Forums
 
Forums  ›  Naturisme  ›  Médias et Actualités
 

Bientôt les parcs ouverts aux naturistes à Paris ?

Trois écologistes du Conseil de Paris ont déposé une proposition pour expérimenter un espace en plein air ouvert à la nudité dans Paris. Leur voeu sera examiné à partir de lundi.

 

Et si Paris ouvrait ses parcs aux naturistes? C'est la proposition de trois élus du groupe écologiste qui sera débattue en Conseil de Paris, de lundi à mercredi. Anne Souyris, David Belliard et Jérôme Gleizes veulent que la capitale française teste une zone d'expérimentation du naturisme. 

"C'est une excellente nouvelle, cela peut faire avancer le pays", assure à L'Express, Jacques Frichon, vice-président de l'Association pour la promotion du naturisme en liberté (APNEL), faisant valoir que "la nudité permet d'être en accord avec son paraître" et peut ainsi "apporter une certaine sérénité". 

 
 

Paris en retard sur les autres villes

S'il existe de nombreuses villes en France qui ouvrent déjà des lieux aux naturistes, Paris reste très en retard par rapport au nombre d'habitants. "A Mulhouse ou à Dijon, il existe des lieux pour les naturistes. A Paris, seule la piscine Roger le Gall, dans le 12ème, permet de se baigner nu", explique à L'Express, Julie Leclerc, attachée de presse de l'APNEL. Un seul endroit fermé et des conditions d'accès restreintes. "Il faut payer une cotisation, les horaires d'ouvertures sont réduits et il y a beaucoup de monde", détaille-t-elle. La législation est bien plus souple dans d'autres villes européennes en Allemagne et en Espagne. "A Berlin ou Munich, le naturisme peut se pratiquer dans de nombreuses zones en plein air comme les parcs", détaille Julie Leclerc. 

"Un vieux projet"

"C'est un vieux projet", raconte Jacques Frimon, "nous évoquons cela depuis 2010 avec certains élus verts". L'idée s'est finalement concrétisée cet été. "Un atelier sur le naturisme a été organisé parEurope Ecologie-Les Verts pendant son université d'été", à Lorient fin août. L'autre accélérateur? "La direction de la fête de L'Humanité nous a beaucoup aidés", indique Jacques Frimon, car "tout s'est bien déroulé et nous avons été très bien accueillis, sans agressivité", pour cette première participation. 

Un endroit ouvert à tous

Ce que veulent les naturistes? Un endroit libre d'accès. "Nous ne voulons pas d'un espace clos", affirme Julie Leclerc. "Notre idéal, c'est la mixité partout et non pas des ghettos, donc nous souhaitons un espace délimité mais ouvert à tous où chacun aura la possibilité de se déshabiller s'il le souhaite", ajoute Jacques Frimon.  

La proposition des élus verts sera débattue de lundi à mercredi en Conseil de Paris. Elle pourrait aboutir à une expérimentation à partir de l'été prochain dans un lieu "en plein air délimité au sein d'un espace vert ou piéton". L'idéal? "Nous pensons au parc Daumesnil car il y a un lac, donc nous pourrions bénéficier d'un espace de baignade", espère le vice-président de l'APNEL. En revanche, Jacques Frimon souhaite que l'espace soit "gardé", afin d'éviter tout "débordement" comme la présence "d'exhibitionnistes". 

Suite de l'article sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/bientot-des-parcs-ouverts-aux-naturistes-a-paris_1834075.html

 

Aller,  un petit effort : Voter ! 

 

https://twitter.com/FrancebleuParis/status/780415311602483205?s=04 

Paris va expérimenter le naturisme

Paris va expérimenter le naturisme

Le Monde.fr avec AFP | 26.09.2016 à 20h57

Paris expérimentera le naturisme avec la création, peut-être à l’été 2017, d’un espace en plein air, délimité, qui permettrait sa pratique. Le Conseil de Paris a voté, lundi 26 septembre au soir, un vœu en ce sens présenté par le groupe écologiste.

Le naturisme « se développe et Paris ne comporte pas à ce jour de lieu en permettant la pratique », a dit David Belliard, coprésident du groupe écologiste, citant une pratique « courante » dans des lieux qui mêlent naturistes et personnes habillées, à Barcelone, Berlin ou Munich.

