Forums
 
Forums  ›  Naturisme  ›  Discussions générales
 

Dites vous librement que vous etes naturiste ?

En voilà une question .......

Et oui, il me semble que beaucoup hésite encore à exprimer leur pratique du naturisme.

Est ce votre cas ? Si oui quelles sont les réticences à le faire.

Vous l'exprimez librement ? Dites de quelle manière vous abordez le sujet .

Bref , débattons zerokinistes , échangeons car nombreux sont les lecteurs de ce forum qui attendent de l'information pour évoluer ou faire évoluer leur pratique .

Même si nous sommes de plus en plus nombreux à en parler librement et ouvertement, certains s'en cache encore.

Aidons les et comprenons les.

Salut Pascal,

très productif en matière de sujets sur le forum.. Bravo!

En ce qui me concerne, rien à cacher. Lorsqu'on me demande où je passe mes vacances, je dis l'ile du Levant, et s'ils ne connaissent pas, j'explique que c'est une ile Naturiste.

Aucun jugement, ou du moins pas devant moi. Derrière? ben je m'en fous.

Franchement, je ne comprends pas pourquoi ça devrait poser un problème.

Si le naturisme est quelque chose de naturel, nous n'avons pas à le cacher.

Si ça nous pose un problème, c'est peut être parce qu'on en a une idée déviée.   ;)

Les histoires de postes importants, etc,... j'y crois pas une seconde...

Le fameux qu'en dira-t-on..mdr ce truc. On se fou royalement de ce que pensent les uns et les autres quand on leur dit qu'on est nudistes, naturistes, à poilistes...Je suis d'accord avec Negah et les fameux '"j'ai un  poste important"..{#emotions_dlg.repere} Voila qui rejoint aussi les profils "invisibles" pour cause de confidentialité ( mdr..ben et sur la plage alors, vous mettez aussi un masque de Mickey ?){#emotions_dlg.mdr} 

Oui biensur  que je dis que je suis nat et alors ? comme je dis dans mon profil "je vous plait c'est bien je vous plait pas c'est bien aussi" donc les gens à qui ça ne plait pas  ont qu'a tourner les talons et aller voir ailleur! {#emotions_dlg.maislol}

Pourquoi ce cacher d'être naturiste.

De manière générale et contrairement aux anglo-saxons, nous avons des difficultés à parler de notre salaire, de nos opinions politiques ou de notre religion. A fortiori, aborder la question du naturisme n'est pas forcément simple d'autant que la multiplication des reportages dans les médias, n'en donne pas forcément une image positive, associant pour améliorer  leur taux d'écoute ou de lecture,  naturisme et libertinage.

A titre d'exemple personnel, nous avons emménagé, il y a une dizaine d'années dans un immeuble où nous avons fait connaissance d'un couple de notre âge très sympathique. Nous avons lié des relations amicales, nos enfants allant à la même école. Il a fallu quatre années pour que nous nous rencontrions par hasard un dimanche sur une plage naturiste des environs de Marseille.

Bref, tout cela pour dire que bien que nous n'ayons aucun "complexe" quant au fait que notre famille soit naturiste et que nous fréquentions les plages et les centres, il n'est pas toujours simple d'aborder cette question avec les connaissances et même les amis et sans parler des "collègues" de travail.

Par contre au niveau familial, tous nos proches savent que nous sommes naturistes et il faut bien le constater nos amis les plus proches sont aussi naturistes.

Mais nous comprenons fort bien que pour ceux qui abordent ce mode, outre le fait qu'ils ont déjà du vaincre les barrières sociétales et peut-être familiales et même personnelles, il n'est pas forcément simple d'aborder ce sujet avec les autres.

Je voudrai d'ailleurs, à ce sujet, rendre hommage à l'Association Naturiste Phocéenne  qui a participé à l'élaboration d'un article de huit pages dans Marseille l'Hebdo du 28 août 2013, dont voici un extrait.

ascan111.jpg

Ce type de communication qui aborde le naturisme sans mélange avec le libertinage, devrait contribuer à donner une image positive de ce mode de vie en rappelant quelques fondamentaux, malheureusement mis à mal sur  certains sites qui se voudraient naturistes et permettre d'aborder plus facilement le sujet du naturisme avec d'autres personnes.

