Forums
 
Forums  ›  Naturisme  ›  Initiatives et pratiques
 

Naturisme urbain ?

Jérôme Jolibois , candidat naturiste à la mairie de Bruxelles , aime se promener nu dans les rues et participer aux soirées nu.

Il participe à de nombreux cyclonus également et aimerait que la nudité soit autorisée en ville.

Partagez vous cette vision ?

Serait il souhaitable qu'il soi possible de vivre nu tout le temps , dans tous les lieux ?

Y voyez vous des obstacles ?

Seriez vous pour ou bien opposé ?

Pensez vous que le naturisme gagne à promouvoir une nudité totale et permanente partout ?

Ne peut on pas considérer cette démarche comme un extrémisme naturiste ?

Autant de questions sur lesquelles l'avis de toutes et tous semblent utile.

Le débat est ouvert !Clin d'œil

Très bon sujet sur un monde en pleine évolution

La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.

Si tout le monde était d'accord, alors il n'y aurait pas de choix à faire sachant que chacun ferait ce qu'il lui plait.

Utopie... mais un jour peut être.... Clin d'œil

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !

Est-ce que la nudité urbaine et son militantisme représenté par M. Jolibois en Belgique, l'APNEL en France, Stephen Gough en Angleterre ou les FEMEN un peu partout, font véritablement avancer la cause naturiste. D'abord, s'inscrivent-ils dans le concept du naturisme ou dans celui d'un nudisme jusque boutiste qui sert leur cause et assure leur publicité ou celle des causes qu'ils défendent? 

Je n'ai pas de réponse à ces questions. Je dirai simplement que la nudité est, pour ce qui me concerne, agréable quand il fait une bonne température, que l'on se trouve dans un contexte rural ou de village de bord de mer, mais que dans un certain contexte quotidien de grandes villes et de travail, Elle ne me parait pas adaptée. Le naturisme,  quant à lui,  est un mode de vie qui reflète un état d'esprit que l'on peut avoir sans être nu.

Je vais en faire hurler quelques uns, mais je m'en moque comme d'habitude, et, je ne pense pas être très loin de l'opinion de la grande majorité des naturistes que je connais.

+1

Ouais, je suis toujours partisan de laisser les gens libres de choisir et si quelques un veulent jouer cette carte "militantiste", c'est leurs droit...

Je n'aime pas trop être dans le jugement. Maintenant, effectivement, le coté "militantiste",  je suis pas sur que cela serve la cause...

Le truc est beaucoup plus simple en réalité.

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !

Je ne voudrai pas continuer dans un débat trop spécialisé, mais je ne suis pas dans le jugement, mais dans le constat d'un état sociétal. 

Si nous avons, nous naturistes, des combats à mener, je crois qu'ils sont déjà nombreux :

- La préservation des plages bénéficiant d'une autorisation municipale ou préfectorale et leur développement,

- Le respect de la nudité tant que la température le permet dans les centres naturistes et une opposition à la nudité optionnelle qui tend à se développer et dénaturer certains centres,

- L'abolition de l'article 222-32 du  CODE PENAL et de son interprétation fantaisiste faite par certains juges que nous pourrions agrafer sur "notre mur des anti-naturistes"
(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002) 
L'exhibition sexuelle imposée à la vue d'autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d'un an d'emprisonnement et de 15000 euros d'amende. 

- La reconnaissance du droit à la randonnue dans la mesure où elle se fait dans des conditions qui ne heurtent pas le grand public, et, en particulier dans les Parcs nationaux ou certains chemins pourraient être dédiés.

Voici quelques combats qui pourraient être menés pour une plus grande liberté du naturisme, sans penser que la nudité puisse devenir un concept universel, mais au moins qu'elle soit reconnue et acceptée à certains endroits et dans certaines activités sans qu'il y ait en permanence de remise en cause au nom de ceci ou cela.............

