Forums
 
Forums  ›  Naturisme  ›  Médias et Actualités
 

Naturisme - Actues en continu

Vu le nombre d'actualités qui tombent dans ma boite au lettre en se début de saison propice au naturisme et pour ne pas Inonder le forum, je mettrais à jour ce sujet tous les jours.

Ce mardi :

 

 

Cela mérite un espace uniquement destiné à l'actu.J'en parle avec hugo

Merci, très bonne intervention de Jérôme Jolibois a voir absolument.

Oui je suis pour Casimir mérite vraiment son petit coin a lui pour nous abreuver d'articles souvent très intéressants.

+ 1.... Effectivement.... 

30

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !

VRAI. Quand les naturistes sont mis à nu sur la Toile

Chaque jour, la rédaction repère dans l’actualité de la planète des informations inattendues, souvent cocasses, parfois incroyablement tristes, mais toujours vraies. Aujourd’hui, nous évoquons l’agitation sur la Toile autour des cul nus, après la Journée mondiale du naturisme

La France est la première destination naturiste au monde, avec quelque quatre millions de pratiquants, dont la moitié d’étrangers. Le Cap d’Agde et Maguelone à Villeneuve dans l’Hérault et la plage de l’Espiguette au Grau-du-Roi, dans le Gard restent une destination préférée. Dimanche 5 juin a eu lieu la journée mondiale du naturisme, dont l’objectif était faire connaître cette philosophie de vie. Les adeptes des culs nus ont inondé la Toile de photos, de messages et de commentaires au poil.

«Le nombre de pratiquants a progressé au cours des trois dernières années, assure Yves Leclerc, vice-président de la Fédération française du naturisme, selon nos estimations, on est passé de 1,5 million à presque 2 millions, auxquels s’ajoutent 2 millions d’étrangers qui viennent séjourner en France, l’été principalement. » La France est ainsi devenue la première destination naturiste du monde. 45% des adhérents à la Fédération ont moins de 30 ans.

On se dénude en famille, sur le sable, dans les zones autorisées, dans les campings réservés, comme on le constate chaque année, dès l’arrivée de la chaleur.

Rires et moqueries

Malgré cette démocratisation, la pratique continue de susciter rires et moqueries sur les réseaux sociaux : ainsi, photos et vidéos d’adeptes ont fleuri dimanche et lundi sur Facebook, Instagram etc., où on voit des hommes et des femmes en Adam et Eve pratiquer un match de tennis, pousser un caddie dans un supermarché, faire une randonnée, faire une partie de boxe avec des gants, avec quelques vérités assénées dans des commentaires pas piqués des vers.

La guerre pacifique entre les culs nus et les textiles continue de plus belle, même si les moeurs ont énormément évolué.

 


En savoir plus sur http://infos-h24.fr/2016/06/07/vrai-naturistes-mis-a-nu-toile/

TF1 : Des naturistes parmi les invités...

 

Qui est naturiste ?

 

En toute fin d'émission, Cartman a posé une question osée aux talents du Cinq A Sept. "Qui a déjà fait du naturisme". Et le moins que l'on puisse dire, c'est que certains n'ont pas froid aux yeux. En effet, Carole Rousseau et Titoff ont tous les deux tenté l'expérience...

La suite et les vidéos sur http://www.tf1.fr/tf1/cinq-a-sept-avec-arthur/news/naturiste-3037001.html

 

14% des Français tentés par le naturisme

(Relaxnews) - La pratique du naturisme, longtemps associée à la sexualité et au libertinage, semble désormais faire corps avec la tendance bien-être, l'engouement pour le bio et le développement durable. 14% des non adeptes seraient tentés par une première expérience.

Le naturisme est en plein renouveau en France, où les adhésions spontanées à la Fédération française de naturisme (FFN) ont bondi de près de 40% entre 2014 et 2015. 

Il y aurait actuellement plus de 2 millions d'adeptes en France, auxquels s'ajoutent 2 millions d'étrangers qui viennent séjourner en France, première destination naturiste dans le monde.