Première destination pour le naturisme

Deux millions de personnes pratiquent le naturisme en France, « on n’est pas sur une pratique marginale », a-t-il ajouté. La France est la première destination mondiale pour le naturisme, a rappelé Bruno Julliard, premier adjoint à la maire (PS) de Paris, Anne Hidalgo, qui juge la « demande respectable ».

Il s’agira maintenant de trouver un lieu d’expérimentation, « peut-être un des deux bois de Paris (Vincennes ou Boulogne), près d’un lac, avec un encadrement réglementé pour qu’il n’y ait pas de trouble à l’ordre public », a-t-il ajouté.

 

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/09/26/paris-va-experimenter-le-naturisme_5003770_3224.html#FBOfLW6WjQQHGuyB.99

 

Alors que des élus écologistes demandent la création d’une zone naturiste à Paris,  comment cela se passe en Allemagne, où cette pratique est très répandue ?

 
Des naturistes sur une plage allemandeDes naturistes sur une plage allemande (WALTRAUD GRUBITZSCH / DPA)

Le naturisme se pratique en Allemagne depuis plus d'un siècle.

Une vieille tradition

Confidentiel avant la Première Guerre mondiale, le naturisme va se populariser dans les années 20, pendant la république de Weimach, entre 1918 et 1933. Pour les naturistes allemands, il s'agissait de s'affranchir des modes de vie prudes et austères de leurs parents.

A l’ouest et à l’est

Après la Seconde Guerre mondiale, le naturisme reprend surtout après 1968. On appelle ça la FKK, Frei Körper Kultur, la culture du corps libre. C'était aussi très répandu en RDA, l'Allemagne de l'Est, avant la réunification. Angela Merkel, qui est est-allemande, en a fait dans sa jeunesse. Une photo de la chancelière allemande dans le plus simple appareil a d’ailleurs été prise.

Berlin

Dès qu’il commence à faire beau, les Berlinois ont tendance à se déshabiller pour prendre le soleil un peu partout, pas forcément dans des endroits réservés, par exemple en plein centre de la capitale allemande, dans le Tiergarten, le grand parc de Berlin, juste de l'autre côté de la porte de Brandebourg, pas loin des députés du Reichstag. Imaginez des nudistes dans les jardins du Luxembourg, non loin des respectables sénateurs. Unglaublich !

Mais il existe aussi des endroits réservés, sur la plage du Wansee, le grand lac à l'ouest de Berlin et dans Berlin même, il y a aussi une pelouse réservée aux naturistes dans une des piscines municipales du quartier de Kreuzberg.  

Même en plein Munich

En Bavière dans une région conservatrice, la capitale Munich aime elle-aussi le naturisme. Dans ce land qui est à 80% chrétien et pratiquant, le naturisme c'est natürlich.

En 2014, les choses ont été officialisées. La ville a autorisé la pratique du naturisme dans six zones précises le long de la rivière Isar qui traverse la ville et aussi dans un parc. 

La suite sur http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/c-est-comment-ailleurs/c-est-comment-ailleurs-le-naturisme-en-allemagne_1832429.html

 
 

Les allemands (entre autres) sont très en avance à ce sujet...

Perso, je pense que pour Paris, c'est pas demain la veille que des lieux nats seront mis en place...

Paris est trop "conservateur" pour ce genre d'initiatives...  hélas...

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !

Bruno Julliard: "Nous allons accepter la proposition d'un camp naturiste à Paris"

 

 

Le premier adjoint au maire de Paris, Bruno Julliard, a annoncé ce lundi chez Jean-Jacques Bourdin la création prochaine d'une zone naturiste dans la capitale. Probablement "dans un parc ou un jardin" de la ville, a-t-il précisé.

 

Il n'y a pas que la piétonnisation des voies sur berge au menu du Conseil de Paris, ce lundi. Il sera également question de… naturisme. Les élus de la capitale vont en effet débattre d'une proposition du groupe écologiste : la création d'une zone naturiste. Une zone qui va bien voir le jour, annonce Bruno Julliard, premier adjoint au maire de Paris, invité ce lundi chez Jean-Jacques Bourdin. "C'est moi qui serait chargé de répondre aux écologistes au Conseil de Paris. Je suis pour, et je crois que la maire de Paris aussi. Donc on va le faire".

