Forums
 
Forums  ›  Naturisme  ›  Naturisme et religions
 

Naturisme et religions s'opposent t-ils ?

De nombreuses religions répriment la nudité en la décrivant comme "tentation". Cette vision montre qu'elles associent une nouvelle fois la nudité à la sexualité (qu'elles répriment aussi bien souvent).

Est il possible d’être religieux et naturiste?

Personnellement, j'ai la Foi mais ne m'associe à aucune religion particulière.

Et vous? Vous êtes pratiquant ? Comment vivez vous votre religion et votre esprit naturiste?

   Quand je suis arrivé sur "être nu.com", j'ai du lancer un tel sujet, mais mon idée a déplu et il a été écarté! il ne me paraît pas incompatible d'être croyant et pratiquant et naturiste en même temps si non je ne serai pas là! Je suis chrétien mais je suppose qu'il en est de même pour d'autres religions:Dieu ne blâme pas la nudité, il blâme la perversité,  la sexualité ce qui est le contraire du naturisme.

Effectivement Libnatnu, je ne suis personnellement pas favorable à ce genre de converses car cela débouche souvent sur des conflits.

D'autre part, à l'époque la chose avait été présenté un peu différemment, voir carrement puisque c'est la profession qui était mise en avant.

Chacun à la religion qu'il veut et je n'aime pas trop les amalgames qui sont parfois fâcheux. Maintenant pourquoi pas.... si chacun sait se tenir et respecter l'autre...

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !

Les villes ou communes sont officiellement laïques et elles suppriment toutes les unes après les autres dans les vestiaires de sports  et notamment  les piscines, les douches collectives, donc peur de la nudité  aussi?

Je pense effectivement que Dieu ne juge pas et ne prône ni n'encourage la nudité ou le naturisme (cela n'a aucune importance dans la spiritualité).

En revanche,de nombreuses religions ont fait de la sexualité,de la nudité, de la relation homme-femme un acte sale, un acte à cacher, un acte de tentation.

Ces mêmes religions ont aussi pendant des siècles empêchés les hommes et les femmes d'avoir des tenues "légères". Il n'y a qu'à simplement regardé à quand

remonte l'apparition des maillots de bain une pièce tels que l'on les connait ou le bikini.

Mais le sujet n'est pas là et l'objectif n'est pas d'approuver ou de dénigrer telle ou telle religion.

Peut on être croyant et naturiste? Le naturisme et la religion s'oppose t-il?

Je ne pense pas et toutes celles et ceux qui ont la FOI le pense aussi.

Il s'agit là d'une problématique humaine à laquelle Dieu ne s'attarde pas.

Tous les textes sacrés présentent Dieu comme amour, l'amour parfait.Comment celui qui est amour parfait pourrait il juger un détail si insignifiant.

Croyez vous sincèrement que celui qui vous propose la vie éternelle puisse s’arrêter sur le fait que vous soyez habillé ou nu?

La question ne pourrait elle pas s'exprimer différemment: la liberté et la religion sont elles compatibles? Car finalement, ne parle t-on pas de liberté d’être et d'agir

lorsque l'on évoque le naturisme?

Est ce Dieu qui a inventé le vêtement ou bien est ce  l'homme?

Dieu vous fait naitre nu, n'est ce pas?

Je pense que la religion et le naturisme ne s'oppose pas.Ce sont celles et ceux, surtout ceux, qui participent aux instances dirigeantes de ces religions et qui

proclament au nom de DIEU,ce qui est bien ou ne l'est pas. Ils interprètent les textes en fonction des objectifs qu'ils souhaitent atteindre.

Car en réalité, les religions véhiculent un message d'amour , amour de soi, amour des autres, amour de la nature,tolérance,respect,entraide,etc...

Je n'ai jamais lu : "tu ne te promèneras pas nu, tu ne te déshabilleras pas devant les autres,tu porteras des vêtements ou pas,etc....".

