Forums
 
Forums  ›  Naturisme  ›  Discussions générales
 

Le naturisme expérience individuelle ou collective

Qu'est ce qui est le plus important pour vous: le fait de ressentir pleinement son corps nu et d'être en contact avec la nature ou le fait de le partager avec d'autres ? 

Est ce avant tout un retour sur soi, se ressourcer dans un monde où on laisse trop de côté notre corps ou un moment de partage collectif de valeurs de simplicité et de tolérance ? 

Le naturisme est un mode de vie. Alors, effectivement, on peut le vivre en solitaire au milieu de la nature ou en reclus. Mais est-ce bien la le but de la vie?

La vie, c'est,  pour moi, le partage, la convivialité dans le respect de soi et des autres, et, autant que faire ce peut, dans un milieu naturel que l'on tente de préserver, pour faire en sorte qu'il soit le plus agréable possible à vivre.

D'autant que si on reste dans son environnement étroit, sauf à avoir une vie monacale, en étant nu dans son appartement, dans sa maison ou dans son jardin, on ne fait que vivre que le quotidien de tout un chacun qui se déshabille pour être à l'aise chez soi, pour se laver et pour dormir. Il faudra que l'on m'explique où est le naturisme dans ce type de comportement. Ah, j'oubliai, il en va de même pour ceux qui jardinent, bricolent ou..tapotent sur leur ordi....Ils apprécient d'être nus, ils ne partagent pas le mode de vie naturiste.

Ceci dit, chacun fait ce qu'il veut,  à condition de ne pas mélanger les comportements.

à mes yeux, le naturisme n'est pas une expérience individuelle, mais personnelle.

Ensuite, lorsque je me trouve en centre naturiste ou sur une plage, j'apprécie de partager des moments avec des amis. Non pas parce qu'ils sont nus,

mais parce que ce sont des amis.

A ce titre,  je ne comprends pas pourquoi il " faut ", pour certains, se mettre nus lorsqu'on reçoit d'autres naturistes, à l'intérieur, dans un appartement ou une maison.

Ce n'est pas parce qu'on est naturiste qu'on doit se mettre à poil !

Naturisme, expérience personnelle, partagée avec des amis quand les conditions sont réunies, soleil, nature, grand air, espace, etc...

Le naturisme étant le partage de la " nudité" en commun est par définition collectif, mais beaucoup d'entre nous pratiquons un " naturisme individuel" en partie ou en totalité pour le simple plaisir d'être nu. Pourquoi? par goût tout simplement, mais aussi par manque de structures ( clubs avec terrain, centres de vacances, absence d'organisations collectives dans votre secteur....). Quand vous allez nu sur une plage autorisée ou tolérée en étant seul sans adresser la parole aux autres, vous êtes toujours dans ce cas de figure. Entre les deux, il existe le naturisme familial que certains ont Lachance de pratiquer avec leur conjoint(e) et leurs enfants.

 

Le naturisme étant le partage de la " nudité" en commun est par définition collectif, mais beaucoup d'entre nous pratiquons un " naturisme individuel" en partie ou en totalité pour le simple plaisir d'être nu. Pourquoi? par goût tout simplement, mais aussi par manque de structures ( clubs avec terrain, centres de vacances, absence d'organisations collectives dans votre secteur....). Quand vous allez nu sur une plage autorisée ou tolérée en étant seul sans adresser la parole aux autres, vous êtes toujours dans ce cas de figure. Entre les deux, il existe le naturisme familial que certains ont Lachance de pratiquer avec leur conjoint(e) et leurs enfants.

 

Chaque région de France a une représentation de la Fédération Française de Naturisme(URN) et il existe, sauf rare exception, un club ou une association par département. Donc, je ne sais pas si on peut vraiment évoquer  l'absence de structure .....

L'aspect collectif fait parti du naturisme.

Évidement, on peut vivre l'esprit naturiste seul, mais pouvoir le partager, c'est quand même top.

Mais ce n'est pas toujours une question de choix.

Merci à ma femme et mon fils, ainsi qu'à nos nombreux amis naturistes ^^

             Le département de la Somme n'a ni association ni terrain, le département de l'Aisne a une association mais n'a pas de terrain, pas de terrain non plus dans le Pas-de-Calais et un seul centre de vacances pour l'ensemble Nord, Picardie, Champagne-Ardennes excentré au sud-Est du département de l'Oise! il est vrai que le sud méditerranéen est privilégié dans ce domaine!

 

Le naturisme étant le partage de la " nudité" en commun est par définition collectif, mais beaucoup d'entre nous pratiquons un " naturisme individuel" en partie ou en totalité pour le simple plaisir d'être nu. Pourquoi? par goût tout simplement, mais aussi par manque de structures ( clubs avec terrain, centres de vacances, absence d'organisations collectives dans votre secteur....). Quand vous allez nu sur une plage autorisée ou tolérée en étant seul sans adresser la parole aux autres, vous êtes toujours dans ce cas de figure. Entre les deux, il existe le naturisme familial que certains ont Lachance de pratiquer avec leur conjoint(e) et leurs enfants.

 

Chaque région de France a une représentation de la Fédération Française de Naturisme(URN) et il existe, sauf rare exception, un club ou une association par département. Donc, je ne sais pas si on peut vraiment évoquer  l'absence de structure .....

