Forums
 
Forums  ›  Naturisme  ›  Naturisme et handicap
 

Naturisme et handicap

Qu'est ce que le naturisme peut apporter à une personne présentant un handicap ?

Le naturisme est il bénéfique et peut il aider à s'apprécier et vivre différemment ce handicap ?

Qu'en pensez vous ?

le naturisme apporte un autre regard sur la vie des autre et la sienne . pour la personne handicapé une vie ( pratiquement ) sans regard appuyer sur son physique sa différance une certaine liberté , nous sommes comme les autres ( petit gros minces....ect ) .

Justement, si quelqu'un peut en parler, c'est toi. Lorsque tu t'es présenté sur le forum lors de ton arrivée, tu as signalé ton handicap mais nous n'avons rien su de plus.

Essaye de partager et de nous passer plus d'infos...

Amitiés Clin d'œil

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !

Ce que tu nous dit Patrack, c'est que le regard des autres sur le corps est pesante et que l'indifférence naturiste libère d'un poids ou de la sensation d’être différent ?

Je travaille dans un service de rééducation, et le "nouvel" handicapé est confronté à son nouveau corps, lors de la toilette. Bien sûr ce n'est pas du naturisme à proprement parler, mais certains de mes patients, naturistes avent leur accident, essayent de retrouver une vie normale . Force est de constater que malgré de nombreux efforts faits pour l'accueil des handicapés dans certains centres nats, le regard et le jugement des autres est toujours difficile, nudité ou pas. Le naturisme, même si il part d'une belle et grande idée, n'empêche aucunement les jugement hâtifs.

Et penses tu DJBRUNO que celles et ceux qui pratiquaient le naturisme avant se réapproprient plus facilement leur corps ? Ou bien n'y a t-il aucune différence

et cela dépend vraiment de chaque personne et du handicap?

 

a mes yeux le handicap n'est pas une entrave au naturisme, bien au contraire il est source d'intégration et d'égalité, le naturiste n'est-il l'égal de l'autre face a la nudité ?

se pose t-on des questions pour un sportif handicapé ? alors a nous de les accueillir parmi nous et de faire en sorte qu'ils s'y sentent bien

d'accord et pas d' accord dj bruno mais un handicapé sur une plage textile et naturiste et tu verra la différance . je l' ai ressenti comme cela .  de plus je suis en surpoids une personne un peu forte passe mieux nu le maillot ne boudine pas donc pour moi le regard et meilleur je n' allai plus a la plage .

il faudrait savoir de quel handicap nous parlons, si c'est une question de poids il est évident que les personnes en surcharge pondérale seront " bizarrement " mieux " acceptés " que sur une plage textile! pourquoi ? allez savoir .Les nat sont peut-être plus tolérants ou tout simplement prêtent ils moins attention à l'aspect physique.Maintenant si nous parlons d'un handicap plus " lourd " ( sans jeu de mot !)là je pense que c'est le ressenti de chacun qui parle.

moi je parle de l' handicap physique en fauteuil  ou pas il sont tous dure a géré .

oui que ce soit pour les personnes valides ou handicapées le fait que l'on soit en nat ne montrent pas les signes extérieurs de richesses, tout le monde est à la même enseigne et de ce fait une convivialité qu'il n'y a plus chez les textiles se créée.

Je suis donc tout à fait pour que les personnes handicapées soient avec les personnes valides afin qu'ils puissent profiter au même titre que nous les joies du naturismes

 

d'accord et pas d' accord dj bruno mais un handicapé sur une plage textile et naturiste et tu verra la différance . je l' ai ressenti comme cela .  de plus je suis en surpoids une personne un peu forte passe mieux nu le maillot ne boudine pas donc pour moi le regard et meilleur je n' allai plus a la plage .

 Je pense aussi que sur une plage "textiles" le regard est plus appuyé que sur une plage "nat".

Cela ne veut pas dire pour autant qu'il n'y a pas de regard et de questionnement.

Le regard des autres doit être difficile à accepté par la personne porteuse d'un handicap. Il est vrai aussi que souvent, le handicap interroge, questionne,

fait indirectement souffrir.On se projette à la place de cette personne et on imagine les difficultés rencontrées.On se sent impuissant face à elle ,

on ne sait comment agir.