 

"D'autres capitales européennes le font, Berlin tout récemment", note Bruno Julliard, qui assure que la mairie "ne veut brusquer ni choquer personne". "Il faut trouver le bon endroit. Probablement dans un parc ou un jardin" de la capitale. "Les écologistes proposaient le cœur de Paris, voire les voies sur berge, on ne va pas commencer par-là", tempère-t-il. "Ça ne fait de mal à personne. On va le faire en respectant les sensibilités de tout le monde", promet-il.

sur http://rmc.bfmtv.com/emission/bruno-julliard-nous-allons-accepter-la-proposition-d-un-camp-naturiste-a-paris--1041076.html

Et si tu avais tord Hugo et pour une fois ça se concrétisé.

La possible mise en place d'un espace dédié à la nudité dans la capitale à l'été 2017, validée par le conseil de Paris lundi, est l'occasion de se pencher sur la législation autour de cette philosophie de vie.

Le conseil de Paris a voté lundi un vœu du groupe écologiste d’expérimenter un espace ouvert aux naturistes dans la capitale. Que les mères-la-vertu se rassurent, personne ne devrait a priori se promener zizi à l’air au marché aux fleurs, ni sortir tous nichons dehors prendre un verre en terrasse. Un espace dédié, probablement dans un parc, sera déterminé pour installer cette zone de naturisme. L’occasion de faire un point sur cette pratique.

Qu’est-ce que le naturisme ?

Selon le site de la Fédération internationale naturiste«le naturisme est une façon de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par la pratique de la nudité collective avec l’intention d’encourager le respect de soi-même, le respect des autres et de l’environnement». L’intérêt de cette pratique, précise Yves Leclerc, chargé de communication de la Fédération française du naturisme, est aussi de faire tomber les barrières sociales : «Le vêtement est un marqueur social. Le banquier ne les achète pas dans le même magasin que l’ouvrier. Quand on s’en débarrasse, on est tous faits pareil, deux bras, deux jambes, un tronc, une tête.»

Qui le pratique en France, et où ?

Deux millions de Français sont des pratiquants réguliers, soit dans le cadre associatif, soit pendant les vacances. Il faut ajouter à cela deux millions de touristes étrangers, qui viennent profiter des 460 espaces naturistes de France. Parmi ces espaces, 155 sont des campings commerciaux, 155 des associations qui possèdent un camping ou un terrain de loisirs, et 73 plages (au bord de la mer ou de lacs) autorisent le naturisme. «Il y a moyen de pratiquer partout en France, sourit Yves Leclerc, il y a par exemple 3 plages naturistes dans le Cotentin !»

«La France, c’est la première destination naturiste mondiale ! explique-t-il encore. On a deux côtes, Atlantique et Méditerrannée, qui sont assez emblématiques du tourisme en Europe. Le naturisme s’est développé surtout dans les campings, ça tient au climat. Et puis il y a quarante ou quarante-cinq ans, l’Etat s’était préoccupé du développement touristique parce que les gens partaient plutôt en Espagne. Il fallait les retenir. C’est comme ça qu’est née la mission "Racine", d’aménagement du littoral du Languedoc-Roussillon, et cette mission avait décidé qu’il fallait faire une place au naturisme. Le Cap-d’Agde [Hérault, ndlr] ou Port Leucate [Aude] se sont développés à ce moment-là.»

Quant au profil des naturistes, il est difficile à établir, justement parce que «lorsqu’on est nu, on ne sait pas si vous êtes PDG ou ouvrier !» selon Yves Leclerc, pour qui, à moins de repérer si les gens roulent en Twingo ou en BM, vous ne pourrez pas déterminer l’origine sociale des pratiquants. «Il y a 1 % d’agriculteurs mais la statistique n’a pas été refaite depuis longtemps. L’été, ils ont les moissons, mais il y a beaucoup de personnes du corps enseignant, qui ont de longues vacances… Il y a aussi des banquiers et des routiers qui prennent l’apéro ensemble et qui ne le savent pas !»

Etre nu en ville, est-ce si étrange ? 