 

 

 

Le fameux qu'en dira-t-on..mdr ce truc. On se fou royalement de ce que pensent les uns et les autres quand on leur dit qu'on est nudistes, naturistes, à poilistes...Je suis d'accord avec Negah et les fameux '"j'ai un  poste important"..{#emotions_dlg.repere} Voila qui rejoint aussi les profils "invisibles" pour cause de confidentialité ( mdr..ben et sur la plage alors, vous mettez aussi un masque de Mickey ?){#emotions_dlg.mdr} 

 Je comprend tout à fait les personnes qui ont des postes importants et qui prennent beaucoup de précaution. Il est hors de question de voir la vie professionnelle empiété par la vie personnelle. Tout est relatif et dépend du poste que l'on occupe et des possibles conséquences en cas de litige avec les personnes qui pourraient ce servir de l'information à titre de représailles Quand à comparer la plage avec l'internet c'est trop facile. A la plage les personnes que tu croises, sont en principe naturiste.  La situation est alors réciproque. 

A titre personnel depuis l'age de 17 ans, je ne m'en cache pas. Famille, amis, certain collègues sont au courant.  Cependant pour un certain public que je croise tous les jours, je prend beaucoup de précautions. Depuis que j'ai pris d'autres fonctions et que j'occupe un poste plus important, je fais encore plus attention. En cas de problème, dans la fonction publique ou j'occupe mon poste, devant un conseil de discipline j'aurai toutes les chances d'avoir des sanctions allant de la suspension temporaire de poste, jusqu’à à la radiation sans pension.  Devant un problème, la question n'est pas pourquoi ? mais qu'est ce vous avez fait pour pas que cela arrive ? comment vous vous êtes protégé?  En la circonstance : Comment vous vous êtes protégé pour que les services n'en supporte les conséquences.

Donc M. JEANDENANTES je ne suis pas d'accord avec vous

Et bien Monsieur Casimir, vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, c'est ce qui fait la richesse d'un débat...Clin d'œil

 

Et bien Monsieur Casimir, vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec moi, c'est ce qui fait la richesse d'un débat...Clin d'œil

 Allez, je me cite moi même..c'est génial..{#emotions_dlg.lool01}

Et les contradictions sont assez fréquentes...en effet qui empêche un patron d'aller sur un site nat tout à fait par hasard bien entendu Coolet d'y découvrir le visage, (comme quoi nul besoin d'être à poil) d'un de ses employés...Finalement, pour vivre heureux vivons cachés quoi, nan mais alors...Surpris Negah, tu as bien raison....

Je viens d'un milieu  presque100% non naturiste ( parents et amis). Il y a ceux qui ne le savent pas car je sais que leur réaction serait négative ce qui n'empêche pas par ailleurs que ce sont des gens charmants que je veux continuer de voir et de fréquenter; il y a ceux qui le savent sans plus et enfin, il y a ceux qui le savent et avec qui j'en ai déjà discuter librement  sans les convertir pour autant à l'exception d'un seul, beaucoup plus jeune que moi, qui se baigne nu avec moi maintenant les rares fois que nous avons l'occasion de le faire.

Pour avoir croisé des naturistes de longue date dans mon club il y a quelques années, j'avoue être tombé de ma chaise quand certains d'entre eux qui avaient été sollicités pour un article de presse ont refusé de poser sur la "photo de famille" au prétexte qu'ils ne souhaitaient pas que ça se sache...

Pour moi (naïvement sans doute), le fait d'assumer et d'affirmer son naturisme participait à faire évoluer les mentalités sur ce(tte) pratique-philosophie-mode de vie... Sans hésiter donc, j'ai participé à une randonnue qui sans le savoir au départ, faisait l'objet d'un reportage pour la chaîne D8 et qui était aussi couverte par Gilles pour le site vivrenu auquel j'ai donné une interview. Réactions, un neveu m'a aperçu et m'a dit ravi "Je t'ai vu à la télé" mais pas de réflexion sur ma nudité (floutée d'ailleurs), puis mon buraliste, tout ça devant ses clients, avec un petit air satisfait genre, je vais te mettre dans une situation embarrassante, c'était mal me connaître, non seulement je ne me suis pas démonté, mais en plus, je lui ai rappelé qu'un club existait sur la commune, bref, il a été désarçonné d'emblée, et désormais, quand il tente de m'interpeller la dessus, je ne botte jamais en touche, du coup, il s'est calmé, voyant que je n'avais aucun complexe pour en parler ouvertement devant ses clients qui eux, connaissaient l'existence de mon club et que ça ne choquait donc pas du tout ! Tel fut pris qui croyait prendre, et j'avoue que c'était assez jubilatoire...