Les trentenaires seraient les plus séduits, avec le choix de séjours courts, et parfois à la journée pour se ressourcer en pleine nature, selon certains gérants de camping naturistes.

Longtemps considéré comme un acte militant ou une provocation sexuelle, l'idéologie semble aujourd'hui reléguée au vestiaire. 14% des non adeptes seraient d'ailleurs prêts à se dévêtir pour la première fois lors de vacances naturistes, selon un sondage protourisme pour France 4 naturisme, groupement de villages campings naturistes.

 

26% des Français seraient des pratiquants occasionnels de nudisme ou naturisme (13,4 millions de français) : 60% d'hommes et 70% de femmes de moins de 50 ans.

Parmi les motivations évoquées, l'envie de faire peau neuve en toute liberté arrive en tête. Deuxièmement, la notion de tolérance et l'acceptation de l'autre sans condition et sans barrières sociales est importante. Enfin, le naturisme est source d'un état de bien-être, en osmose avec la nature. Les sondés évoquent les sensations de plaisir et d'apaisement de se baigner et de se promener nu dans la nature.

Cette nouvelle tendance est en lien avec l'ascension du bien-être plébiscité sous toutes ses formes: un besoin de prendre soin de soi, de son corps et de son environnement. Les naturistes mangent souvent bio et sont sensibles au développement durable et à tout ce qui touche à la préservation de la planète. Des valeurs qui ont le vent en poupe auprès de la population en général.

Méthodologie :

L'étude a été  réalisée en France par le cabinet Protourisme en juillet et août 2015 auprès de 835 personnes.

Suite de l'article sur www.larep.fr 

COMPÉTENCE DES JURIDICTIONS FRANCAISES  DANS LES CONFLITS AVEC UN FOURNISSEUR DE RESEAU SOCIAL ARRÊT FACEBOOK

Article de FP sur un conflit entre un utilisateur Français et FACEBOOK : 

 

Un utilisateur dont nous ne savons pas s’il est naturiste ou non, a posté une image du tableau « L’origine du monde » de Gustave Courbet. La réaction de Facebook ne s’est pas fait attendre : son compte a été désactivé. En tant qu’utilisateurs Facebook, nous sommes donc censés nous soumettre au code moral « local » notamment en matière d’images de corps et de nudité, code moral dont il est difficile de dire qu’il est d’un libéralisme échevelé. Il a alors assigné Facebook Inc,  devant le Tribunal de grande instance de Paris.

FP analyse la/les procédures et relate ce qui est important dans cette affaire ...

Article à lire sur :

http://www.naturismedroit.net/droit-civil/54-competence-de-juridictions-francaises-dans-un-conflit-avec-un-reseau-social-arret-facebook

Si votre antisaloprie vous bloque : 

1) http://www.naturismedroit.net/

2) droit civil 

3) C'est le premier article.

14% des Français tentés par le naturisme (Autre article sur Doctissismo)

La pratique du naturisme, longtemps associée à la sexualité et au libertinage, semble désormais faire corps avec la tendance bien-être, l'engouement pour le bio et le développement durable. 14% des non adeptes seraient tentés par une première expérience.

26% des Français sont des pratiquants occasionnels de nudisme ou naturisme.

Le naturisme est en plein renouveau en France, où les adhésions spontanées à la Fédération française de naturisme (FFN) ont bondi de près de 40% entre 2014 et 2015.  Il y aurait actuellement plus de 2 millions d'adeptes en France, auxquels s'ajoutent 2 millions d'étrangers qui viennent séjourner en France, première destination naturiste dans le monde.

Les trentenaires seraient les plus séduits, avec le choix de séjours courts, et parfois à la journée pour se ressourcer en pleine nature, selon certains gérants de camping naturistes.

Longtemps considéré comme un acte militant ou une provocation sexuelle, l'idéologie semble aujourd'hui reléguée au vestiaire. 14% des non adeptes seraient d'ailleurs prêts à se dévêtir pour la première fois lors de vacances naturistes, selon un sondage protourisme pour France 4 naturisme, groupement de villages campings naturistes.

