Forums
 
Forums  ›  Naturisme  ›  Médias et Actualités
 

Le naturiste condamné pour avoir pour avoir promen

Près de Rennes. Le naturiste condamné pour avoir promené nu son chien

Un habitant d'une petite commune près de Rennes, adepte du naturisme, a vainement contesté devant la cour de cassation sa condamnation à 3 mois d’emprisonnement avec sursis pour « exhibition sexuelle ». Il avait promené nu son chien autour d'un étang.

Il a vainement contesté mardi devant la cour de cassation sa condamnation à 3 mois d’emprisonnement avec sursis pour « exhibition sexuelle ».

Un commerçant, adepte du naturisme, avait promené son chien dans le plus simple appareil, dans la matinée du 8 septembre 2013, autour de l’étang de Venon près de Rennes. Un pêcheur avait appelé les gendarmes en voyant passer l'homme et son chien à deux reprises, à un quart d’heure d’intervalle.

En récidive

Reconnu par les personnes présentes, il a comparu en correctionnelle le 21 février 2014 et a été condamné à 300 € d’amende. Une peine insuffisante, jugeait la cour d’appel, le 30 novembre 2015, car il s’agit d’une récidive. Or, en octobre 2007, la peine prononcée pour des faits semblables était déjà plus sévère. La cour a donc prononcé de l’emprisonnement avec sursis.

L’intéressé revendiquait le droit de se promener nu le dimanche matin lorsque la météo était favorable, et contestait qu’il s’agisse d’une exhibition sexuelle. Il déclarait avoir caché l’essentiel avec ses vêtements pliés, lorsqu’il apercevait quelqu’un. Le pêcheur confirmait que l’intrus tentait de dissimuler certaines parties de son corps, mais jugeait que c’était insuffisant.

En cassation, le promeneur soutenait que la nudité n’avait rien de choquant en elle-même. Mais les magistrats, le déclaraient « indifférent au trouble qu’il sème » et lui reprochaient d’être allé trouver le pêcheur par la suite pour qu’il retire sa plainte. La Cour de cassation a jugé le 21 septembre que ces arguments étaient inefficaces sur le plan juridique, et elle les a rejetés, maintenant définitivement la condamnation.

La suite de l'article sur : http://www.ouest-france.fr

Encore un bel exemple de la mentalité retardataire des français. C’est pas demain la veille que la nudité naturelle sera reconnue et non verbalisable. Ecœurant !

Peut être que certains lorsqu’ils prennent leur douche dans leur salle de bain cachent leur miroir de peur qu’ils ne se reconnaissent pas et appellent soudainement la police qu’il y a quelqu’un de nu chez eux. J’exagère bien sûr mais, quand on lit ce post de Casimir, cela met en colère et l’on se demande combien de siècles faudra-t-il attendre pour que la nudité entre dans la tête des français et qu’ils considèrent que c’est quelque chose de normal et de naturel.

 

C’est ma réaction à « chaud » comme l’on dit.

Mon pauvre John, écoute seulement ce matin ils ont interrogé des jeunes de la manif pour tous. Je n'en n'ai pas cru mes oreilles. Il demande le retour à la royauté, comme quoi le roi est de lien divin. Voilà il y a des intégristes musulmans et nous on a nos intégristes catholiques, à mettre dans le même panier et à jeter aux oubliettes. Cette petite fange de la société à qui l'on donne allègrement la parole, alors que la majorité des français ne pensent pas comme ça.

Si ce monsieur avait adhéré à l'APNEL il n'aurait pas été condamné. 

28

Amicalement nu Eric

et le chien il était à poil aussi je suppose , il a été condamner aussi ?Non trêve de plaisanteries !

Même si je ne suis pas certain que c'est en bravant la loi de cette manière que l'on va faire avancer les choses. Nous pouvons déplorer ces empêcheurs de vivre comme bon nous semble. Nous savons bien que la devise Française ne nous est pas appliquée : Liberté, mais pas de vivre nu. Egalité, ne te montre pas nu si tu n'es pas une "star". Fraternité,seulement si tu correspond à ma façon de penser.

Et la manière actuelle : je suis bien sage, j’attends gentiment que législateur revoit l’article 222 etc.. soit efficace ? Heureusement qu'il y a eu 1789, mai 68 et quelques poussées de fièvre pour réveiller la société, le législateur, un peu comme aujourd'hui pour les policiers qui manifestent bien qu'ils n'aient pas le droit de grève, ni le devoir de recevoir des cocktails molotov (qui est un acte de guerre) sans que ceux qui sont au pouvoir ne décident que cela suffit. Rien n'a été obtenu dans la candeur, l'immobilisme, dans l'attente et ceux qui baladent nus sur des chemins sont des avant-gardiste qui veulent que les choses bougent et non des délinquants exhibitionnistes.