Je pense que nous aurions beaucoup à y gagner, même si l'idée n'est pas de le révéler de manière systématique, pour autant, et pas pour me démarquer ni provoquer, j'ai décidé de révéler au plus grand nombre dans mon entourage mon mode de vie, et ce que je qualifie de philosophie de vie par la même occasion, le message semble bien passer, et comme Jean ou Negah, si les réactions sont négatives (ça n'est jamais arrivé en ce qui me concerne), et bien, je m'en fous ! Dans les banalités de retour de vacances du genre : "T'es allé où ?!?" Je répond sans hésiter, et si on me demande des précisions, je n'hésite pas à en donner, en expliquant bien que pour moi, les vacances naturistes, c'est rien de moins qu'INDISPENSABLE !!! Vivre le contraire ?!? Même pas pour mourir !!! (rires) 

Seul naturiste "déclaré" dans ma famille, même si ça a franchement fait sourire au début de la "révélation" (car clairement,  je n'avais rien à "avouer", n'étant coupable de rien), j'ai décidé de ne jamais éluder les questions, et d'en parler en choisissant bien mes mots pour expliquer ce que je ressens à être nu, le contact avec les éléments, le bien être que ça apporte au quotidien, la liberté ressentie face aux espaces, paysages et nombreux lieux découverts grâce au naturisme.

L'incompréhension vient souvent dans le fait de pratiquer toutes nos activités quotidiennes en étant nus, certains ne voient pas "l'intérêt", et c'est bien parce que justement, il n'y en a pas que c'est magique !!!

-"Mais c'est dégueulasse de faire vos courses avec vos organes au niveau des étalages, pas hygiénique tout ça... Et si un poil pubien tombe dans les légumes, la viande, etc., etc...." Pfffff, c'est d'une bêtise ce type de réflexion, et en même temps, il faut y répondre, montrer que nous sommes parfaitement responsables dans nos "déambulations épicières" et que l'hygiène, ben c'est comme partout, il y a ceux qui... Et ceux qui... pas (il n'y a pas de jeu de mot subliminal) !!!

À part çà, les réactions sont assez respectueuses, et ceux qui parlent dans mon dos, mon séant les contemple ;) Negah, Jean, si vous nous regardez...

Pour répondre aux interrogations de ceux qui s'inquiètent de leur carrière, je répondrais ceci, moi qui fait un métier "exposé" au public en étant en représentation, engoncé dans mon costume cravate pour "faire bien" ou être plus convaincant parce que "propre sur lui" et passe partout , où l'on est susceptible de me reconnaître partout puisque je décide de ne rien flouter ni "privatiser" dans mes albums, je n'ai aucune angoisse, j'assume ma nudité dans son intégralité, je n'ai commis aucun meurtre ni attenté aux "bonnes moeurs" pour qu'on vienne me reprocher de montrer une enveloppe donnée par dame nature, y compris pour ce détail de l'anatomie masculine que nous avons tous à ma connaissance en commun dans notre genre, ça fait partie du lot au même titre que mes doigts de pied ou mes oreilles, qu'on trouve ça laid ou beau, peu importe, c'est là, un point c'est tout.

Ai-je besoin de préciser que je suis agnostique, oui et non, j'ai croisé des naturistes de toutes confessions et qui n'étaient pas enchaînés à des dogmes liés à la nudité qu'on trouve çà et là dans ces "sacrés ouvrages", preuve que le naturisme peut libérer de pas mal de choses.

Et si certains voulaient exercer une quelconque pression professionnelle par rapport à cette exposition parce que ça pourraît nuire à leur propre image ou à celle de leur entreprise, ma réponse est toute simple, "ma" liberté n'a pas de prix, je respecte leur mode de vie, qu'on respecte le mien, et si ça en titille certains qui ont un sexe en guise de cerveau, j'ai plutôt pitié pour eux, et je leur souhaite que ça leur passe avant que ça ne me prenne (ce qui n'est pas pour demain !).

Après, je m'adapte, en fonction du degré d'intimité avec les personnes que je côtoie ou avec lesquels je collabore, après tout, notre vie à l'extérieur, et aux yeux des autres, ne se limite pas au naturisme, ils vous aiment pour autre chose en général donc s'ils vous jugent en découvrant votre mode de vie, je considère qu'on a rien perdu et que nos chemins peuvent se séparer, chacun reprend sa route, il n'y a pas de soucis.