Alors oui, on peut être croyant, pratiquant et naturiste.

Je dirais même humblement que le naturisme, à sa façon, véhicule la volonté divine des croyants: amour,tolérance,respect .

Sujet très intéressant sur lequel , je pense, nous allons débattre longuement.

Bravo Pascal, très belle page littéraire? j'approuve totalement ton analyse, je suis croyant , pratiquant, oui, la nudité est même fraternelle, je pense... quand on voit les décors de nus au Vatican, dans la basilique papale, personne ne s'en offusque...

Mon Dieu, je ne pensais pas que le naturisme etait si compliqué que ca !

Arretez de vous faire des noeuds au cerveau et vivez, tout simplement. Cool

 

Adam et Eve étaient nus

Le naturisme n'est vraiment pas incompatible avec la religion et la tolérance

C'est vrai Totem. Vivons pleinement .

Néanmoins, certains s'interrogent sur ce sujet et cela peut créer des conflits intérieurs.Cela peut aussi empêcher certains de vivre pleinement leur nudité

et de sentir peser sur eux un sentiment de culpabilité.

Cela peut aussi empêcher certains d'exprimer ouvertement à des proches le plaisir qu'ils éprouvent à être nu ou à pratiquer le naturisme.

Nous avons toutes et tous des freins, des peurs, des doutes différents.

Si ce post peut permettre à celles et ceux qui en ont face à la religion et les aider à se sentir plus en phase avec leur pratique, cela aura été utile.

Il est vrai que dans la logique, vivre le naturisme devrait être simple.Mais le poids de l'éducation, des institutions, etc....pèsent parfois sur certains.Cela ne les

empêche pas de se mettre nu sur une plage, mais cela les freine peut être à pleinement se laisser aller à leur plaisir de la nudité et d'aller encore plus loin dans leur

pratique du naturisme.

 

Adam et Eve étaient nus

Le naturisme n'est vraiment pas incompatible avec la religion et la tolérance

{#emotions_dlg.mdr}... sauf que rien ne nous dit qu'Adam et Eve étaient croyants, tout comme rien ne nous dit qu'ils aient existés, sauf la Bible mais comme cette dernière a été écrite de la main de l'homme, il y a forcément interprétation !

Adam et Éve avaient ils la carte FFN. ? Là est la question..

  Adam et Eve sont, à mes yeux, plus des symboles à rapprocher avec la notion de bien et de mal. Par contre, plus sérieusement, les premiers hommes vivaient nus et le besoin de se couvrir leur est venu pour se protéger du froid ( comme nous naturistes).

salut les zérokini !

Evidemment certaines valeurs sont communes au naturisme et la( les ) religion(s).

Alors du coup, j'ai plutôt choisi le naturisme...non, ce n'est pas une religion ! même pas une secte ! mais c'est mon choix !

Cela dit on peut très bien avoir la Foi et être naturiste ! 

Portez-vous bien nus!

http://www.robertditsch.com

Bonjour ; Comme dans beaucoup de domaine, il y a des contradictions qui peuvent nous faire penser qu'il y a compréhension, ou désaccord. Partout dans le monde, des peuplades vivaient nus dans la simplicité la plus totale; des missionnaires sont arrivés et se sont écriés comme Tartuffe " cachez ce sein que je ne saurais voir "...Le Moyen Age était une époque très propre avec bains et étuves partout, mais l' Eglise est parti en guerre contre ces lieux de perdition. Aujourd'hui, j'ai rencontré un curé naturiste et d'ailleurs il y a le témoignage de l'un d'entre eux dans le film "Vivre nu" qui a bien 20 ans aujourd'hui. Le dogme reste bien sûr, mais il s'est heureusement assoupli. La simplicité de la nudité n'est elle pas une forme évidente d'humilité que prône la religion?

Et puis après tout, pourquoi les religions seraient elles contre la nudité de l'Homme ? N'est il pas la création de Dieu ?