 

On ne remontera pas jusqu’à Adam, Eve, la pomme, le serpent, la faute, la honte, tout ça, mais l’idée que la nudité est à cacher est bien ancrée dans notre société. Slate rappelle que «des thèses anthropologiquesmontrent que l’être humain, contrairement aux autres animaux, a choisi de s’habiller. Pour avoir moins froid, peut-être. Mais aussi pour ne pas être perpétuellement tenté par le désir sexuel». Selon l’article 222-32 du code pénal, qui ne date donc pas de l’Antiquité, «l’exhibition sexuelle imposée à la vue d’autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende».

Mais qu’est-ce qui différencie l’exhibition de la simple nudité ? C’est aux juges d’apprécier le contexte, selon Slate : si montrer son sexe est considéré comme de nature sexuelle pour les hommes comme pour les femmes, il n’en est pas de même pour les torses, par exemple, ceux des femmes étant vus comme potentiellement excitants contrairement à ceux des hommes (et on se demande toujours pourquoi). Dans certains contextes, comme lors de manifestations, les personnes se montrant seins nus ne seront pas verbalisées. Le reste du temps, à Toulouse ou à Paris, par exemple, vous en serez quitte d’une amende de 38 euros si vous vous baladez seins nus ou en string.

Des zones naturistes existent-elles dans d’autres villes ? 

Oui. A Paris, cela existe même déjà : on peut, sur certains créneaux horaires, se baigner nu à la piscine Roger Le Gall, dans le XIIe arrondissement, mais c’est un peu contraignant puisqu’il faut passer par l’Association des naturistes de Paris. Dans d’autres villes européennes, notamment en Allemagne, la pratique du naturisme est plus répandue : à Munich, où la pratique a été légalisée en 2014, ou Berlin, des espaces, non pas réservés aux naturistes mais où les personnes habillées et dévêtues cohabitent, sont prévus dans des parcs.Selon la correspondante du Point à Berlin, les habitants de la capitale allemande sont autorisés à se déshabiller quand le thermomètre dépasse les 25°C, et une partie du lac de la ville est réservée aux naturistes. Pas étonnant que les photos d’Angela Merkel pratiquant elle-même le naturisme dans sa jeunesse n’aient guère ému outre-Rhin.

A Barcelone, où la mer et le sable s’invitent jusque dans la ville, la plage de Mar Bella dispose d’un segment naturiste, accessible en métro. En Suède aussi, certaines villes disposent de plages naturistes à peine éloignées du centre. A Malmö, il est autorisé d’être seins nus à la piscine,rappelle Madame Figaro. A Stockholm, la plage de Frescati, située près de l’université, est ainsi mixte. La Suisse, elle, n’a pas de législation pour tout le pays ; ce sont les règlements municipaux qui prévalent. A Bâle ou à Genève, il n’est pas interdit de se promener nu, tant qu’on ne s’exhibe pas ou qu’on n’importune personne, selon le Matin. Par ailleurs, s’il n’y existe pas formellement de zone accessible aux naturistes en ville, certains pays comme le Royaume-Uni ne considèrent pas la nuditécomme délictuelle.

Kim Hullot-Guiot
La suite sur http://www.liberation.fr/france/2016/09/27/espace-naturiste-a-paris-est-ce-une-bonne-idee_1512055

La ville de Paris devrait prochainement ouvrir un parc ou un espace piéton réservé aux naturistes sur les berges de la Seine, dans le bois de Vincennes ou dans le bois de Boulogne. (Lire ici)

La capitale entend ainsi profiter d’un secteur touristique qui prospère.

En France, selon une enquête de l’IFOP commandée en février 2014 par le Cluster Tourisme et Naturisme de Atout France, 15 % des Français se déclaraient prêts à tester des vacances dans un espace naturiste. La France propose certes une offre variée : 115 centres; 39 campings associatifs; 35 gîtes ou chambres d’hôtes; 20 000 emplacements de camping, 116 plages sur lesquelles le nudisme est toléré et encadré; 2 ports naturistes (Cap d’Agde et Port Leucate), mais elle demeure essentiellement balnéaire. L’hexagone propose peu de belles alternatives dans l’arrière-pays du littoral et à la campagne.