Bref, soyez libres (de le dire ou pas), faites comme bon vous semble, mais par pitié, ne soyez ni dans le mensonge, la dissimulation par acrobatie verbale, ou pire encore, dans le déni, car ça, c'est vraiment le pire du pire (jugement ?!? Ben tant pis), d'abord parce que ça ne défend pas notre cause, loin de là, et surtout, ça ne fait pas avancer le débat dans notre société alors que la nudité pourrait être si bien vécue par le plus grand nombre sans ces réflexes conditionnés, ces préjugés ridicules sur notre mode de vie et en cherchant à tout vouloir analyser, critiquer, ou condamner sans se poser la question essentielle "Sommes-nous heureux ?!?", personnellement, j'ai déjà la réponse.

?action=download&hash=Th9mpNB3mP

Fgonline, ta photo me parle, elle est révélatrice du soutien et des facilités de pratique apportés aux naturistes dans notre belle France: les panneaux des différents dangers, accompagné de celui sur lequel est écrit " nu toléré", me font sourire...

noi parliamo liberamente del nostro essere naturisti
se chi ci ascolta ha cervello per capire

nous parlons librement de notre être naturistes
si nos auditeurs ont cerveau pour comprendre

je ne le dis pas librement, mais ça me libère quand je le dis

je rigole...

en revanche je ne le dirais pas à une personne obsédée par le sexe......trop peur qu'elle considère cet "aveu" comme un appel du pied

(dans une minute, si je continue, je me fais pipi dessus){#emotions_dlg.mdr}

 

je ne le dis pas librement, mais ça me libère quand je le dis

je rigole...

en revanche je ne le dirais pas à une personne obsédée par le sexe......trop peur qu'elle considère cet "aveu" comme un appel du pied

(dans une minute, si je continue, je me fais pipi dessus){#emotions_dlg.mdr}

 La question, à part sur le site ou ça se voit immédiatement...(si, si...mdr) Comment reconnais tu un obsédé sexuel dans ta vie de tous les jours ? {#emotions_dlg.mdr} Pour le reste, Picub, ta vie intime ne regarde que toi et les couches culottes sont bon marché aujourd'hui...

facile : ce matin une nouvelle collègue m'a dit en me disant "bonjour "

- elle me tend ses joues ?????

je fais 2 bises

Elle me répond, j'en fais 4

c'est ça une obsédée sexuelle

la question était facileRigolant

 

facile : ce matin une nouvelle collègue m'a dit en me disant "bonjour "

- elle me tend ses joues ?????

je fais 2 bises

Elle me répond, j'en fais 4

c'est ça une obsédée sexuelle

la question était facileRigolant

 Tu bosses ou déjà Picub ? Blonde, brune, rousse ?{#emotions_dlg.lool01}

bonjour a tous

quant a moi si la conversation arrive sur le sujet....jamais je n hesite a dire que OUI....je suis naturiste

encore dernièrement lors d une rencontre avec des gens de notre club de voitures ancienes....he...hop.....voila le fameux "sujet"......!!!j etais en moi meme mort de rire quand l expression "cul nu" est venue......"he bien moi je suis "cul nu....".....oups!!!! petit silence!!!!!  "he bien essayez les amis et vous verez bien.......au moins essayez de vous baigner nus dans la mer déjà.......et ensuite......a vous de voir......je doute que vous n aimerez pas........."....a suivre....peut etre!!!!!

nous non plus nous ne nous cachons pas de dire que nous sommes nat et ce qui est drôle c'est qu'a chaque fois il  a un petit silence.

non seulement je n'esite pas mais je tiens a faire savoir que je suis naturiste,contrairement a la mentalité d'ici ou les quelques naturistes ont tendance a se cacher (nouvelle caledonie)

pourquoi cacher que l'on est naturiste ? Je le dis ouvertement, et le fait de le dire engendre le questionnement et la curiosité. Pour moi c'est le moyen de faire sauter les clichés et les idées reçues.

 

pourquoi cacher que l'on est naturiste ? Je le dis ouvertement, et le fait de le dire engendre le questionnement et la curiosité. Pour moi c'est le moyen de faire sauter les clichés et les idées reçues.

 

Provoquer l'intérêt, c'est déjà faire un pas...et puis, que je sache, ça n'est pas une maladie honteuse de nos jours que de faire une sorte de "coming out" naturiste, c'est très mode...A quand un mariage naturiste et la loi qui va bien...{#emotions_dlg.chiche}

Un couple d'amis ( F/H) a célébré au mois de juillet un mariage civil naturiste, avec un adjoint naturiste (nu), c'était très sympa.....