« une nudité totale et permanente partout ? »

Si un décret reconnaissait la nudité comme une chose normale et ainsi la dépénalisait que deviendrait les fameux slogans naturistes : « ne rien imposer aux autres », «les extrémistes naturistes qui portent tord à la cause naturiste », «un état d'esprit que l'on peut avoir sans être nu. », le mot « tolérance » mis à toutes les sauces. Les conséquences peut être : vente record de mouchoirs aux naturistes, quelques cas de suicides ont été enregistrés, sans doute une prochaine baisse financière prévue pour les campings naturistes, les fédérations naturistes deviendraient-elles obsolètes ? Nous sommes en démocratie et la loi s’imposerait à tout le monde que les naturistes soient d’accord ou pas et les fameux « ne rien imposer aux autres et le mot tolérance » tomberaient dans la ringardise la plus totale et ils deviendraient eux-mêmes des extrémistes conservateurs d’un autre temps. Alors que les naturistes restent bien refermer sur eux-mêmes et qu’aucun décret ne sorte, pour leur bien-être.

Bonne journée à tout le monde.

 

« une nudité totale et permanente partout ? »

Si un décret reconnaissait la nudité comme une chose normale et ainsi la dépénalisait que deviendrait les fameux slogans naturistes : « ne rien imposer aux autres », «les extrémistes naturistes qui portent tord à la cause naturiste », «un état d'esprit que l'on peut avoir sans être nu. », le mot « tolérance » mis à toutes les sauces. Les conséquences peut être : vente record de mouchoirs aux naturistes, quelques cas de suicides ont été enregistrés, sans doute une prochaine baisse financière prévue pour les campings naturistes, les fédérations naturistes deviendraient-elles obsolètes ? Nous sommes en démocratie et la loi s’imposerait à tout le monde que les naturistes soient d’accord ou pas et les fameux « ne rien imposer aux autres et le mot tolérance » tomberaient dans la ringardise la plus totale et ils deviendraient eux-mêmes des extrémistes conservateurs d’un autre temps. Alors que les naturistes restent bien refermer sur eux-mêmes et qu’aucun décret ne sorte, pour leur bien-être.

Bonne journée à tout le monde.

 Si je comprends bien, notre société, par le simple effet d'un décret, serait à même d'accepter la nudité comme un état "normal".

Les naturistes qui continuent de vouloir faire respecter certaines prérogatives et de demander l'abrogation d'un article du Code Pénal sont des ringards et des extrémistes conservateurs. 

Bon, nous voila donc "habillés" pour l'été, et, je vais rejoindre avec grand plaisir pour plusieurs jours mes homologues pour que les revenus d'un camping ne baissent pas trop...{#emotions_dlg.mdr}, en attendant la grande révolution culturelle que certains sont entrain de mettre en place. 

Bon courage et n'oubliez pas de faire un détour par les plages de Marseille pour un merveilleux exemple de la "mixité" entre les gens en maillot une pièce et bermudas en dessous du genou et ceux en robe et foulards.....Y'a du boulot.Clin d'œil

Pas d’inquiétude, l’intolérance naturiste à l’égard de la présence de la nudité hors des camps et hors des plages acceptées pour les naturistes est une valeur sûre pour de nombreuses décennies encore.

pas sur que le naturisme soit gagnant à vouloir s'imposer partout.

de plus le naturisme n'est pas partagé par tout le monde et de ce fait deviendrait une contrainte visuelle pour les réfractaires .

je militerais plus pour que la société accepte ce mode de vie sain  en respectant les plages et autres endroits dédies .

je ne dit pas qu'il faut vivre en autarcie mais trouver le juste milieu pour que tout le monde y trouve sont compte : un bon compromis vaut mieux qu'une mauvaise solution.

                                                                                                                                                           pepsi  

La question n’est pas de savoir si le naturisme plait ou ne plait pas à tout le monde pour l’imposer à la vue d’autres, c’est tout simplement une question de loi : si la nudité était reconnue comme une chose normale et naturelle et dépénalisée, les mentalités se modifieraient peu à peu et trente ans plus tard elle serait véritablement banalisée, ce qui n’empêcherait pas certains encore de la contester. Une loi pour s’appliquer n’a besoin que d’une majorité et non l’acceptation de tous, c’est ce que l’on appelle la démocratie.

Actuellement le naturisme est accepté par la société dans des lieux dédies qui s’appellent « camping naturiste », « plage naturiste ». c’est déjà une réalité qui ne s’impose pas aux non naturistes, autrement dit rien de neuf dans ce dernier commentaire.

 

Jérôme Jolibois , candidat naturiste à la mairie de Bruxelles , aime se promener nu dans les rues et participer aux soirées nu.

Il participe à de nombreux cyclonus également et aimerait que la nudité soit autorisée en ville.

Partagez vous cette vision ?

Serait il souhaitable qu'il soi possible de vivre nu tout le temps , dans tous les lieux ?