Bonjour :il y a la religion qui doit être amour, tolérance et simplicité, et les hommes qui font la religion. Hélas,  ce sont ces hommes là qui étaient des érudits par rapport à l'inculture de la majorité, et pour lesquels la religion était un moyen de dominer et de faire peur , qui ont bâtis tout ces interdits. Alors dans quel écrit  trouver la vérité sur ce rapport religion /nudité ? . En nous mêmes je pense, par une pratique simple et naturelle de notre choix de vie; nous avons tous en nous des notions de ce qui est bien et de ce qui est mal.

Publié le 20/07/2013 à 06h00 | Mise à jour : 21/07/2013 à 09h09
Par Mathieu Lehot

Un curé adepte de naturisme

Le frère Jacques passe ses vacances tous les étés au CHM de Montalivet. Pour l’homme d’église, naturisme et foi catholique n’ont rien d’incompatible.

Le frère Jacques vient passer ses vacances au centre héliomarin de Montalivet depuis 62 ans. Il a fait partie des pionners du premier centre naturiste d’Europe.

Le frère Jacques vient passer ses vacances au centre héliomarin de Montalivet depuis 62 ans. Il a fait partie des pionners du premier centre naturiste d’Europe. (photo M. L.)

Le frère Jacques nous accueille sur le porche de son bungalow. Le vieil homme est dans son plus simple appareil. Il a les traits tirés par les années, la peau tannée par le soleil et une longue barbe blanche hirsute. On croirait presque se retrouver face à l’un de ces ermites qui ont marqué les premières heures du christianisme. Des moines qui partaient loin de tout, pour vivre reclus dans les déserts égyptiens et vouer leur existence à la méditation et à la prière.

Mais la comparaison s’arrête au stade de l’impression, car l’homme de foi est loin d’être isolé, au Centre héliomarin de Montalivet (CHM). Bien au contraire, depuis 62 ans qu’il fréquente les lieux, le frère Jacques a tissé de nombreuses amitiés. « Je ne suis arrivé que jeudi soir et j’ai déjà reçu deux visites », racontait-il vendredi matin.

Le frère Jacques a découvert le naturisme à l’âge de 19 ans. A l’époque, il n’est pas encore prêtre. Il suit des études de lettres, à Paris. Un ami lui suggère alors d’abandonner ses vêtements, pendant quelques semaines, pour partir en vacances à Montalivet, où un certain Albert Lecoq vient de fonder le premier centre naturiste d’Europe.

Au départ l’idée de partir chez les « culs nus » n’enchante guère le frère Jacques. C’est a priori contraire aux préceptes catholiques qu’il suit depuis son enfance comme scout de France. Mais son ami lui fait rencontrer un médecin, le docteur Fougerat de Lastours, qui est l’auteur d’une thèse sur les bienfaits du naturisme. « Il a déconstruit les idées reçues que je pouvais avoir à l’époque, tout en m’expliquant que beaucoup de chrétiens pratiquaient le naturisme», explique aujourd’hui l’homme d’église. Le frère Jacques est convaincu et débarque pour la première fois à Montalivet, au cours de l’été 1951.

Le camping n’a alors qu’un an d’existence. Il est aménagé sur un terrain qui avait été incendié, pendant la Libération, en 1945. Le frère Jacques se rappelle d’un vrai décor de désolation. « Le camp était noir, les arbres calcinés et on devait marcher dans un sable brûlant mêlé de cendre pour se rendre à la plage », se souvient-il. Un vrai parcours du combattant. Mais à l’arrivée, le périple valait la peine d’être parcouru.

« C’était long et pénible. Mais quand on arrivait en haut de la dune, on en prenait plein les yeux. La plage sans fin, vide, avec une centaine de personnes nues qui se fondaient dans la couleur du sable. On avait beau s’y attendre chaque année, c’était un spectacle inimaginable de pureté, de beauté », s’émerveille encore le frère Jacques. L’homme de foi trouve dans le naturisme un mode de vie qui correspond à ses valeurs et à ses croyances.