 

Juste un exemple pour la somme :

CAYEUX SUR MER

La plage naturiste s'étend sur 1 km au sud de l'ancien sémaphore (Amer-Sud). Tolérance municipale du 8 août 2012.

GPS : lat. 50.1714 (50° 10' 17.04), long. 1.4832 (1° 28' 59.52)

Voir aussi : renvoi_club.pngAssociation gymnique amicale du Boulonnais à la Somme (AGABS) 

Amitiès naturistes.

Pour la somme, regarde dans les coins nats, il y a quelques lieux:

http://www.zerokini.com/m/aqb_city/search?Keyword=somme&Category%5B%5D=Campings+Naturistes&Category%5B%5D=Plages+Naturistes&Category%5B%5D=Centres+Naturistes&submit_form=Envoyer

Et autour aussi ....Clin d'œil

Excellent thème, merci à Poloch !


Pour moi, le naturisme commence par une expérience individuelle, c'est un sentiment d'appartenance directe au grand TOUT, sans passer par le relai des conventions sociales donc forcément proche de la nature.

C'est aussi une expérience sensorielle, de type kinesthésique, l'air sur la peau, le sol sous les pieds, les muscles qui se déroulent sans frottement, les rayons du soleil, les  gouttes de pluie sur la peau ....

Contact direct sans intermédiaire

Mais, ceci étant établi, pourquoi pas ne pas le partager en groupe, d'autant plus que cette démarche n'est pas comprise par le premier quidam venu et oblige donc à se regrouper entre personnes vêtues du même simple appareil. Le vêtement c'est aussi un uniforme qui renvoie à une fonction ou un déguisement qui renvoie à un masque

Certains travaillent directement à modifier leur corps, par le régime, par la musculation, par des tatouages, mais le langage du corps parle et se dévoile. Et ce n'est pas une question de beauté. A ce titre, il est exact que le naturisme réduit les barrières sociales, car c'est plus le caractère de la personne qui s'exprime, plutôt que le rôle qu'elle joue dans la société. 

A ce stade, découverte aussi que tous les gens nus, ne pensent pas la même chose que soi à ce sujet, donc risque de polémique dont notre forum se fait régulièrement écho !

Mais attention aux intégristes de tout poil, qui vont fixer des règles strictes, sans dérogation et clé en main, car sinon n'est-ce pas où va-t-on ! Au détriment de l'écoute et de la découverte, de soi et des autres

En bref, pour moi le naturisme c'est d'abord. un contact DIRECT avec le monde ou avec les personnes qui habitent ce monde.

{#emotions_dlg.retoune}

Natura12 - Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien

Merci :) 

Personnellement 'l'appel' du naturisme est avant tout quelque chose d'individuel : je sens que j'ai besoin de laisser mes habits de côté de sentir le soleil, le vent, l'eau contre ma peau. En se dénudant, on se coupe du stress quotidien, on vit par son corps qu'on oublie un peu trop souvent. 

Après c'est sur que pour pratiquer, il faut soit avoir un grand chez soi, soit fréquenter des plages, centres, etc.. le partage avec d'autres est souvent d'abord une nécessité, ça peut ensuite devenir un plaisir. 

Le naturisme dans sa dimension collective est porteur de valeurs fortes: respect, tolérance, simplicité. Mais heureusement pour le monde dans lequel nous vivons, ces qualités sont aussi partagées par un grand nombre de non naturistes dont font par exemple partie la majorité de nos amis. 

Donc si je résume, et on pourra me traiter d'égoïste si on veut m'en fous :), la nudité et le bien être corporel est ce que je recherche en premier dans le naturisme, ma démarche est donc individuelle, ou mieux personnelle comme le dit Negah. Le reste c'est du bonus ! 

Mais il faut rappeler quand même l'importance du collectif : c'est le collectif qui défend le naturisme et fait en sorte qu'on puisse exister en tant que mouvement. Donc bravo à ceux qui s'investissent dedans ! 

    Bien sûr que pour la Somme, il y a deux plages que je connais bien, mais si vous les fréquentez seul, c'est du " naturisme individuel" et rien de tel qu'un club avec son terrain pour du " naturisme collectif". Notons quand même que le littoral picard est étroit par rapport à la région et que de nombreux habitants sont à plus de 75km. de la mer, et souvent plus de 100;

Bonsoir,

En effet le fait d'aimer être nu est d'abord un sentiment personnel et donc individuel à la base. Je pense que c'est le point de départ à une ouverture vers une pratique collective dans la mesure où cela est possible (lieu, environnement ,personnes  soleil etc) mais ce n'est pas non plus une obligation. Je rejoins en cela Negah  sur ce propos il faut  que les conditions soient réunies pour être bien nu entouré d'amis ou d'autres personnes qui sont à l'aise dans ce mode de vie. On n'a pas que des amis naturistes et pour l'amitié qu'on leur porte on peut les recevoir sans être forcement à poil. Le partage de l'idée est essentiel pour pouvoir profiter pleinement ce mode de vie.

   Je partage d'autant le point de vue  précédent que je suis issu d'un milieu non naturiste et qu'aujourd'hui encore 90% de mes proches ( parents ou amis) ne le sont pas et que je me plais en leur compagnie.