26% des Français seraient des pratiquants occasionnels de nudisme ou naturisme (13,4 millions de français) : 60% d'hommes et 70% de femmes de moins de 50 ans.

Parmi les motivations évoquées, l'envie de faire peau neuve en toute liberté arrive en tête. Deuxièmement, la notion de tolérance et l'acceptation de l'autre sans condition et sans barrières sociales est importante. Enfin, le naturisme est source d'un état de bien-être, en osmose avec la nature. Les sondés évoquent les sensations de plaisir et d'apaisement de se baigner et de se promener nu dans la nature.

Cette nouvelle tendance est en lien avec l'ascension du bien-être plébiscité sous toutes ses formes: un besoin de prendre soin de soi, de son corps et de son environnement. Les naturistes mangent souvent bio et sont sensibles au développement durable et à tout ce qui touche à la préservation de la planète. Des valeurs qui ont le vent en poupe auprès de la population en général.

 

AFP/Relaxnews
Suite de l'article sur http://www.doctissimo.fr/sexualite/news/14-des-francais-tentes-par-le-naturisme

Merci Casimir, on lit de plus en plus ce genre d'articles sur l'évolution du naturisme et c'est une bonne chose. 

5

Salut les poilus, ou non... Bon, je pars pour deux ans en camping car et le plus possible àc poil, alors s'il vous plait, dites-moi où je dois, et peux aller... En France, Hollande, Suisse,  Bref, chez les Franco... Deux ans en espagne, plein les bottes... Envie de retrouver ma culture ! ... Poue info, je suis photographe baroudeur naturiste... Et surtout , ... Tout nu... Mon but, c'est le bien-être, le plaisir, la photo... Pas le fric, le sexe et tout le reste... Zen, le bien-vivre... C'est ma devise !

 

 

Euh... En Hollande, tu ne seras pas chez les Franco...29

Je crois l'être humain capable de tout, même du meilleur.

Le naturisme attire de plus en plus

Depuis 10 ans une journée mondiale du Naturisme est organisée au mois de juin. Né du désir des hommes d’harmoniser leur vie avec les rythmes et les réalités subtiles de la nature, le naturisme est un véritable art de vivre. C’est aussi une manière différente de penser ses vacances.

 

Le naturisme représente près de 2,6 millions de français pratiquants et chaque année, c’est 2% d’adeptes en plus. Car le naturisme, c’est un état d’esprit qui prône les valeurs de liberté, de tolérance, de simplicité, de respect et de nature. Des valeurs en phase avec les préoccupations actuelles et un rapport à soi et aux autres décomplexé, qui séduit de plus en plus les jeunes et les familles.

France 4 naturisme, groupement de villages campings naturistes en France qui propose 9 destinations de vacances de 4 à 5 étoiles a lancé une étude l’année dernière auprès de ses clients et des non consommateurs pour faire l’état des lieux de cette pratique en France.

Il y a 5% de pratiquants naturistes dans notre pays, soit 2,6 millions de Français. Mais surtout plus d’un quart de nos compatriotes (26% soit 13,4 millions de personnes) sont des pratiquants occasionnels du naturisme ou du nudisme. A noter que ces "sympathisants" sont à 60% des hommes et à 70% des moins de 50 ans. Enfin, 14% de la population se dit intéressée par des vacances naturistes et partante pour essayer. Cela fait quand même 6,8 millions de français, dont plus particulièrement les hommes âgés d’une trentaine d’années et CSP+...

Les résultats de l’étude montrent également que si la nudité reste naturellement la première image associée au naturisme, elle est toujours aussi synonyme de valeurs partagées par les pratiquants qui se regroupent autour de 3 dimensions fondamentales :

- la dimension individuelle : c’est une notion d’affranchissement de l’individu par rapport à toutes les contraintes qui peuvent peser sur lui habituellement : le vêtement, le regard des autres, les normes imposées par la société. L’individu revient en quelques sortes à sa vraie nature et apprend à s’accepter tel qu’il est : être soi sans artifice et sans contrainte extérieure en toute simplicité et liberté.

