Forums
 
Forums  ›  Bien-être- Développement personnel  ›  Alimentation
 

Nutrition : Les bienfaits de manger cru

De nos jours, nous avons pris l'habitude de cuire la quasi totalité de nos aliments .

Savez vous que cette cuisson altère ces derniers en réduisant, parfois à néant, la présence de vitamines, protéines, minéraux,etc....? Prenez les vitamines par exemple. Elles sont détruites entre 60 et 120°C environ.Je ne rentrerai pas dans les détails mais les vitamines jouent de nombreux rôles dans notre organisme.

Savez vous que  nous sommes le seul mammifère sur la planète a agir ainsi.Tous les animaux de cette Terre mangent du "cru".{#emotions_dlg.ahbon}

La cuisson n'altère pas uniquement les propriétés des aliments, elle en altère également le gout.

Une précision s'impose : lorsque je parle de "manger cru" , il s'agit bien entendu de le faire à partir d'une alimentation saine , biologique. et non avec  des aliments bourrés de pesticides .

Alors, pourquoi ne pas manger cru ? Tout simplement ?{#emotions_dlg.bunny}

Le comble de tout cela est que cuire nos aliments nous oblige bien souvent à ingérer des compléments alimentaires pour compenser ce que la cuisson a détruit .

Vous y comprenez quelque chose ? Nous sommes compliqués, nous , les Hommes!

Qu'en pensez vous ? Mangez vous cru ? Ce type d'alimentation peut il générer des manques ? Existe t-il des façons de ne pas générer de manques ?

Ne sommes nous pas condamner à revenir à une alimentation crue végétarienne ? A ce propos, je vous conseille le livre de Aymeric Caron : NO STEAK aux éditions Fayard.

Et surtout, quels sont tous les bienfaits qu'apporte une alimentation dite "vivante" ?

 Manger cru!!!!!!oui pour certains aliments comme les légumes,les fruis...mais tu une bonne cote de bœuf sur le grill,un bon gibier en cocotte ou en brochettes ça a des saveurs saveurs que le manger cru n a pas!!!!

Nous sommes des bons vivants et on aime trop les bonnes choses à la maison alors pour le cru tant pis.....

SAM_0012.JPG4.3M5 vues

bon ap les amis.Rigolant

La vie est trop courte pour s'emmbéter avec ce genre de considération !!
Nos ancêtres ont découvert le feu, on est encore là qques milliers d'années après, c'est bien que ce n'est pas nocif !! Langue tirée
Alors à nous les bons gueuletons, les aliments cuits, les sauces aux vins !!
Et puis l'homme a inventé les compléments vitaminés, alors...

A TAAAABLE !!

Tu as raison Pascal, un bon tartare de temps en temps, des légumes crus  bio bien assaisonnés, c'est très agréable.

Quand à  Aymeric Caron, j'espére que son bouquin est moins pompeux que ces interventions "bobo gaucho" chez Ruquier. (tu parlais de faux culs dans un autre post, quel bel exemple).

 

Tu as raison Pascal, un bon tartare de temps en temps, des légumes crus  bio bien assaisonnés, c'est très agréable.

Quand à  Aymeric Caron, j'espére que son bouquin est moins pompeux que ces interventions "bobo gaucho" chez Ruquier. (tu parlais de faux culs dans un autre post, quel bel exemple).

 Oui Kairos, son bouquin est un documentaire . Il relate des constats .A lire

 

Tu as raison Pascal, un bon tartare de temps en temps, des légumes crus  bio bien assaisonnés, c'est très agréable.

 {#emotions_dlg.lool01} Mon péché mignon... le Tartare...  mummmmm

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !

Je pense que l'homme quand il a évolué sa nourriture a évolué du coup il a inventé des plats qui sont hyper bon donc pk faire de faux problème si on peut mangé et récupéré par la suite avec des compliment alimentaire pk faire un problème de plus on mange ce que nous trouvant bon donc si vous trouvez que mangez les légumes cru c bon alors tant mieux sinon je préfère un bon couscous, lasagne ..... c plus intéressant a mon avis !!!

On se le fait quand se tartare tyous ensemble????parce que moi je suis partant....Clin d'œil

 

Nos ancêtres ont découvert le feu, on est encore là qques milliers d'années après, c'est bien que ce n'est pas nocif !!