Y voyez vous des obstacles ?

Seriez vous pour ou bien opposé ?

Pensez vous que le naturisme gagne à promouvoir une nudité totale et permanente partout ?

Ne peut on pas considérer cette démarche comme un extrémisme naturiste ?

Autant de questions sur lesquelles l'avis de toutes et tous semblent utile.

Le débat est ouvert !Clin d'œil

 Bonjour,

A présent, je partage cette vision car la nudité est naturelle. Nous naissons nus et nous avons par ce fait, le droit d'être nu (au moins en naissant). L'absurdité des textiles ignares fait que si l'on ne revendique pas le droit d'être nu, un jour il sera interdit de naître nu et tout ceux/celles qui naîtront nu(e)s seront jeté(e)s en prison.

Battons-nous pour que ça n'arrive jamais en revendiquant le droit d'être nu partout et non plus dans des enclos à naturistes que sont les clubs et centres de vacances CENSURE ADMIN

Amitié naturiste

Paul-Yves

 

 

A présent, je partage cette vision car la nudité est naturelle. Nous naissons nus et nous avons par ce fait, le droit d'être nu (au moins en naissant). L'absurdité des textiles ignares fait que si l'on ne revendique pas le droit d'être nu, un jour il sera interdit de naître nu et tout ceux/celles qui naîtront nu(e)s seront jeté(e)s en prison.

Battons-nous pour que ça n'arrive jamais en revendiquant le droit d'être nu partout et non plus dans des enclos à naturistes que sont les clubs et centres de vacances CENSURE ADMIN

Amitié naturiste

Paul-Yves

 Monsieur, les propos que vous tenez sont parfaitement intolérables, par égard CENSURE ADMIN aux naturistes qui vont dans les centres naturistes et qu'il est injurieux d'associer à ce type de pratique. Je demanderai à la modération de ce site de vous bannir pour ne plus à avoir à lire de telles ignominies.

 

 

Jérôme Jolibois , candidat naturiste à la mairie de Bruxelles , aime se promener nu dans les rues et participer aux soirées nu.

Il participe à de nombreux cyclonus également et aimerait que la nudité soit autorisée en ville.

Partagez vous cette vision ?

Serait il souhaitable qu'il soi possible de vivre nu tout le temps , dans tous les lieux ?

Y voyez vous des obstacles ?

Seriez vous pour ou bien opposé ?

Pensez vous que le naturisme gagne à promouvoir une nudité totale et permanente partout ?

Ne peut on pas considérer cette démarche comme un extrémisme naturiste ?

Autant de questions sur lesquelles l'avis de toutes et tous semblent utile.

Le débat est ouvert !Clin d'œil

 Bonjour,

A présent, je partage cette vision car la nudité est naturelle. Nous naissons nus et nous avons par ce fait, le droit d'être nu (au moins en naissant). L'absurdité des textiles ignares fait que si l'on ne revendique pas le droit d'être nu, un jour il sera interdit de naître nu et tout ceux/celles qui naîtront nu(e)s seront jeté(e)s en prison.

Battons-nous pour que ça n'arrive jamais en revendiquant le droit d'être nu partout et non plus dans des enclos à naturistes que sont les clubs et centres de vacances CENSURE ADMIN

Amitié naturiste

Paul-Yves

 A' mon sens il faut bien réflechir avant d'utiliser certains mots. Il ne s'agit même pas de maladresse ou de manque de respect. C'est de l'ignorance pure de faire référence aux Camps ... C'est désolant

 

- La reconnaissance du droit à la randonnue dans la mesure où elle se fait dans des conditions qui ne heurtent pas le grand public, et, en particulier dans les Parcs nationaux ou certains chemins pourraient être dédiés.

 Voila en effet des choses simples et accessibles.

Je pense que la nudité urbaine est plus une posture qui peut relever d'un certain intégrisme.

Pour moi dans naturisme il y a d'abord nature.

Natura12 - Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien

{#emotions_dlg.lool01}  faut avouer que tu as fait super fort Naturlux...  Tu as bu pour écrire un truc pareil ?   Un dicton dit : Abondance du coeur, la bouche parle...

              En ce qui te concerne, je suis super inquiet. Inutile de dire que l'admin l'a très mal pris.... A la prochaine anerie de ce genre, on se dira au revoir définitivement...

              @pluche

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !