Forums
 
Forums  ›  Café Naturiste  ›  Le Coins santé
 

Coin santé

Soyez bien dans votre peau, soyez Zen ....
Je vous transmets cette idée,  parce que pour moi ça a marché.

A la télévision, j’ai regardé une émission, dans laquelle un docteur affirmait que pour obtenir la paix intérieure nous devions toujours finir ce que nous avions commencé, et qu’à cette condition nous bénéficierions davantage de calme dans nos existences.
J’ai regardé autour de moi, j’ai fait le tour de la maison pour trouver les choses que j’...a......vais commencé sans les terminer, et j’ai fini une bouteille de rosé de Provence, une bouteille de Châteauneuf du pape, une vouteile de bodka, un buteil de rom, le rest d lexmil, et 1 bpoit de choccccla.

Wou nimagginné pa com jem sens achemen mieu mintnan.
Psasse el mssage a tou ceux con bsoin de paixintrieur.
&di leurrke jeu lé zèm.Innocent

oui Maddy,toi aussi tu dois en recevoir des mails.....{#emotions_dlg.lool01}

{#emotions_dlg.9997}

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !

Une grosse dame arrive chez le médecin avec sa ravissante fille et dit au
praticien :
- Docteur, la gorge est très irritée et le thermomètre indique 38,7.
- Nous allons voir cela, fait le médecin. Déshabillez-vous, mademoiselle.
- Mais ce n'est pas ma fille qui est souffrante docteur, c'est moi !
- Oh, pardon ! Alors ouvrez la bouche et faites : Aaah ...

mort_malade.jpg22.9K1 vues

Ben moi je l'ai bien aimé cette section...

CELA LUI VAUT UN NOUVEAU FORUM !

Bises

 

{#emotions_dlg.assure} après MADDY !!!

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !

{#emotions_dlg.debutant}

Une brave dame chope le ver solitaire ; elle va chez son médecin :
- Docteur que dois-je faire donc?
- J'ai un nouveau traitement belge. Revenez me voir demain avec une boite de
petits pois et un Mars.
Le lendemain madame est au rendez-vous :
- Très bien madame déshabillez-vous et penchez vous en avant.
Le médecin bourre le cul de la pauvre femme (un peu surprise, m'enfin bon
Schwarzenberg fait bien de la TV) avec les petit pois et lui enfonce pour finir
le Mars.
- C'est terminé pour aujourd'hui, revenez me voir demain avec la même chose.
La femme, encore sous le choc rentre chez elle et revient le lendemain avec sa
boite de petits pois et son Mars. Et là, même topo : les petits pois dans le cul
et le Mars pour enfoncer le tout. Tout ça pendant un mois.
Au bout d'un mois et de 2 tubes de Préparation H, le médecin dit à la femme.
- Le traitement se termine demain. Revenez avec une boite de petits pois et un
marteau.
La femme revient le lendemain et le médecin entreprend une dernière fois la
manoeuvre dite du
'Petit pois'. Ayant fini de vider la boite dans le cul de la femme, il lui dit.
- Surtout ne bougez pas et passez moi le marteau.
Et au bout de quelques instants, le ver solitaire sort du cul de la femme en
criant :
- ET MON MARS ?????
Et sprotch le ver. {#emotions_dlg.haha4}

  • C'est un fou dans asile qui passe le test de sortie.
    Le psy demande:
    - Quand tu sortiras que feras-tu ?
    - J'irai dans une mercerie j'achèterai un élastique, je ferai un lance-pierre et je tirerai sur les filles.
    Le psy bien-sur ne le laisse pas sortir.
    Trois mois de traitement plus tard même question
    - J'irai dans une mercerie j'achèterai un élastique, je ferai un lance-pierre et je tirerai sur les filles.
    Trois mois plus tard même test, même question mais la réponse change.
    - Quand tu sortiras que feras-tu ?
    - Je draguerai une fille
    - ensuite dit psy
    - Je lui offrirai de venir chez moi boire un verre
    - bien, et ensuite
    - on ira dans la chambre et je lui enlèverai sa robe
    - super tu es guéri et ensuite
    - Je lui enlèverai son slip
    - Fantastique et tu la baises ? demande le psy.
    - Mais non!, t'es fou, j'enlève l'élastique du slip et je fais un lance-pierre!!

La piqure de guêpe

C'est une dame, très très BCBG, qui habite Neuilly et se rend (en Porsche Cayenne) chez son médecin, Avenue Foch ...

Elle entre dans le cabinet du médecin et s'écrie toute affolée :
- Docteur, c'est affreux, j'ai été piquée par une guêpe !
- Allons Madame, calmez-vous, répond le médecin, ce n'est sans doute pas bien grave.
- Mais enfin docteur, vous ne vous rendez pas compte, c'est extrêmement... comment dire... c'est horriblement gênant, voyez-vous...
- Si vous me disiez d'abord où avez-vous été piquée au juste ?
- Ah ça non, n'y comptez pas, c'est hors de question !
- Mais enfin, je suis médecin, je...
- Non non non non et non !!! C'est bien trop embarrassant... Vous soignez la plupart de mes amies, et si l'une d'elles apprenait une chose pareille, je serais la risée de tous dans les dîners mondains. C'est bien simple, je n'oserais même plus sortir de chez moi.
- Mais enfin Madame, commence à s'énerver le toubib, je suis tenu par le secret professionnel, vous l'oubliez ? Et puis, du reste, comment voulez-vous que je vous soigne si j'ignore où cette guêpe vous a piquée ?
- Docteur, vous me jurez que vous n'en parlerez à personne, pas même à votre épouse ?
- Vous avez ma parole, madame.

Alors la dame s'approche de son médecin et, après avoir jeté un rapide coup d'oeil à droite et à gauche pour s'assurer qu'ils sont bien seuls dans la pièce, elle lui murmure tout bas à l'oreille :
- Chez Leader Price...!

Analyse de sperme


Jules, 75 ans va voir son medecin pour une analyse de sperme.
Son medecin lui donne un petit bocal et lui dit de revenir le lendemain pour l'analyse.
Le lendemain, l'homme lui remet le bocal vide et propre. Le medecin lui demande pourquoi.
"Eh bien voila, j'ai essayé avec la main droite, sans succés, avec la main gauche, rien non plus, alors j'ai demandé à ma femme de m'aider.
Elle a essayé avec la main droite puis la gauche, toujours rien, ensuite elle a essayé avec la bouche, avec ses dents, sans les dents toujours sans succés".
Alors, on a demandé à la jeune voisine qui a essayé avec la main droite la gauche, avec sa bouche. Avec ses dents, sans ses dents..."
Le medecin, choqué, l'interrompt: " Vous avez même demandé l'aide de la voisine ?".
" Eh oui, docteur, vous voyez on a tout essayé et on n'a toujours pas pu ouvrir ce putain de flacon !...".