 En es tu sûr ? Comment sont apparues certaines maladies dont on ne sait pas aujourd'hui comment les traiter ?Maladies dégénératives, orphelines,alzheimer,cancer,etc...

Et puis , la science a démontré d'ores et déjà l'aspect cancérigène par exemple des cuissons au barbecue....

On peut aussi regarder l'aspect économie d’énergie : pas d'utilisation de gaz et/où d’électricité....

Petite précision quand même : je ne connais personne qui vive où ait vécu des milliers d'années !Clin d'œil

{#emotions_dlg.9994}

Roooo Pascal !! Tu fais ta tête de pioche là !! Langue tirée
Tu as parfaitement compris ce que je voulais dire.
L'industrialisation, l'ajout de produits chimiques dans la nourriture, l'Homme qui joue aux apprentis sorciers n'est sans doute pas étranger à l'apparition de toutes ces saloperies !!
Je ne vais pas lancer un débat sur l'acharnement thérapeutique ni même sur les problèmes de la transformation des matières premières... mais je sais que tu as saisi l'idée :)

Maintenant, il m'a semblé lire quelque part que l'homme n'était plus à même de supporter la nourriture crue, que les enzymes nécessaires à l'assimilation des viandes crues avait quasiment disparue.

Quand au problème d'économie d'énergie... sans rire !! Il faudrait peut-être commencer par OBLIGER les magasins, les sociétés et les mairies à couper les lumières la nuit, non ? Obliger les administrations à couper les ordinateurs la nuit. Remettre des interrupteurs sur les télévisions (qui restent en veille) et j'en passe.
Ce ne sont pas qques minutes de cuisson qui vont changer la donne.

Pour ce qui est du côté cancérigène de la cuisson... cela ne viendrait-il pas des revètements et des matérieux de nos ustensiles ? Ou des allumes-feux (puisque tu parles des barbecues) ?

L'Homme est un animal qui a fait disparaitre bon nombre d'espèce et qui est appelé à disparaitre également. Il ne fait qu'accélerer le processus de sa propre extinction. Et quand on voit le respect qu'il a pour son propre environnement, pour sa seule planète, c'est peut-être pas plus mal.

En attendant, je vais me faire mijoter un p'tit boeuf bourguignon sur mes vieilles plaques électriques. Et le temps que ça chauffe, je vais mettre la télé en fond, allumer les décos de mon sapin de noël, monter le chauffage, me coller devant l'ordi et m'allumer une clope et me servir un grand verre de cola !! {#emotions_dlg.lool01}

 

On se le fait quand se tartare tous ensemble????parce que moi je suis partant....Clin d'œil

 Dés qu'il y a un beau dimanche à l'horizon, un grand pic-nic avec tartare et légumes crus sur la plage des Salins, du Jonquet  ou de Cassis, avec grand plaisir....{#emotions_dlg.bienvenue}

Où bien chez les nounous car il semble qu'ils habitent un endroit calme....Clin d'œil

Pascal, désolé, mais je ne partage pas du tout ton avis... A propos, manges-tu, toi et ta famille, "cru" à tous les repas? J'en doute, je veux bien t'accorder le bénéfice du doute, mais...tu parlais de faux-culs à propos de certains membres de notre communauté naturiste...?

Je suis tout à fait d'accord pour que des personnes optent pour le végétaRisme, ceci incluant la consommation de poissons (pêche contrôlée), d'oeufs, de produits laitiers. En revanche, celles qui optent pour le végétaLisme ou véganisme se suicident, sans le savoir et sans doute avec les meilleures intentions du monde, à petit feu; et celles qui imposent ce régime à leurs enfants sont à mes yeux des criminels! Les protéines végétales, par exemple, sont de loin de moindre qualité que les protéines animales. Ce sont sans doute ces personnes "adultes" aussi qui donnent des laits végétaux à leurs nourrissons, alors que nous sommes des mammifères et que l'allaitement au sein est reconnu au niveau scientifique comme le meilleur possible.