- la dimension collective : avec deux aspects essentiels, l’acceptation de l’autre sans condition et le fait de mettre tout le monde sur un pied d’égalité. Les barrières sociales tombent en même temps que les vêtements et les relations ne sont pas fondées sur les apparences, mais sur la convivialité, le respect et la tolérance.

- la dimension environnementale : le naturisme est source d’un état de bien-être presque originel puisque l’on se sent en osmose avec la nature. Les sensations de se baigner et de se promener nu dans la nature sont libératrices et provoque un retour aux sources apaisant.

La Fédération française de naturisme

La Fédération française de naturisme est l’institution de représentation du naturisme en France. Elle a été créée le 19 février 1950 par Albert Lecocq. Ses deux missions principales sont la promotion du naturisme et la protection des intérêts de ses licenciés. Et elle a le vent en poupe puisqu’entre 2014 et 2015 la FFN a enregistré une augmentation du nombre d’adhérents spontanés de 40% !

Elle coordonne les actions et assure la représentation nationale des 460 espaces dédiés au naturisme dans l’hexagone, dont :

- 155 établissements recevant des vacanciers
- 73 plages naturistes autorisées
- 35 gîtes ou chambres d’hôtes naturistes
- 24 piscines urbaines avec créneau naturiste 
- 2 ports naturistes situés en Méditerranée (Cap d’Agde et Port Leucate)
- 20 000 emplacements en hôtellerie de plein-air, 60 000 lits disponibles
- 40 sites naturistes permettent la pêche
- 155 associations
- 2 gestions municipales directes : Quartier naturiste du Cap d’Agde et île du Levant
- 16 fédérations régionales de naturisme

Crédit photo : France 4 naturisme

Source de l'article : http://www.voyage.youvox.fr/le-naturisme-attire-de-plus-en-plus

 

AlençonNaturisme : la vie dans le plus simple appareil

Dans un terrain de la forêt domaniale d'Écouves, une trentaine de naturistes du Club du Soleil Normandie Maine se réunit chaque été sur son terrain pour vivre leur mode de vie librement et le plus naturellement possible bien sûr..

Le Club du Soleil Normandie Maine ne s’appelle pas ainsi par hasard. « Dans nos activités, nous sommes très tributaires du temps », confirme l’une de ses adhérentes.

Et pour cause, lorsqu’ils se réunissent sur leur terrain, ils sont entièrement nus, en pleine nature.

Au cœur de la forêt d’Écouves, la trentaine d’adhérents de l’unique club naturiste de l’Orne se retrouve chaque été pour passer du temps ensemble, vivre leur mode de vie librement.

Sensation de bien-être

Louise précise :

« Le naturisme est une philosophie avec ses principes basés sur le respect de l’autre et un rapport fort à la nature. Ôter ses vêtements, c’est effacer les principes habituels de la société, les barrières sociales et faire communion avec la nature ».

Pour eux, vivre nu ne doit pas être considéré comme gênant. Bien au contraire. « Sans habits, on ne cherche pas les défauts physiques de chacun. On ne voit pas les cicatrices. Ce ne sont pas des personnes avec un corps parfait qui pratiquent le naturisme », argumente Maria*.

« Cela contrebalance la vision toute faite de la nudité, faussée par la publicité par exemple », poursuit François*.

Le nudisme, une mauvaise image

Pas question d’assimiler le naturisme au nudisme. « Ça n’a rien à voir », prévient Louise.

« On ne se met pas nu pour se mettre nu. Entre nous, on ne se regarde pas. Nous sommes nus car cela nous procure une sensation de bien-être, c’est un retour à la nature, aux choses simples de la vie »

« Au contraire, le nudisme fait du mal à l’image du naturisme », explique-t-elle.

« À l’origine, c’est une pratique qui vient des pays nordiques, particulièrement d’Allemagne », explique François, arrivé au club avec sa femme il y a une quinzaine d’années. « Elle s’est développée en France dans les années 30 ». Dans le Sud du pays bien sûr, mais aussi là où on l’attend un peu moins comme en Normandie.

