Forums
 
Forums  ›  Naturisme  ›  Discussions générales
 

Naturisme : comment débuter ?

Comment débuter le naturisme ? Voilà une question que se posent de nombreux nouveaux membres qui souhaitent devenir naturistes.

Quels conseils leur donner ?

Quelles étapes suivre ?

Bref, aidons les à rejoindre la grande communauté naturiste et sa philosophie.

Aidons les à gouter au plaisir de la nudité et à aimer leur corps.

Si un ami venait vous demander conseils, que lui diriez vous ?

Autour d'une bonne table avec quelques bonnes bouteilles, ensuite, je suis certain que ça se passerait tout seul..Se laisser aller au bonheur d'être bien tout simplement..Clin d'œil

un conseil....tout simplement...aller sur une plage naturiste....et laisser ......le temps venir....

si un ami me demandait des conseils pour débuter ?

dans tous les sens du terme, je lui dirais "vide toi, juste avant de commencer,  de tous  (et à cause) des préjugés et appréhensions que tu pourrais avoir"

je pense que si l'on doute, c'est un moyen, pour arriver à se gérer comme un grand

{#emotions_dlg.mdr}

Le naturisme n'est ni une philosophie, ni un dogme, enfin ce n'est pas ainsi que je le vois. Pour moi, c'est un mode de vie et pour aborder un mode de vie, le mieux est de le partager avec d'autres qui l'apprécient. La meilleure façon, certainement d'aborder le naturisme, c'est, en premier lieu, avec des amis avec qui on partage, déjà, d'autres activités. Si, on n'a pas la chance d'avoir des amis naturistes, la seconde solution, ce sont les clubs et les associations qui sont souvent très accueillants qui ont de nombreuses activités et qui permettent une approche conviviale et "accompagnée. Enfin dernière solution, mais certainement la plus compliquée pour ceux qui n'ont jamais abordé ce mode de vie, une plage mais pas n'importe la quelle ou un petit centre naturiste, pas ceux de France 4, mais plutôt ceux de "Naturisme et Terroirs".

Le naturisme, c'est, pour commencer, une belle rencontre avec soi-même, son corps, sa raison, son envie d'aborder un nouveau mode de vie, et, ensuite une belle rencontre avec les autres en dehors du cadre sociétal habituel, et, enfin une envie d'être plus naturel afin de se rapprocher de cette nature que nous malmenons en permanence, en croyant lui apporter des compléments pas toujours très pertinents mais dont on se nourrit en permanence au nom de notre culture.

S'inscrire sur un site naturiste et échanger en exprimant ses doutes, ses craintes ne peut il pas aussi permettre une approche primaire du naturisme ?

Cela ne peut il permettre de franchir une barrière psychologique et de s'apercevoir que le naturiste n'est qu'un être humain comme les autres ?

Les photos peuvent elles participer à l'acceptation du regard des autres et permettre de poser un nouveau regard sur la nudité ?

Très honnêtement et pour les avoir parcouru depuis quelques années, je ne sais pas si les Sites constituent une bonne marche pour accéder au mode de vie naturiste. Les débats y sont nombreux, souvent contradictoires et pas forcément objectifs, chacun plaidant pour sa paroisse. Donc, quelqu'un qui n'a qu'une idée lointaine sera certainement encore plus dérouté en parcourant les Sites, car, ne soyons pas aveugles, il n'y a pas que Zerokini qui existe...

Par contre, après une première expérience, ce peut-être un moyen pour ceux qui ne peuvent avoir ce mode de vie que ponctuellement, de garder contact et d'avoir des échanges sur les lieux naturistes et les "pièges" à éviter.

Quant aux photos, je n'en dirai rien, mais j'ai bien peur que certaines ne fassent que conforter les idées erronées propagées par certains médias, et, ne donnent pas une image fidèle d’un naturisme sain et "familial".

Bonjour; la première des choses , est de se sentir bien dans sa nudité, avant de devoir la confronter à celle des autres. Ce c'est n'est pas être nu  qui est choquant, mais sa façon de l'être qui peut choquer. Le naturisme ce n'est pas qu'être nu; c'est apprendre qui on est, à vivre en toute simplicité avec les autres , savoir accepter le regard de l'autre, et s'apercevoir que son corps n'est pas qu'une enveloppe, mais quelque chose qui a ses forces et ses faiblesses,  ses envies, et qu'il faut être à son écoute. Je dis souvent aussi à une personne qui n'ose pas aborder le naturisme à cause d'un complexe , que la beauté d'une personne nue est plus dans l'aisance avec laquelle elle est nue, que selon des critères de beauté physique bien établis. Heureusement, il n'y a pas que des Miss France et des Chippendales sur les plages naturistes. Une des principales crainte d'un débutant, est l'association nudité/sexe ; notre sexe fait partie de notre corps comme notre main, notre épaule... Il n'a sa fonction de sexe que dans son intimité; il faudrait alors aussi cacher sa main qui est aussi un objet sexuel parce qu'elle caresse, sa bouche qui embrasse...Dans une tribu  "naturiste"en Papouasie , les femmes se cachent la bouche et non le sexe quand un étranger les regarde. Notre éducation judéo- chrétienne ne nous a pas appris à faire de notre corps notre meilleur ami.