« Ici, ça n’a rien à voir avec le nudisme du Cap Dagde. Notre démarche est basée sur le respect de l’autre et de la nature. Il n’y a pas de regard carnassier. Si je croise une belle femme, je m’écrie deo gracias et je passe mon chemin, ni plus ni moins », explique le frère Jacques.

Le prêtre voit également dans le naturisme un bon moyen de prendre ses distances avec le consumérisme et les divisions de la société. « Ici, il y a un vrai brassage de la société. Les barrières sociales tombent avec nos vêtements. Sur la plage, on peut aussi bien croiser un amiral qu’un cordonnier », indique-t-il.

Aussi, l’homme d’église ne voit-il pas de contradiction entre le naturisme et sa foi religieuse, mais plutôt une symbiose. D’ailleurs, lorsqu’il a été ordonné, à l’âge de 32 ans, les présidents des fédérations nationales et internationales du naturisme étaient présents à la cérémonie.

A 82 ans, le frère Jacques est aujourd’hui devenu une figure connue et appréciée du plus grand nombre, au CHM. Il ne se cache pas, au contraire. Tous les soirs, il revêt même ses habits liturgiques pour célèbrer la messe dans son bungalow.

Source : Sudouest.fr

Je pense que c'est lui que l'on voit dans le film "Vivre nu" dont je parlais plus haut. . Les Saduhs en Inde sont des religieux qui ont choisi le renoncement aux biens matériels y compris  ceux des vêtements

En fait, n'est ce pas plus le sexe en lui même que la nudité qui choque l'église?. Les tableaux religieux sont remplis de personnages nus ; le sexe y est souvent caché ou réduit à celui d'un enfant comme  celui d''Adam  sur  la "création du monde".

Bonjour,

Oui, j'ai la Foi. Ma Foi est chrétienne. J'ai rejoins récemment l'Église Protestante Réformée. J'étais catholique avant.

Pourquoi avoir quitté l'Église Catholique ? D'abord parce que j'ai été victime du Renouveau Charismatique (une psycho-religiosité) infiltrée dans les confessions chrétiennes qui fait un mélange entre le spirituel (la grâce de Dieu) et le psychologique (émotions, l'inconscient etc). Cela a entraîné des manipulations mentales, des souvenirs induits, des abus spirituels et sexuels provenant de prêtres, bref.

Mais, il y a un second point sur le pourquoi de mon départ de l'Église Catholique : sa théologie sur la nudité et la sexualité. On sait que dans l'Église Catholique, Adam et Éve, après avoir goûtés au fruit défendu, auraient pris conscience de leur nudité. Mon Dieu ! Catastrophe ! De plus, selon les Pères de l'Église Catholique, Adam et Éve auraient eu des relations sexuelles après leur chute. Mon Dieu ! Catastrophe !

En tant que chrétien convaincu, je n'adhère absolument pas à cette théologie. D'abord Foi et science ne s'opposent pas. Donc, la théorie de l'évolution de Darwin ne s'oppose pas à ma Foi. Car pour moi Dieu crée toute créature, y compris l'humain, de manière évolutive. Ce qui change beaucoup la manière de lire la Bible. En effet, je ne crois absolument pas au péché Originel. Il n'y a pas de péché Originel. Le mot péché, en hébreu, veut dire manquer sa cible. Donc, puisque nous sommes créés de manière évolutive nous manquons notre cible dans nos actions, car nous nous soumettons à nos pensées qui peuvent être perverses.

Tout cela pour dire que le livre de la Genèse est un mythe. Adam et Éve n'ont jamais existé. Ils sont le prototype (l'image) de l'humanité que nous sommes.

La nudité n'est donc pas un péché. Le péché est de la détourner par la pornographie et par toute forme de perversion. De plus, il faut bien distinguer nudité et sexualité. On peut vivre nu sans avoir de relations sexuelles.

En tant que chrétien convaincu pratiquant, je suis aussi naturiste pratiquant. Certes, je n'en parle pas dans ma paroisse, car hélas, encore aujourd'hui, beaucoup de chrétiens ne comprennent pas.

En tant que chrétien, le naturisme est pour moi, certes un mode de vie, mais aussi une philosophie. C'est un retour à l'innocence. C'est aussi me montrer en état de faible créature devant Dieu qui est miséricordieux. Le naturisme est totalement bénéfique pour moi car, spirituellement, il me permet de me connecter avec l'univers et avec Dieu qui me voit tel que je suis, dépouillé.

La nudité, contrairement à ce qu'enseignent les églises traditionnelles, n'est pas une tentation. Car la tentation est de se croire comme des dieux. Non, la nudité est saine si elle n'est pas détournée. C'est ma philosophie en tant que chrétien.

Une autre précision. Nous sortons tous nus du ventre de notre mère. Si Dieu était contre la nudité, nous ne serions pas nus à notre naissance. Or, nous naissons nus. De plus, l'humain primitif, a dû se faire des vêtements avec des peaux de bêtes, durant une période glaciaire. L'humain est faible. Tout cela pour dire que l'humain a dû porter des vêtements selon des circonstances de survies. Mais en aucun cas Dieu interdit la nudité, au contraire !

Hélas, le livre de la Genèse a été, et est toujours mal interprété. Cela a eu des conséquences dans l'éducation, surtout au sein de la religion judéo-chrétienne, même dans l'Islam. Savez-vous que certains musulmans ne se montrent pas nus devant leurs épouses et particulièrement lors de leur rapport intime ? Même certains chrétiens ont le même comportement !

Je pense donc que le christianisme doit absolument se réformer et refonder sa théologie particulièrement dans le cas de la nudité. En tant que chrétien convaincu, je croit que les chrétiens peuvent vivre nus de manière saine et dans le respect de l'autre. Pour cela, ils doivent s'affranchir du poids de la loi de l'Église Catholique et Orthodoxe, ainsi que de certaines églises protestantes fondamentalistes.

Oui, le naturisme peut être bénéfique pour un chrétien. Je peux en témoigner.

Merci à vous !

J'ai beaucoup d'amis naturistes qui sont croyants et qui trouvent beaucoup de similitudes entre les préceptes de base de leur religion et le mode de vie naturiste. 

Rappelons-nous qu'à la base la religion n'est pas l'outil de pouvoir dont certains se sont servis,  et , continuent de le faire,  pour assurer leur domination sur des populations incrédules et quel que peu naïves.

La religion, à la base le judaïsme, je parle des religions monothéistes, a été instaurée pour permettre d'instaurer quelques règles de vie à des populations qui n'avaient que peu de référentiel. Parmi ces règles, il y avait en premier lieu, mais c'est vrai aujourd'hui on l'a largement oublié, le respect de soi et des autres, même si pour des raisons de simplification cela passait par le respect d'un être suprême. il y avait aussi des règles d'humilité et de respect de la nature.

Si on regarde bien, le mode de vie naturiste prône les mêmes principes avec comme première règle d'humilité : la nudité qui évite d'opposer aux autres des apparats vestimentaires inutiles, et, comme autres règles le respect de soi, des autres et de la nature. Donc les croyants ne peuvent que se retrouver dans le naturisme.  Bien entendu, il ne s'agit  pas dans mes propos d'en faire une quelconque secte  et je serai même plutôt porté à demander le  respect de la laïcité du naturisme,  comme règle de base.

Bonjour,

Personnellement, je ne crois pas que la religion s'oppose au naturisme. Dans le christianisme, le récit d'Adam et Eve est un mythe. Le Judaïsme a condamné la nudité parce que lorsque les hellénistes ont "colonisé" la région, ils luttaient nus au pied du Temple. De plus, ils n'étaient pas circoncis.