Les regards portés sont souvent, me semble t-il, des regards de compassion.

La communication est complexe car chacun a peur de blesser l'autre.

Naturisme et handicap c'est compatible, toutes personnes en situation de handicap que celui ci soit arrivé à la naissance, au cours de la vie,

temporaire ou définitif, peut importe être nu ce n'est pas le monopole des personnes valides.

Après le regard des autres peut parfois blesser ou gêner la personne qui se trouve soit en fauteuil  par exemple se mettre à sa hauteur çà paraît simple,

au lieu de la toiser d'en haut.

Pour ma part je pense que tout corps nu doit être intégré sans faire différences, ainsi faire "oublier" un peu l'handicap de la personne le temps d'un séjour, 

d'une journée ect..

Le naturisme est-il bénéfique au handicap ? La réponse n'est-elle déjà pas contenue dans la question ?

Je me dis que c'est bien une question de naturiste "valide" !

Pour moi, le naturisme ce n'est pas une thérapie, c'est quelque chose que je pratique pour le plaisir.

Quand je suis au milieu de naturistes, je ne me sens pas "plus" ou "moins" handicapé qu'au milieu de textiles car même habillé mon handicap est visible. Donc quitte à être vu, je préfère que ce soit "nature". Déjà que c'est pas évident de montrer un corps mal foutu, ce serait quand même dommage de cacher dans un maillot ce qui peut être un atout.... Clin d'œil

Le regard du naturiste est plus tolérant mais je n'oublie pas pour autant le handicap, il fait partie de moi, de se qui me caractérise, après chaque individu le gère selon ses possibilités. Mais je ne ressens jamais l'abnégation dans le regard des autres. Le poncif "nu tous égaux" je trouve que c'est une vaste escroquerie, car même nu, on reste habillé... Pour moi, l'égalité devant la nudité c'est dans un bloc opératoire sous anesthésie générale.

Bref, je ne sais pas si le naturisme a une action bénéfique sur le handicap, mais il ne peut pas faire de mal... à condition de bien s'en servir ! 

Merci pour ce témoignage Naturoman.

Il est vrai que "les valides" ne peuvent avoir le même regard que celui qui vit avec le handicap.C'est la raison pour laquelle ton témoignage est si intéressant.

Il nous amène à réfléchi et aussi à valider un point: le naturisme est un plaisir !

Ben Naturo, voila la synthèse de l'humain justement, pas besoin de faire de la philo à deux balles, depuis le temps qu'on se fréquente,  je ne savais même pas... ça n'est pas cela qui fait la valeur de l'homme, les naturistes seraient ils les seuls à comprendre, ça me fait rigoler. Naturisme, que ne dit-on pas en ton nom...Clin d'œil Les naturistes auraient donc autant de vertus?....{#emotions_dlg.lool01} Merci naturo.Clin d'œil

Voilà un article auquel Zerokini a participé.

http://informations.handicap.fr/art-handicap-naturisme-corps-853-6860.php

Parlons en .

L'accessibilité des lieux nats , le regard de l'autre et le regard sur soi ,etc...

Voilà un sujet à développer.

Handicap et naturisme...
Sujet interessant. Mais le problème de fond n'est-il pas la perception des handicapés par tout un chacun ?
Dans une société où la performance prévaut sur l'humain, où le physique prend le pas sur l'intellect, le handicap est mal perçu car il renvoie à notre propre "faillibilité", renvoie à nos propres peurs.
Certes, le naturisme gomme un tantinet les différences physiques et les différences sociales.
Le naturiste, tel que je l'imagine, privilégie son bien être d'être nu et le plaisir de partager cette passion avec d'autres.
Mais il reste humain et ses peurs inconscientes sont toujours là.
Tout le monde à le droit de vivre ce qu'il veut mais le poid des regards et souvent un frein.
Combien de fois j'ai aidé un mal voyant, une personne en fauteuil roulant... je l'ai fait mais toujours en me demandant : comment va t-il le prendre ? Comme un geste de pitié ? Comment, à sa place, je réagirai ?
Je ne sais pas si le naturisme peut aider un handicapé à faire la paix avec son corps, à se sentir accepter. Mais tant que les mentalités et les peurs ne changeront pas, il se retrouvera toujours confronté à des murs et à des rejets.
NOUS devons faire la paix avec nous même, prendre conscience que nous sommes fragiles, et que nous sommes tous de la même espèce. Et que sans entraide, nous n'arriverons à rien.