En Mayenne, qu’en est-il ?

Dans le département, il n’existe qu’un seul camping naturiste. Le Petit bois géré par l’associationMayenne Nature est un camping de 12 emplacements. Situé à Soulgé sur Ouette, il ouvre sa clairière depuis les années soixante aux naturistes mayennais ou de passage en Mayenne.

Avec un seul camping, la Mayenne néglige à l’évidence ce qui pourrait être un apport économique conséquent. Et pourant, le département a tous les atouts pour devenir une destination naturiste de choix. Son cadre bucolique, verdoyant, naturel est en parfaite osmose avec la philosophe naturiste : vivre en harmonie avec la nature, sans superflu, dans le calme et la sérénité.

La dernière campagne de Mayenne Tourisme mettait d’ailleurs en avant une nouvelle manière de séjourner pour attirer de nouveaux visiteurs :  les slowlydays. L’idée : Retrouver son propre rythme, celui du soleil et des saisons. Se reconnecter à la nature et respirer un air nouveau.

Alors à quand des centres naturistes en Mayenne ? La Mayenne a été classée première destination touristique pour l’accueil des familles par Tripadvisor en 2015.

Des centres dotés d’équipements de haut niveau (centres de remise en forme, hammams, saunas, cabines de soins corporels avec un personnel qualifié) ; des piscines réservées et des animations dédiés permettraient à la Mayenne de profiter d’un secteur touristique qui enregistre un chiffre d’affaires annuel de 300 millions d’euros !

La suite sur http://lamayenneonadore.fr/main/2016/09/27/tourisme-et-si-la-mayenne-misait-sur-le-naturisme/

Le naturisme va être expérimenté à Paris

Paris pourrait créer un espace délimité en plein air dès l'été prochain, une initiative inédite alors que la France est la première destination mondiale pour les naturistes.

storybild

L'expérimentation se fera «peut-être dans un des deux bois de Paris, près d'un lac, avec un encadrement règlementé pour qu'il n'y ait pas de trouble à l'ordre public». (photo: AFP)

Le Conseil de Paris a voté lundi soir une proposition portée par les écologistes. Le naturisme est déjà possible dans plusieurs grandes villes européennes, comme Barcelone, Berlin ou Munich. Le naturisme «se développe et Paris ne comporte pas à ce jour de lieu en permettant la pratique», a souligné David Belliard, coprésident du groupe écologiste, précisant que deux millions de Français en sont adeptes.

 

Avec plus d'une centaine de plages naturistes et de nombreux camps de vacances, la France est la première destination mondiale pour le naturisme, a rappelé Bruno Julliard, adjoint à la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, en estimant la «demande respectable». Il s'agira maintenant de trouver un lieu d'expérimentation, «peut-être un des deux bois de Paris, près d'un lac, avec un encadrement règlementé pour qu'il n'y ait pas de trouble à l'ordre public», a ajouté Bruno Julliard.

La suite sur http://www.lessentiel.lu/fr/news/france/story/Le-naturisme-va-etre-experimente-a-Paris-12020642

 

Les écolos l’ont proposé. Le conseil de Paris a validé la création d'un espace naturiste dans la capitale. Les opposants se déchainent. Et SYAB leur répond… à sa façon.

D’emblée, soyons clair honnête et transparent : je ne suis pas naturiste, ni nudiste, ni rien. D’abord, si je le devenais, mon éblouissante plastique provoquerait plus d'affluence au mètre carré que les embouteillages sur les quais depuis la piétonisation des voies sur berges. Bon.

Je dois cependant m’élever aujourd’hui haut et fort pour défendre les Khmers verts et la pasionaria de la bobosphère, j’ai nommé Anne Hidalgo, cible favorite des coincés du cul pas nu de tous bords. Oui, on doit avoir le droit de se balader à poil à Paname ! Et voilà pourquoi.

1 En quoi ça gêne ?
Dfuogwxcp7kisyta19l4?ixlib=rails 1.1

Le lac Daumesnil, à plumes avant d'être à poil.