Je pense qu'il est nécessaire de lire la Bible avec la raison et surtout la relire dans son contexte culturel.

Non, le naturisme ne s'opposent pas à la religion. C'est un chrétien qui vous le dis. Je suis chrétien Sans Dénomination d'Eglise, évolutionniste et je pratique le naturisme.

Les premiers hominidés vivaient nus. Encore aujourd'hui, dans certaines tribus, les humains vivent nus.

Le naturisme est un mode de vie qui permet à la personne de s'épanouir.

Merci pour vos nombreuses interventions.

Le débat continue...

Je n'ai aucun avis sur ce sujet là tellement il me semble loin, très loin de moi.

sujet très intéressant , je suis d'avis comme pour beaucoup, Dieu est Amour, donc cela ne lui pose aucun problème...

dans la bible, la nudité est relatée régulièrement dans les moments de purifications notamment, d'autres aussi comme la Genèse avec Adam et Eve après le péché originel, même s'ils virent  qu'ils étaient nus après ce n'est pas dans le sens qu'ils étaient nus, car ils étaient nus avant, donc bien au changement de vision, une conséquence non une cause !!! en plus une feuille de vigne ne cache pas grand chose lol !!! le livre de la Genèse est à lire comme un poème mais pas comme un livre d'histoire, car l'histoire de la religion (niveau biblique) commence à Abraham, en plus ce livre est construit en deux discours (2 récits de la création) donc en analogie. livre plus à méditer qu'à apprendre par cœur ou a en tirer une science.

des œuvres artistiques de nudité occupent une grande place dans la religion catholique aussi, le plafond de chapelle Sixtine parmi tant d'autre...

souvent les esprits sont encore sous influence jansénisme dans l'église, période où beaucoup prêchait des inepties, où une doctrine d'une fausse image de Dieu et de l'église a été donné!! nous avons du mal à quitter cette influence : Dieu vengeur, Dieu qui punit, Dieu qui épie, Dieu qui fait ou veut la guerre.... alors que Dieu est Amour et Miséricorde (au cœur de la misère). Pareil pour la sexualité, Jésus a répondu à ses apôtres à la question de Sodome et Gomorrhe (villes où se pratiquaient la sodomie et la prostitution) "Sodome et Gomorrhe seront juger moins sévèrement que vous ", donc au niveau du regard de Dieu cela a peu de signifiance. Dieu laisse libre chaque être humain...

Vivons comme nous avons envie de vivre et soyons nous mêmes wink

il y a d'autres religions que je connais moins bien, je m'abstient d'en parler

 

Jack70

La vision judéo-chrétienne à diabolisé la nudité en l'assimilant à la luxure : ''cachez ce sein que je de saurait voir''. Comme pour palier au manque de contrôle de soi... des pays latins !

mais la très catholique Bavière accepte fort bien la freikorperkultur (culture du corps libre) des pays germaniques et du nord de l'Europe ou la nudité dans les piscines ou les jardins publics ou ne choque personne. Le naturisme serait donc a priori plus question de culture et de tradition que de religion.

 

Que de contradictions d'un pays à l'autre sur un même sujet.

 

La vision judéo-chrétienne à diabolisé la nudité en l'assimilant à la luxure : ''cachez ce sein que je de saurait voir''. Comme pour palier au manque de contrôle de soi... des pays latins !

mais la très catholique Bavière accepte fort bien la freikorperkultur (culture du corps libre) des pays germaniques et du nord de l'Europe ou la nudité dans les piscines ou les jardins publics ou ne choque personne. Le naturisme serait donc a priori plus question de culture et de tradition que de religion.

 

 Pas que la religion judéo-chrétienne... Je ne connais pas de courant musulman pro-naturiste. Ou alors il est bien discret...

