait aboutir dans un an, à l’été 2018. Pourtant, l’idée de donner sa place au naturisme est toujours vive, et de nombreux événements devraient être organisés dans la capitale. «Il y a une volonté que le naturisme, pratique collective de la nudité, prenne forme dans un environnement urbain» assure ainsi Julien Claudé-Pénégry. 

En l’attente de l’ouverture de cet espace et de ces événements, les naturistes parisiens doivent se content de la piscine Roger Le Gall, dans le XIIème arrondissement, qui accueille plusieurs soirs par semaine des adeptes de cette pratique.