On parle bien d’un parc. Ou plus probablement estime LCI qui a beaucoup enquêté, d’une zone mixte probablement du coté du bois de Vincennes, vers le lac Daumesnil. Ok, on ne va pas forcément parquer les naturistes dans un camps fermé. Certes, si tu te balades dans le coin, tu pourras les voir. Mais tout le monde saura où se situera la zone des culs nus. Donc, si tu traines au bois près du lac, ce ne sera pas pour rien… Et si les enfants de l’humoriste Fabrice Eboué y croisent un pénis c’est bien parce que leur papa les y aura trainés. 

 

2 Le racisme anti-moche est en open bar
Pbojarhnwy62rq4oqqfh?ixlib=rails 1.1

Aussi fin qu'un film de Max Pecas...

 

A lire certains commentaires sur les réseaux sociaux depuis cette décision du conseil de Paris autorisant un espace naturiste à Paris, on a honte d’être humain. Les internautes s’en donnent à coeur joie pour ridiculiser les moches, les gros, les vieux qui osent se mettre à poil. Je n’ai pas envie d’en reproduire un seul, tellement c’est ignoble. A ce stade, c’est du racisme. Point barre comme disait Raymond.

3 Non, les pauvres ne sont pas cons
Bdr555jdz9ejbkd1txu4?ixlib=rails 1.1

+ou - CSP + ou bien ? 

Passe encore que Théophane Le Méné dans le Figarovox s’énerve dans un style ampoulé contre cette décision qui « souligne à nouveau le délitement d'une fonction qui avait pour objet la décision politique dans la société et qui mute indubitablement vers l'animation logistique dans une communauté ».  Et dire que ce prosateur se réclame de Philippe Muray ! 

Mais on est plus dubitatif devant la laïcosphère de gauche dont l’hidalgophobie semble occulter certaines capacités de jugement. Laurent Bouvet (fondateur du Printemps républicain) dans un post alambiqué juge qu’après cette affaire, il faudra faire « un bilan exhaustif » d’une certaine gauche après 2017, « au moment où la refondation de la gauche deviendra une priorité ».

Fatiha Boudjahlat (membre du MRC et qui vient aussi s’exprimer chez 7x7) a un vrai talent de polémiste et est plus explicite pour brocarder « Cette gauche de bobos et d'apparatchiks qui préfère les bronze-culs, comme Deferre appelait les Niçois, aux ouvriers qu'ils n'ont pas rencontré depuis des années ». Ah bon ? La mairie de Paris ne s’occupe pas des pauvres ? Il n’y a pas de prolos chez les nudistes ? Les pauvres sont forcément coincés du cul et camés au diesel ? Il faudra vraiment m’expliquer en quoi s’occuper des nudistes est une guerre sociale. Et il faudra aussi s’amuser à compter le nombre d’ouvriers qui prennent leur voiture pour circuler dans Paris… A mon humble avis, ils sont beaucoup moins nombreux que les bobos motorisés.

4 Et d’ailleurs, quand on est nu même les riches sont canuts
Ktpyokndguhekbntvzuz?ixlib=rails 1.1

Un uniforme égalitaire.

A quoi reconnaît-on un ouvrier d’un PDG ? Un chômeur d’un ingénieur ? Une hôtesse de l’air d’une hôtesse d’accueil ? Un banquier d’un routier ? Mettez-les à poil et essayez de les distinguer. Mieux qu’un uniforme, le naturisme efface les classes sociales comme le clame Yves Leclerc, chargé de communication de la Fédération française du naturisme, interrogé parLibé : « Le vêtement est un marqueur social. Le banquier ne les achète pas dans le même magasin que l’ouvrier. Quand on s’en débarrasse, on est tous faits pareil, deux bras, deux jambes, un tronc, une tête.» Rien à ajouter.

5 Anelka est contre. Et alors ?
Teoneqqwvm1ipfh2ach5?ixlib=rails 1.1

Fatiha Boudjahlat relève aussi que Nicolas Anelka fait le parallèle entre l’autorisation des nudistes et l’interdiction du burkini. So what ? Parce qu’un footballeur caractériel avec un QI de canari s’égosille contre les mécréants impudiques, il faudrait aller se rhabiller ? C’est céder un peu vite. Et surtout c’est terriblement pervers. Sous prétexte qu’on est contre le burkini, il faudrait être contre les nudistes pour ne pas donner d’arguments aux obscurantistes…

D’abord, perso, je ne suis pas contre le burkini. Mouillé, je trouve ça très sexy, limite wet tee-shirt. Qu’on leur foute la paix avec leur costume de plongée et qu’on nous laisse pépère ceux qui veulent se balader les fesses à l’air !