 

 

La vision judéo-chrétienne à diabolisé la nudité en l'assimilant à la luxure : ''cachez ce sein que je de saurait voir''. Comme pour palier au manque de contrôle de soi... des pays latins !

mais la très catholique Bavière accepte fort bien la freikorperkultur (culture du corps libre) des pays germaniques et du nord de l'Europe ou la nudité dans les piscines ou les jardins publics ou ne choque personne. Le naturisme serait donc a priori plus question de culture et de tradition que de religion.

 

 Pas que la religion judéo-chrétienne... Je ne connais pas de courant musulman pro-naturiste. Ou alors il est bien discret...

 Le soufisme, mais c'est un courant minoritaire.  Ils ne sont pas pro-naturisme, mais ne l'interdisent pas.  En Ouzbékistan, j'ai vu partout des gens se baigner nus,  sans la moindre gêne, dans les aryks. Hommes et femmes séparés il est vrai.  C'et même le maillot qui est l'exception.

Ici aux Pays-Bas, beaucoup de protestants acceptent le naturisme.  J'ai souvent rencontré dans des centres en France des pasteurs néerlandais accompagnés de toute leur famille.  Et un courant protestant très ancien, les Mennonites, non seulement aceeptent le naturisme, mais furent même des pionniers, comme montre cette gravure des

émeutes d'Amsterdam en 1535 

Je crois l'être humain capable de tout, même du meilleur.

Sympa cette info... 

58

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !

Nous sommes chrétiens, baptisés et pratiquants moyens (surtout depuis que nos évêques sont pratiquement tous frères trois points à en juger leurs interventions sur tous sujets de société).

Cela ne nous a jamais causé aucune difficulté de prier nus... :-)

A contrario, au Québec nous avons présentement tout un débat sur le port du niqab. Le gouvernement du Québec vient de passer une loi qui exige que pour recevoir un service de l'état, cela doit se faire à visage découvert.

La contestation judiciaire vient de commencer, au point même que le gouvernement du Canada risque d'intervenir... mais pas en faveur du Québec mais en faveurs de groupee de musulmans, au nom de la "liberté religieuse".

Pour moi, je vois cela d'une part comme un cas d'un verre rempli à moitié.  Moitié plein ou moitié vide?  Je vis dans un pays de liberté, est-ce qu'une religion a le droit d'imposer sa loi quand on est libre? A l'inverse, pourquoi serait-il Impossible pour une femme d'être musulmane *ET* vivre et surtout s'habiller à l'Occidental comme tout le monde?  

Pour moi le débat me semble suréel.  D'une part, je ne peux me promener nu dans l'espace public et encore moins obtenir un service de l'état dans le plus simple appareil (comme prendre le métro), alors selon mon point de vue de naturiste, je vois une certaine hypocrisie dans le port vestimentaire et la religion. :)
---
J'ai été baptisé Catholique. S'il fallait que j'écoute l'Eglise Catholique, ça ferait longtemps que j'aurais réservé mes billets de première classe pour l'Enfer!  Tout est péché et il n'y a pas que la nudité!!!

Personnellement, je me méfie comme la peste de religion "organisée", qu'elle soit Catholique, Musulmane et autre.  

Soyez bon, soyez généreux, soyez heureux, aimer les gens... que l'on vive nu ou habillé, ce n'est pas difficile à comprendre, il me semble... 

-J

Bonjour,

Si vous avez bien observé toutes les représentations du Jugement dernier, vous avez sûrement remarqué que l'Enfer est le seul endroit bien chauffé dans lequel on peut se promener nu... Bon, je sors...

 

Bonjour,

Si vous avez bien observé toutes les représentations du Jugement dernier, vous avez sûrement remarqué que l'Enfer est le seul endroit bien chauffé dans lequel on peut se promener nu... Bon, je sors...

 Hehehe!!!

Je lis ces lignes pendant que l'hiver s'abat sur le Québec.  J'avoue que pour un naturiste, il y a un certain attrait à aller en Enfer. lol!!!

Mais, c'est peut-être un peu (trop) chaud!  Mais s'il faut croire tout ce qu'on dit...

:)

-Jacques