Le Club du Soleil Normandie Maine a été créé en 1973. Depuis 43 ans, il rassemble des adeptes venus de tout le département de l’Orne, du Nord Sarthe et de la Mayenne. Dans les années 1980, il a pu compter plus d’une centaine d’adhérents.

Aujourd’hui, ils sont donc une trentaine, âgés de 30 à 80 ans. « Il y a une base qui reste la même, et quelques allers et venues d’adhérents moins réguliers. Nous ne sommes pas une communauté mais simplement une bande d’amis qui a les mêmes envies pour les vacances. »

Respect de l’autre et de la nature

Chaque année, entre mars et octobre, le terrain « Les Noës » est accessible à tous les adhérents du club. Ils s’y retrouvent pour des vacances « non textiles » au plus près de la nature. « Il y a un minimum de confort. Un bungalow en cas de mauvais temps, un coin cuisine, des lavabos et une douche improvisée ». Pas d’électricité en revanche. L’objectif est avant tout de se rapprocher de la nature.

Locataires de leur terrain, « qui n’est pas un camping » précise Louise, les naturistes normands l’entretiennent tous ensemble dans le respect de la vie forestière. Les barrières tout autour sont surélevées pour laisser passer les animaux. C’est aussi cela leur mode de vie.

Contrairement aux idées reçues, le naturisme n’est pas une pratique à la marge. Elle est même très organisée. « Les nouveaux adhérents du club sont directement affiliés à la fédération française de naturisme (FFN) elle-même ralliée à la fédération internationale ». Cela donne accès aux autres clubs mais pas seulement. « C’est aussi une forme d’engagement aux principes du naturisme. »

En France, cette pratique est aussi très réglementée. S’ils peuvent la pratiquer librement, ils ne doivent pas pouvoir être à la vue de tous. « On ne se cache pas, mais on se fait discret », explique François.

« Il faut aussi que l’on se protège des visions malsaines. Il est arrivé que des visiteurs curieux circulent autour du terrain. »

Portes ouvertes

Dans leur vie privée aussi, ils se font discrets. La plupart d’entre eux préfèrent ne pas en parler à leurs proches.

« Il faut prendre le temps d’expliquer notre approche sinon les gens ne comprennent pas forcément notre choix. »

C’est aussi pour cette raison que le club organise des journées portes ouvertes, sur leur terrain de la forêt d’Écouves, les 25 et 26 juin prochains. « Nous souhaitons que les personnes attirées par le naturisme mais qui n’osent pas encore se lancer puissent venir échanger avec nous. Voir comment nous fonctionnons, expliquer notre philosophie et éventuellement estomper les a priori sur le naturisme. »

Nues ou non, les personnes présentes pourront partager un moment de convivialité. L’essence même du club.

Journées portes ouvertes les 25 et 26 juin. Contact : alenconat@wanadoo.fr

* Les noms ont été modifiés

 

61000 Alençon
 

Article original sur : http://www.orne-hebdo.fr/

Migrants : incompabilités entre un camp de naturistes et un futur camp de réfugiés en Allemagne

Des voix s'élèvent chez des naturistes Est-allemands en raison d'un projet de construction d'un centre de réfugiés non loin de leur camp, établi il y a plus d'un siècle, rapporte le Daily Mail ce mercredi.


 

C'est un projet de près de 1,6 millions d'euros. Et il est prévu en livraison en juillet prochain. Un camp qui devrait accueillir 112 réfugiés (hommes) à Radeburg une ville de Saxe, située à environ 12 km de Dresde.

Le camp de réfugiés sera situé tout près d'une ville voisine, Moritzburg, où le centre-club naturiste "Familiensport-und FKK-Bund Waldteichfreunde" est installé depuis 111 ans.

Mais ce qui a poussé 400 membres du club de Moritzburg à la grogne, c'est cette interdiction qui leur a été signifiée de ne plus pouvoir "nager nu" au sein du centre, même s'ils pourront toujours "aller et venir" en toute liberté, et dans le plus simple appareil.