Quant au fait de manger cru, les revues scientifiques sont unanimes pour affirmer que la cuisson des aliments fut, entre autres, un des éléments capitaux dans le développement si particulier de notre cerveau par rapport à celui de autres animaux; et cela ne concerne pas que les régions industrialisées, tous les humains, même au fin fond de la forêt amazonienne cuisent leurs aliments... Quant aux éventuelles pertes de nutriments (vitamines) que cette cuisson entraîne, elle est toujours compensée par la consommation de quelques légumes ou fruits crus: inutile de recourir aux compléments alimentaires (qui eux, représente un business malsain). La cuisson au barbecue n'est nocive que si on consomme la pellicule noire, cancérigène à doses élevées, résultant d'une mauvaise surveillance de ce mode de cuisson. Enfin, pour votre gouverne, chers amis, la consommation quotidienne et exclusive de pain complet entraîne une diminution de l'absorption du fer par l'organisme.

Même l'entomophagie (consommation d'insectes) n'a lieu qu'après cuisson de ces sympathiques bestioles, et je n'ai rien contre. La cuisson des aliments détruit en outre les bactéries et autres micro-organismes présents parfois en grande quantité sur des aliments crus et à l'origine d'intoxications alimentaires parfois sévères!

A force de vouloir non pas proposer, mais presque imposer des conduites notamment alimentaires farfelues, pour se rendre original -je ne dis pas que c'est ton cas, Pascal- on ne vivra même pas plus longtemps, mais nous nous ôterons la plupart des plaisirs de la vie en société. Mais tu fais peut-être aussi partie des anti-vaccinalistes et Cie pour qui la science est le diable, mais qui supplient au moindre bobo ou quand leur vie est en jeu d'y recourir. Non, la science n'est pas infaillible, elle n'impose, elle, pas de certitude, elle admet se tromper parfois, et elle évolue pour le bien de l'humanité avec ses travers inévitables, mais ne se fie pas aveuglément à des allégations de gourous qui ne savent pas ce que veulent dire les mots "statistiques", "recherche"...ou les détournent à leur profit!

On critique, souvent à raison, les firmes pharmaceutiques pour leur lobbying, mais on oublie leur apport inestimable à la santé de notre espèce; quant aux laboratoires du type Boiron, combien de centaines de millions d'€ leurs patrons ne se font-ils pas suite à la vente de granules de lactose au coût de fabrication insignifiant, pour obtenir dans le meilleur des cas un effet placebo!? Je sais qu'ici, j'aurai fâché nombre de lecteurs, mais en tant que naturiste "non faux-cul", si je respecte l'autre, celui-ci se doit de respecter -pas nécessairement la faire sienne- mon opinion aussi...!

Bon, sans rancune, Pascal et meilleurs voeux à toi et à toute notre communauté!

 

Où bien chez les nounous car il semble qu'ils habitent un endroit calme....Clin d'œil

 Bon, conformément aux instructions du Chef, tous chez les nousnous, un prochain dimanche.....{#emotions_dlg.chiche}

 

Pascal, désolé, mais je ne partage pas du tout ton avis... A propos, manges-tu, toi et ta famille, "cru" à tous les repas? J'en doute, je veux bien t'accorder le bénéfice du doute, mais...tu parlais de faux-culs à propos de certains membres de notre communauté naturiste...?

Mais Pascal n'a jamais dit qu'il mangait les aliments "crus"... C'est juste pour que chacun puisse faire sa propre introspection...

Idem d'ailleurs pour le sujet " Naturiste : Tous des faux culs"....

Tu devrais relire le post tranquillou Bernie

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !

Où bien chez les nounous car il semble qu'ils habitent un endroit calme....Clin d'œil

 Bon, conformément aux instructions du Chef, tous chez les nousnous, un prochain dimanche.....{#emotions_dlg.chiche}

 Pour moi, c'est ok... selon la date car j'ai un peu de route par rapport a vous... mais bon... c'est jouable

 Je porte la coupette pour la nouvelle année

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !

'alut à tous,

Pascal m'a proposé de poster un petit éclairage hygiéniste sur la question... bon...

Il est évident qu'aux débuts (et apparemment la majorité) de la vie de notre espèce, nous mangions cru... oui, mais quoi?

Là, les avis peuvent diverger (et d'ailleurs ils varient sensiblement selon les hygiénistes), mais le point commun entre tous ces avis se trouve dans l'anatomie comparée, qui observe la similitude entre la forme et la longueur de notre oesophage avec celui de nos plus proches cousins, les grands singes.