Vouloir faire un parallèle entre les deux affaires, c’est la porte ouverte à toutes les demi mesures. On va imposer quoi ensuite ? Les cheveux mi longs, les jupes à mi jambe ? Ah, j'vous jure, y a des jours où je regrette de ne pas avoir vécu à l’époque où il était interdit d’interdire.

 

La suite du précédent message sur https://www.7x7.press/plaidoyer-pour-le-naturisme-en-ville/detail/anelka-est-contre-et-alors

 

Création d'une zone naturiste à Paris : "idées farfelues" et "strings léopard"... Vos réactions !

Le conseil de Paris a voté, lundi 26 septembre, un "vœu" en vue de la création d'un espace naturiste dans la capitale. La proposition des élus écologistes, adoptée par la municipalité, vous a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux. Florilège de vos commentaires...

  • France 3 Paris IDF
  • Publié le 27/09/2016 à 18:51, mis à jour le 27/09/2016 à 18:56
Des nageurs nus sur une plage, à Chongqing, en Chine. © ZUMA PRESS/MAXPPP

© ZUMA PRESS/MAXPPP Des nageurs nus sur une plage, à Chongqing, en Chine.

Faut-il oui ou non créer une aire naturiste dans la capitale ? Le conseil de Paris a adopté lundi en voeu en ce sens. Sur proposition des élus écologistes, il prévoit d'étudier "la possiblité d'un lieu en plein air délimité au sein d'un espace vert ou piéton parisien". Une proposition choc qui ferait presque oublier la piétonnisation des voies sur berges.

Sur les réseaux sociaux, l'éventualité de voir des corps nus s'inviter dans la capitale est loin de vous laisser indifférents. Vous êtes nombreux à avoir commenté les articles consacrés à la proposition. Favorables ou hostiles à toute zone nudiste dans un Paris "textile" ? Florilège de vos réactions...
 
TOUS A POIL - Paris va expérimenter le naturisme avec la création, peut-être à l'été 2017, d'un espace en plein air, délimité, permettant sa pratique. Témoignages des naturistes de la piscine Roger Le Gall, située dans le XIIe arrondissement de Paris, qui aménage des horaires spécifiques pour ce public.
Le but c'est la tranquillité, éviter d'avoir des amendes, éviter tout problème. Denis Porquet, de l'association des naturistes de Paris
Le naturisme, c'est quelque chose de naturel. Il fait chaud, on se déshabille. Il fait froid, on se rhabille. Le vêtement, c'est une protection mais on ne naît pas avec des vêtements.Béatrice Billot, de l'association des naturistes de Paris
C'est quelque chose qui manque depuis très longtemps en France. Aujourd'hui, le naturisme est plus accepté dans la société, c'est pas vu comme quelque chose de bizarre.Laurent Chareau, président de l'association des naturistes de Paris.
 
La suite et l'interview vidéo sur sur http://www.lci.fr/societe/naturisme-a-paris-qu-en-pensent-ceux-de-la-piscine-roger-le-gall-2004786.html
 

Oui tu as raison Casimir, il faut être optimiste et j'espère comme nous tous que cela se concrétisera.

Il y a toutefois 3 ou 4 obstacles majeurs à cette mise en place. Je connais assez bien Paris et les Parisiens...

1) Paris est un village, le plus petit département de France et les parisiens sont particulièrement conservateurs. Beaucoup vont râler, c'est sur et très français. Les politiques ont le cul bien vissés sur leurs chaises et ils ont surtout pas envie que cela change.... 

2) L'espace alloué. Je vois mal la place des Vosges ou les jardins du Luxembourg parcouru par des nats. C'est fort peu probable... Il aurait mieux valu penser à la proche banlieue avec le Parc de Sceaux ou Fontainebleau par exemple qui sont immenses et qui aurait permis de délimiter convenablement...