Nous avons un fils handicapé, handicap lourd qui le rend dépendant à 100%, l’empêche de s'exprimer autrement que par onomatopées et de voir, il est aussi incontinent et épileptique. Mais il comprend nos paroles et ressent les choses, les sentiments que les gens que les gens peuvent avoir à son égard.

Les seuls endroit où nous avons rencontré des gens qui n'avaient pas peur d'être "contaminés" en l'embrassant, le touchant, de nous parler avec des vrais mots de son handicap, c'est les campings naturistes.

 

Nous avons un fils handicapé, handicap lourd qui le rend dépendant à 100%, l’empêche de s'exprimer autrement que par onomatopées et de voir, il est aussi incontinent et épileptique. Mais il comprend nos paroles et ressent les choses, les sentiments que les gens que les gens peuvent avoir à son égard.

Les seuls endroit où nous avons rencontré des gens qui n'avaient pas peur d'être "contaminés" en l'embrassant, le touchant, de nous parler avec des vrais mots de son handicap, c'est les campings naturistes.

 Merci pour ce témoignage émouvant issu d'un vécu que l'on ressent douloureux mais terriblement empli d'amour. 

Our les personnes handicapés, le regard des naturistes est très différent, puisque l'on n'attache aucune importance à l'aspect physique. Une personne handicapé et de se faîte à l'aise dans les endroits où le naturiste est pratiqué.

Amicalement nu Eric

 

Bonjour, je m'appelle Sébastien j’ai un handicap physique de naissance j’ai 44ans je suis naturiste depuis quelques j'adore ce mode de vie qui me procure beaucoup de liberté le naturisme m'a donné confiance et m'a permis de mieux accepter mon handicap iJ’habite à aubagne

L'handicape nous le vivons aussi tous les jours et la grande difficulté sont les accès aux plages naturistes qui sont très souvent difficiles ou fastidieux.

Nous avons la chance d'avoir des plages accessibles facilement sur l'île de Ré mais ce n'est pas le cas partout. Sur les plages Naturistes l'handicape "disparaît presque", , pas de moqueries, de railleries et de regards indélicats et c'est que du bonheur.

On pense souvent aux handicapés en fauteuil pour qui l'accès est encore plus difficile, mais au moins sur les plages nats quand un fauteuil arrive il y a toujours des bonnes âmes nats pour aider à l'installation.

bonjour a tous

moi meme etant handicapé je dois dire que le naturisme m'apporte beaucoup de joie de bonheur je m y sens bien et non jugé par les autres si est tres plaisant pour moi 

bonjour, je viens d'arriver sur zerokini, mon, amie et moi somme en fauteuil et personnellement je ne pense pas que le regard des autres me dérange plus que si j’étais valide mais après je n'ai jamais trop été dérangé par le regard des autres, le plus gros problème pour moi, c'est plutôt de trouver des locations adaptées dans des campings naturistes par exemple 

Certain camping comme Arnaoutchot sont bien adaptés pour les personnes non valides, des emplacements de parking, des rampes pour accéder aux logements, la piscine équipée.... 

En dehors du handicap il y a aussi l'invalidité et là aussi dans tous les centres ou nous sommes allés jamais je n'ai eu de réflexions désobligeantes, il est vrai aussi que mon invalidité se remarque seulement pendant les moments ou je ne suis pas bien et en général j'en parle facilement avec les gens autour de moi aussi pour me rassurer et en cas de soucis que certains puissent m'aider à rentrer dans mon logement car dans ses moments je n'aime pas être en public.

Et je dois dire aussi que j'ai une femme formidable qui fait tout ce qu'elle peut pour me faciliter la vie.