Forums
 
Forums  ›  Naturisme  ›  Discussions générales
 

Le Virtuel

{#emotions_dlg.mici}Bonjour,

Avant d'écrire un article sur ce thème, j'aimerai connaître votre position face à cette forme de communication que nous utilisons tous plus ou moins, lors de notre inscription sur un site ou un blog , avec possibilité de "chat", "visio","cam","Skype", avec "demande d'amitié" ...forme de communication qui le plus souvent ne reste que "virtuelle".

J'ai demandé également l'avis des membres de mon blog pour réaliser ainsi une synthèse sur ce thème...An delà d'être pour ou contre, la question pourrait être de se demander à quoi correspond ce besoin de contact....

Elevons un peu le débat ....

Merci

Claude www.decouvretoi;com

Je pense que ce besoin répond à l'évolution de la société.

De plus en plus d'individus sont éloignés les uns des autres pour des raisons professionnelles, familiales,économiques.

La communication virtuelle via des webcam ou des messageries rapides permet de ne pas rompre le contact et de lui laisser une part de spontanéité.

La communication revêt alors un aspect "vivant" puisque les conditions d'échanges sont quasi identiques.

Cela répond aussi à répondre à notre besoin animal de regroupement par affinités :  les hommes se regroupent pour se rassurer sur leur croyance, leur mode de vie,

leur attitude, leur loisir,etc...

Mais le Virtuel ne dois pas être l'unique mode de communication car il peut générer une désocialisation de l'individu .Il ne doit être qu'un outil supplémentaire d'élargir

ses connaissances et de communiquer.

Je pense que tous ces sites sont d'excellentes choses, ils nous permettent de partager nos expériences, de nous faire découvrir des endroits que nous ne connaissions pas auparavant et surtout d'accroître notre cercle de connaissance.

Je suis aussi d'accord avec ce qu'a dit Pascal. Le virtuel n'est pas tout, il peut être  la base de rencontres amicales pour ceux qui le souhaitent.

Bonjour tout le monde... Cool
Je pousserai le questionnement jusqu'à : est-ce l'internet qui modèle nos relations ou nos relations qui modèlent l'internet ?
Aurait-on besoin de ces outils de communication si les interactions entre humains étaient moins difficiles, moins compliquées ?
On nous formate à craindre notre voisin... à le jalouser pour son boulot, sa voiture... on nous divise pour mieux régner...
On ne nous écoute pas !!
Et l'être humain, de part sa nature, à besoin de contact, d'échanges, de se sentir entouré et faisant partie d'une communauté (mettons de côté, je vous prie, les extrèmes Langue tirée).
Alors oui, ces outils sont utiles voire nécessaires. Et parfois salvateurs.
Mais ce sont des paliatifs. Des expressions de ce qu'est l'Homme au plus profond de lui.
Une société qui prônerait le respect, la confiance, le partage, aurait-elle besoin de ces outils ? J'en doute.

Nous avons eu plusieurs fois l'occasion de nous exprimer sur les forces et faiblesses du virtuel. Comme dans tous les modes de communication, on y trouve ce qu'on veut bien y apporter. Je ne reviendrai pas sur les côtés très négatifs de l'anonymat qui font que certains se permettent des débordements excessifs. Je ne reviendrai pas non plus sur le fait que nous pouvons voir les limites de notre enseignement et les nombreuses difficultés rencontrées pour s'exprimer avec une syntaxe correcte et un minimum de fautes d'orthographe.

Alors, au delà de l'éloignement qui peut être une raison intéressante de garder la communication, mais qui était surtout vraie, il y a encore 4 ou 5 ans, mais qui le devient de moins en moins, puisque nous bénéficions tous de communications téléphoniques illimitées pour des prix relativement accessibles et de toute manière compris dans nos abonnements internet, il y a effectivement des raisons de s’interroger pour l'engouement pour cette inscription à des sites qui proposent des forums, des "t'chat et visiot'chat", des galeries photos, et des demandes d’amitiés en "mode "curly".

Il faut croire que notre société devient de plus en plus indigente et que la communication devient de plus en plus compliquée. Nous sommes aussi pris dans un système de vie où on se pense scruté, jugé par ses proches, ses collègues de travail, ses voisins et que l'on a de plus en plus de mal à extérioriser certaines de ses aspirations, coincé que l'on est dans son quotidien et dans les préjugés de son environnement.

Alors, le virtuel devient un  moyen de s'exprimer sur des sujets qui n’intéressent que nous dans notre environnement ou qui sont considérés comme tabous pour nos proches. Sur ces sites naturistes, en premier lieu peu des personnes s'expriment véritablement et souvent quand elles le font s, c'est pour confier leur solitude dans "la pratique" de leur mode de vie.  Combien de fois ai-je lu cette question : "tu es seul?" à la quelle je réponds "non" et vient alors la suite, "mais ta famille est aussi naturiste" et je réponds "oui". Je ressens alors toujours une forme d'étonnement, de perplexité ou d'envie à l'énoncé de mon "oui". 

Alors, je ne voudrai me montrer complètement négatif à l’égard de cette nouvelle forme de communication; Elle a certainement des vertus de mise en contact de certaines personnes, quoi que moi qui suis naturiste depuis de très longues années, j'ai suivi ce mode de vie sans avoir besoin d'internet.