Comment débuter ou comment se lancer? Pratiquer le naturisme, c'est avant tout oser se dénuder en public.

De fait il faut se sentir bien dans sa tête, et dans son corps; ne plus faire l'amalgame nudité-sexualité, accepter que l'on a un corps qui évolue et change.

Pour certains cela est naturel, d'autres endoctrinés par un éducation rigide seront toujours réticents.

Il ne faut surtout pas forcer, mais faire découvrir petit à petit.

Pour l'exemple, je siterais notre cas : 

J'étais depuis toujours nudiste, nous allions sur les plages autorisées, où je me mettais nu et Céline en bas de maillot 

Nous avons déménagé vers une villa avec terrain puis piscine, Céline se mis nue à la maison et sur les plages.

C'est suite à un accident au visage, qu'elle acceptas son corps en "entier" et non plus comme un reflet d'elle même. Cet été là elle me demandas d'aller en centre naturiste, car on ne la regarderais pas. Bien sur j'en étais ravi.

Cette expérience en centre naturiste lui a permis d'accepter son visage abimé, car elle avait compris que les naturistes sont tolérants.

Depuis nous ne partons en vacances que dans des centres naturistes, et nous y sentons très bien.

Je précise que notre caravane est au Cap d'Agde, ou nous allons tous les ans, depuis 4 ans. Nous ne sommes pas libertins, mais apprécions la liberté de vivre nu partout qui existe réellement au Cap.

Bien plus que dans certains centres qui imposent de se vétir pour aller au restau le soir.

Pour certains cela sera naturel, d'autres plus difficile selon l'éducation reçue, c'est une démarche d'esprit qu'il faut mener

Tout simplement s'accepter et accepter les autres, tels qu'ils sont. Cela devrait être le naturisme:

       Un seul mot : TOLERANCE , et plus de longs débats sur les des définitions des années 30,40,50,60,etc

 

 

 

 

 

Comment débuter ou comment se lancer? Pratiquer le naturisme, c'est avant tout oser se dénuder en public.

De fait il faut se sentir bien dans sa tête, et dans son corps; ne plus faire l'amalgame nudité-sexualité, accepter que l'on a un corps qui évolue et change.

Pour certains cela est naturel, d'autres endoctrinés par un éducation rigide seront toujours réticents.

Il ne faut surtout pas forcer, mais faire découvrir petit à petit.

Pour l'exemple, je siterais notre cas : 

J'étais depuis toujours nudiste, nous allions sur les plages autorisées, où je me mettais nu et Céline en bas de maillot 

Nous avons déménagé vers une villa avec terrain puis piscine, Céline se mis nue à la maison et sur les plages.

C'est suite à un accident au visage, qu'elle acceptas son corps en "entier" et non plus comme un reflet d'elle même. Cet été là elle me demandas d'aller en centre naturiste, car on ne la regarderais pas. Bien sur j'en étais ravi.

Cette expérience en centre naturiste lui a permis d'accepter son visage abimé, car elle avait compris que les naturistes sont tolérants.

Depuis nous ne partons en vacances que dans des centres naturistes, et nous y sentons très bien.

Je précise que notre caravane est au Cap d'Agde, ou nous allons tous les ans, depuis 4 ans. Nous ne sommes pas libertins, mais apprécions la liberté de vivre nu partout qui existe réellement au Cap.

Bien plus que dans certains centres qui imposent de se vétir pour aller au restau le soir.

Pour certains cela sera naturel, d'autres plus difficile selon l'éducation reçue, c'est une démarche d'esprit qu'il faut mener

Tout simplement s'accepter et accepter les autres, tels qu'ils sont. Cela devrait être le naturisme:

       Un seul mot : TOLERANCE , et plus de longs débats sur les des définitions des années 30,40,50,60,etc

 

 

 

 

 

Un témoignage intéressant sur une approche en couple du naturisme, merci. Toutefois, n'y aurait-il pas confusion entre tolérance et acceptation? Acceptation de soi, de son corps, des autres?

   Le naturisme c'est la nudité en commun, mais c'est aussi tout un état d'esprit fait de respect et de tolérance qui est tout aussi important que d'être nu ( aspect extérieur du naturisme). Selon sa propre personnalité, on abordera le naturisme de différentes façons soit sur une plage où on ne se dévêtira complétement que " si on le sent bien", soit avec des amis naturistes ou dans le cadre d'un club où la convivialité permet de franchir le pas facilement.

N'est il pas préférable pour débuter le naturisme d’être "accompagné" par un naturiste  plutôt que de se retrouver seul sur une plage ?

On parle souvent de l'accompagnement des séniors dans le monde du travail, ne peut il en être de même dans le naturisme ?

 

N'est il pas préférable pour débuter le naturisme d’être "accompagné" par un naturiste  plutôt que de se retrouver seul sur une plage ?

On parle souvent de l'accompagnement des séniors dans le monde du travail, ne peut il en être de même dans le naturisme ?

 Si on se réfère à la pyramide des âges des naturistes, la probabilité qu'un débutant soit accompagné par un naturiste sénior est très élevée ! {#emotions_dlg.9996}