Leur régime alimentaire est certes cru, mais sa composition est aussi importante à prendre en compte: ils sont principalement frugivores, et les sucres simples étant le principal aliment de nos cellules (y compris celles du cerveau, et pas la viande cuite comme on l'entend dire couramment), il est logique que dans l'idéal nous mangions également principalement des fruits. (j'ai déjà fait le test sur plusieurs semaines, c'est jusqu'ici avec un régime fruitarien que je me suis senti le mieux, bien que je croie pas qu'il soit forcément bénéfique à long terme -je ne sais pas en fait).

Les grands singes, à travers les fruits ou en collecte directe (comme l'épouillage par exemple) mangent aussi des insectes.

Pour ma part, accordant du crédit aux théories de "l'homo-semi-aquaticus", tenant compte du fait que nos principales différences morphologiques d'avec nos cousins sont au contraire des points communs avec les mammifères marins, je crois plutôt en ce que la nourriture complémentaire aux fruits réside dans la consommation de fruits de mer (et pas forcément en grandes quantités), en particulier les coquillages, qui se mangent plus facilement crus que les crustacés par exemple...

Bon, après ça, c'est certain, on est loin de tous vivre sur la côte et dans des contrées perpétuellement ensoleillées, on a donc dû trouver des "parades" à cette alimentation sucrée et maritime. C'est pour cette raison que nous avons dû opter pour une alimentation de "pis-aller", remplaçant les sucres simples par les féculents (indigestes sans cuisson) et les matières grasses, toutes deux plus difficiles à digérer. Concernant la viande, pareil, on n'est pas censés en manger (sans ça la nature nous aurait sans doute pourvus d'armes naturelles), mais en période de crise, quand on n'a que ça à se mettre sous la dent...

Forcément, cette alimentation non-naturelle a des conséquences physiologiques, et sans entrer dans les détails, peuvent entraîner une usure du corps, un vieillissement plus pénible.

L'hygiénisme va pouvoir proposer deux choses: ou bien revenir à une alimentation (et d'ailleurs un mode de vie) plus naturelle, ou, si ce n'est pas possible, va tenter de trouver là aussi des parades, pour tenter de contre-balancer au mieux ces conséquences, en proposant d'augmenter la dose de verdure pour enrichir l'apport en vitamines dispensés originellement par les fruits, et pour faciliter les éliminations, va encourager à faire de l'activité physique modérée.

Comme on peut le comprendre, l'hygiénisme ne formule normalement pas de "lois", mais s'inscrit au contraire dans une dynamique de recherche, de compréhension et dans une certaine mesure, de créativité...

A Hugo... J'ai suivi tes conseils et ai relu attentivement le texte de Pascal sur le "manger cru". Effectivement, celui-ci était assez neutre, néanmoins, un forum comme le nôtre, s'il est fait fait pour une introspection, n' a pas beaucoup de sens si les réflexions de l'auteur ne sont pas publiées, même si celles-ci vont à l'encontre d'un politiquement correct ou d'un principe de précaution poussé à l'excès...D'où le message posté, très partisan, je le reconnais, mais honnête (je ne suis pas un faux-cul) et à mon sens, respectueux de toutes les opinions. Ma formation médicale classique m'a aussi peut-être poussé à affirmer "énergiquement" (trop, à tes yeux?) ce que je pense. 

Ta réflexion sur la bonne humeur, m'était-elle destinée? En tout cas, si c'est le cas, je peux t'assurer qu'écrire sur le forum est toujours un plaisir et que je ne crois pas avoir manqué de bonne humeur...!

Quant à ma réponse sur "les naturistes, une bande de faux-culs", ma réflexion a porté sur mon expérience personnelle, et je suis bien conscient qu'à part 2 ou 3 sites que je citerai pas pour ne pas faire concurrence à Zerokini, beaucoup de sites dévoient  ce que nous appelons et concevons NATURISME. Il n'y a qu'à taper le mot "naturisme" sur votre moteur de recherche préféré pour s'en rendre compte!!! Petite précision pour te faire comprendre que je partage entièrement l'opinion de Pascal sur ce point. Et là non plus, je ne vois pas où j'ai manqué de bonne humeur... NB: je ne dispose qu'exceptionnellement d'un PC, d'où ma lecture un peu précipitée de l'article "manger cru": ce n'est pas une excuse, mais une explication!

Sans rancune, Bernard. Clin d'œil