Pour nous ça ne nous pose aucun problème de le dire, c'est même drôle de voir la tête que font ceux qui le découvre " Ah bon vous êtes naturiste !!!!!! " comme si nous venions de vaincre l'himalaya.

Nous ne le crions pas sur tout les toits mais nous ne le cachons pas, d'ailleurs pourquoi le cacher ??? Ce n'est pas une maladie honteuse me semble t-il.

 

Un couple d'amis ( F/H) a célébré au mois de juillet un mariage civil naturiste, avec un adjoint naturiste (nu), c'était très sympa.....

 Et bien voila...ça avance..mais, les invités ? étaient ils tous nus eux aussi ? bravo au maire forcément consentant et à son adjoint pour avoir "osé"...Clin d'œil

Ce serait sympa qu'ils viennent nous raconter comment cela s'est déroulé, si le maire est lui même naturiste, etc...

Si ils sont sur le site ces jeunes mariés, qu'ils se fassent connaitre.....{#emotions_dlg.bienvenue}

 

Ce serait sympa qu'ils viennent nous raconter comment cela s'est déroulé, si le maire est lui même naturiste, etc...

Si ils sont sur le site ces jeunes mariés, qu'ils se fassent connaitre.....{#emotions_dlg.bienvenue}

 Ils ne sont pas sur le site parce que nous habitons assez loin, et que je n'ai pas eu l'occasion de leur en parler. Le conseil municipal de l'endroit où ils se sont mariés favorise le naturisme. Et je le redis, c'était un mariage naturiste. Quand, j'évoque une manifestation naturiste, sauf quand il fait très froid, les gens sont nus......

En ce qui me concerne ma famille est au courant et certains de mes amis

Pourquoi le cacher ?

On en a parlé à nos amis proches dès le début, puis on a élargi le cercle de nos connaissances qui le savent.

On a mi 3 ans à en parler à nos parents ! Les miens ont même franchi le pas.

Maintenant, on n'attend pas forcement trop longtemps avant d'aborder le sujet avec une nouvelle personne.

C'est à chacun de faire comme il le sent, il n'y a pas de norme là dessus.

Je pense que les gens ont peur de l'image négative que peut renvoyer le naturisme, mais c'est justement en communiquant dessus que les gens pourront se faire une opinion différente. C'est un peu le chien qui se mord la queue, mais c'est à nous de faire le premier pas.

pour ma part si on me le demande et si je connais la personne je lui dit et je repond a ces questions si y en a

Salut les zérokini !

Moi qui n'hésite pas à parler de naturisme autour de moi, y compris dans la vie professionnelle,  je peux citer deux exemples contraires :

-Un éventuel employeur m'a un jour refusé un contrat de technicien de spectacle sous prétexte que je suis naturiste, il avait fait des recherches sur le net...(tapez "robertditsch" sur google...) et m'y avait donc vu nu, incompatible avec un spectacle jeune public, avait-il justifié !

 -Un autre employeur local recherchait un technicien à l'aise avec la nudité simple, pour un spectacle de danse où tous les protagonistes étaient nus, mon rôle était d'assurer la technique, intervenir en cas de besoin sur le plateau, donc nu . J'ai donc accepté la mission, je suis bien sûr intervenu, devant 800 personnes, dont pas mal me connaissaient, mais ne m'avaient évidemment jamais vu nu, et cela reste un excellent souvenir !

Bien entendu, je fais souvent l'objet de railleries et plaisanteries douteuses, mais le fait d'en parler, parfois incite mes interlocuteurs à "essayer", et plusieurs fois cela s'est concrétisé, en l’occurrence en les emmenant  au centre nautique naturiste à Sarrebruck, le Calypso.

D'ailleurs à ce sujet, si vous passez par la Lorraine ( en sabots et sans maillot ) je vous y invite et je me ferai un plaisir de vous y emmener !

Au sein de ma famille- hormis mon épouse et mes enfants- et dans mon village, le tabou de la nudité est toujours bien ancré, le sujet est rarement abordé et quand il l'est, je suis l'extraterrestre exhibitionniste et pervers à qui l'on demande une anecdote croustillante...qui ne vient jamais...

Au boulot, la chose est acceptée, on en parle souvent, j'y ai même distribué des timbres naturistes...et si il fait trop chaud dans les cintres ( la cage de scène, à 20 mètres au dessus du plateau du théâtre où il fait allègrement 35°...), je bosse à poil...

Portez-vous bien nus !

http://www.robertditsch.com