Alors que fais-tu la, me dira-t-on? 

Je pense que ces sites permettent de "militer" '(je sais que beaucoup de gens on peur de ce mot mais tant pis) pour ce mode de vie, c'est à dire faire part de mon expérience de celle de ma famille et de témoigner des biens faits que le naturisme m'apporte non seulement au niveau de mes loisirs mais aussi dans mon quotidien. Cela me permet aussi de donner mon avis sur les endroits naturistes que je connais et de peut-être "d'éclairer" le choix de ceux qui abordent ce mode de vie.

J'ai essayé d'être assez synthétique. Le virtuel est loin d'être une panacée, il permet si il est bien utilisé de "vulgariser" certaines idées qui demeurent un peu obscures pour certains de nos contemporains et de constituer une contrepartie indispensable aux médias télévisés qui présentent top souvent le naturisme comme le royaume des libertins de tous ordres. 

Enfin sans vouloir faire preuve de prosélytisme excessif, il faut avouer que Zerokini est un site intéressant où le dialogue commence à devenir de plus en plus riche, mais si la participation au forum et au t'chat,  reste bien discrète de la part de certains. Il y a aussi volonté d'aller au-delà du virtuel et de créer des rencontres réelles, même si là encore peu d'entre nous franchit le pas; Mais je déborde et ce n’était pas là le fond de la question.

@Kairos : "Il y a aussi volonté d'aller au-delà du virtuel et de créer des rencontres réelles, même si là encore peu d'entre nous franchit le pas; Mais je déborde et ce n’était pas là le fond de la question."
Ben non, tu ne débordes pas, selon moi.
Les 2 sujets sont liés.
Merci pour cette analyse assez fine. Et très bien écrite, comme d'hab Clin d'œil

"@Kairos : "Il y a aussi volonté d'aller au-delà du virtuel et de créer des rencontres réelles, même si là encore peu d'entre nous franchit le pas"

C'est pour moi l'occasion de rappeler que les inscriptions pour le meeting sont en cours, faites vite !

Ne ratez pas cet évènement ! Rencontrons nous et festoyons ensemble amis naturistes.

http://www.zerokini.com/m/events/view/Les-rencontres-naturistes-Zerokini

CoolBonsoir,

Merci à tous ceux qui ont bien voulu participer au sujet ....

Je viens, comme convenu de publier sur mon blog, sous la rubrique "COMMUNIQUONS" l'article que j'ai intitulé " La fausse réalité du virtuel", article dans lequel je vous renouvelle mes remerciements ....et que vous pouvez consulté.

Bonne soirée

Claude www.decouvretoi.com

Action -> réaction.

C’est au travers des liens virtuels tissés par les réseaux sociaux tels que celui ci que des personnes se rencontrent, qui sans ce tuyau ne se seraient peut-être jamais trouvés.

Aujourd’hui, l’Internet est fait pour abolir les distances géographiques par delà les fleuves, les montagnes et les mers, et nous aussi, on aime certains profils (même encore virtuels) mais dans le but de concrétiser prochainement des rencontres après échanges virtuels.

Est-ce hors sujet, mais une question nous titille. A quoi servent les centaines d’amis collectionnés ou plutôt empilés par certains internautes s’ils n’ont aucun espoir d’échanger, de se voir, de se rencontrer, de projeter un moment commun sur des passions qui les rassemblent ?

Un trop grand nombre "d'amis" (inactifs, donc inutiles) que nous avons dans ce réseau et d’autres, s’avèrent souvent être les mêmes que dans d’autres réseaux mais sous des pseudos différents.

Certes, ces derniers sont contents de visionner ou collectionner nos photos de vacances en séjour naturiste, mais qu’en font-ils ?

Nous, nous sommes un des rares couples naturistes qui ont eu l’audace et l’honnêteté d’indiquer un mail et n° de téléphone pour être contacté lors de la seconde édition de notre annonce proposant un séjour nautique naturiste non commercial mais à simple participation.

 

Ce qui ne veut pas dire que nous ne revenons pas sur Zérokini, d’une façon générale, après les premiers échanges, on souhaite correspondre par email perso et par téléphone, même avec d’autres couples naturistes jusque là inconnus.

Le but final étant de passer du virtuel au concret. Se rencontrer pour échanger anecdotes dans l’espoir de créer de nouveaux liens d'amitiés naturistes et pourquoi pas partager des temps d’activités communs.

Et ça marche ! On va dire 1 fois sur 1000.

Notez que c’est un bon début. C’est un peu comme quand on faisait du stop il quelques années ; la 1ère ou la 1001° voiture nous embarquait.

 

Anecdotiment, nous traversions la France et c’était pour nous une occasion de faire escale auprès d’amis naturistes jusqu’ici virtuels. Nous avons déposé une annonce sur un site comparable à Zérokini. Nous avons bien vite la retrier vu le nombre de personnes qui l’ont interprété dans le mauvais sens. Dorénavant on a pesé chaque mot. Heureux ceux qui n’attendent rien de personne.

Du coup on est devenus méfiants.
Si vous penser encore que la mayonnaise peut tout de même prendre, n’hésiter pas à nous contacter.

Salutations naturistes,

Jacques et Marie (2milnautic)

PS : merci à la clairvoyante analyse de Kayros et aussi aux modérateurs et à Hugo