3) La bulle immobilière. Beaucoup de riverains vont penser que leur bien perdrait de la valeur si des nats passaient sous leur fenêtre. Et je parle pas des râleurs et oppositions diverses. C'est pas joué à mon avis... loin de la.

Perso je pense que c'est encore un effet de manche qui n'ira pas bien loin... Tout est bon pour créer le buzz. En tout cas bravo à l'APNEL qui s'est fortement impliqué !

Qui vivra verra...

65

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !

Pour l'effet de manche, je suis d'accord. Mais que l'idée soit présenté au conseil de paris, c'est une première. Une petite avancée mais une avancée. Pour le reste, seul l'avenir nous le confirmera.

Oui effectivement, c'est ca la vraie avancée. C'est qu'on en parle. Certains lorgnent sur ce qui se passe chez nos voisins européens se disant que tout est possible chez nous. 

Mais nos institutions sont bien différentes avec leurs avantages et leurs défauts.

Maintenant, je suis toujours dubitatifs sur les décideurs et si je me fais l'avocat du diable, c'est bien à contrecœur. Quand je vois à la vitesse ou disparaissent les espaces nats en France, il y a de quoi s'inquiéter.

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !

Le conseil de Paris a voté, lundi 26 septembre, un "vœu" en vue de la création d'un espace naturiste dans la capitale. 

 

Il y a encore des naturistes qui attendent avec impatience, en trépignant des pieds une avancée significative de cette initiative qui n’est qu’un vœu. Pauvres malheureux naturistes, comment peut-on être naïf à ce point ? …. Le dossier va bientôt être mis sur la table et la pile des autres dossiers par-dessus. En clair, sa destinée… les calendes grecques !

Il est vrai que l’on parle de tellement de choses. Des lois ont été prises par des ministres d’un même gouvernement et un an plus tard, par les mêmes gouvernants elles n’ont pas été mises aux « calendes grecques » mais pulvérisées, tellement ils se sont aperçus quelles étaient mauvaises, quelles bloquaient tout. Alors cette décision du conseil municipal, ce vœu restera une rêverie. Paris ce n’est pas la France, mais Paris c’est une ville au rayonnement international et ce projet là n’est pas bon pour elle et c’est pour ça qu’il va être mis en sommeil, sarcophagisé.

Le premier des combats devrait être contre cet article de loi qui rend la nudité naturelle comme un acte exhibitionniste et qui le pénalise. Tant que cela ne sera réalisé, les forces qui luttent contre la nudité en milieu naturel seront trop fortes, trop percutantes pour y arriver.

Etre négatif ne fait pas avancé les choses.

Amicalement nu Eric

C'est un peu plus compliqué que ca Jason... Evidemment, nous aimerions tous voir ce projet se concrétiser. Cette demande faîtes par les écologistes est louable et Paris aimerait faire parti des grandes capitales qui voudrait se montrer moderne. Perso, je pense que les politiques valideront (encore que...) mais les Parisiens, c'est une autre histoire... 

Etre réaliste n'est pas forcement être pessimiste. Perso, je suis absolument certain que cette histoire sera enterré rapidement.

Elle resurgira tôt ou tard pour finalement aboutir...  c'est sur...

C'est la logique même, mais quand ?

 103

 

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !

Envoyons tous des ondes positifs et le rêve deviendra réalité.

4

Amicalement nu Eric

Nous avons tous dans notre besace, des rêveries, des souhaits, des envies et cela fait plaisir d’y penser et peut être d’y croire. Je ne dis pas que je suis contre ce projet mais il suffit de prendre un peu de recul, de penser aux enjeux, au rayonnement de cette ville, de son aura à l’international, aux investisseurs, aux créateurs qui en venant à Paris s’installer ou la visiter la veulent la plus enchanteresse possible.

Les parisiens pensent que leur ville est un icone et que le naturisme c’est un truc d’été qui se passe sur les plages le long des côtes françaises et qu’il n’a rien à faire dans leur ville.

Quant l’on est naturiste, nudiste l’on se focalise sur cela et dans nôtre tête cela devient une exclusivité, l’on pense que la terre entière doit s’orienter vers ce but mais la réalité est tout autre.

Dans la vie tout change, tout bouge, rien n'est immobile alors peut-être....

 

Nu et la vie devient un loisir.