 

 

 

 

 

Le groupe de naturistes a confirmé qu'ils ne respecteraient pas cette consigne, comme le confirme Petra Hoffmann, 70 ans, trésorière du club : "Nous refusons de nous y soustraire. Nous seuls sommes habilités à déterminer ce que nous pouvons et ne pouvons pas faire au sein de centre", peut-on lire dans les colonnes du Daily Mail le 22 juin.

Pourtant, un porte-parole des autorités locales allemandes tente de calmer le jeu, confirmant que même cet espace est un "besoin" indispensable, le camp de réfugiés ne sera pas utilisé pendant les mois d'été, où la fréquentation de centre naturiste est la plus élevée.

Par ailleurs, ajoute-t-il, la règle de "non-nage nue" était instaurée au sein du club de naturistes avant le projet de camp de réfugiés. Les membres du centre seraient toutefois intimés de s'y conformer dès à présent, afin "d'éviter tout incident", explique le porte-parole. Enfin, il a insisté en rappelant qu'un "écran" serait érigé entre le camp et le centre naturiste afin de préserver la tranquillité des naturistes.

Selon le Daily Mail, les autorités allemandes feraient référence aux incidents qui ont émaillé les différents accueils de migrants en Allemagne (plus d'un million de personnes depuis 2015).

Lire aussi : Pourquoi l'immigration ne pourra pas être la solution aux problèmes de pénurie de main d'œuvre de l'Allemagne


Article original sur   http://www.atlantico.fr/pepites/migrants-incompabilites-entre-camp-naturistes-et-futur-camp-refugies-en-allemagne-2743059.html

En clair, ceux qui sont "emmerder" sont ceux qui sont là depuis 111 ans... Le dernier arrivé à toujours raison.. rire. Des fois qu'ils demandent aux naturistes de mettre un maillot de bain.... pour ne pas choquer les autres, cela risque d'arriver. Et re-rire !!!

Cela m'a fait du bien de rire un bon coup en lisant ce dernier article

Merci pour la rigolade.

post très intéressant. Merci

Amicalement nu Eric

ESPAGNE : Le maire de MADRID autorise une journée "Sans maillot" dans les piscines publiques

A la demande d’une association espagnole de naturistes, la maire de Madrid, Manuela Carmena, a autorisé les piscines publiques de la ville à organiser une "journée sans maillot", durant laquelle les bikinis, shorts et caleçons de bain seront optionnels.

Bonjour,

Espagnol et Français n'ont pas la même conception de la liberté individuelle, en France une petite minorité de coincé du bulbe décide pour tout le reste de la population. Malheur à un naturiste en liberté si il croise leur route, heureusement ils sont déboutés de leur plainte devant les tribunaux, mais quelle angoisse pour celui victime de ces individus. En France le pouvoir de minorité est toujours plus important que celui de la majorité. L'espagne est un merveilleux pays on devrait bien de s'en inspirer.

Amicalement nu Eric

Chaque jour dans "Ça va pas la tête" d'Ali Rebeihi, François Audoin vous propose une fausse pub, plus vraie que nature.

"On ne se rend pas au compte au début, on est entre amis, on passe un moment agréable. Et puis c'est la spirale. Jusqu'où jour où tout bascule."

Le naturisme est une maladie, ne restez pas seul. Appelez le 33 33. Ceci était un message de la prévention psychologique.

 

 

Réalisation : François Audoin

Voix : Eric Hauswald

Rendez-vous sur france-inter pour écouter cette vrai fausse pub

Bonjour,

Jason à écrit : "Espagnol et Français n'ont pas la même conception de la liberté individuelle, en France une petite minorité de coincé du bulbe décide pour tout le reste de la population. Malheur à un naturiste en liberté si il croise leur route, heureusement ils sont déboutés de leur plainte devant les tribunaux, mais quelle angoisse pour celui victime de ces individus. En France le pouvoir de minorité est toujours plus important que celui de la majorité. L'espagne est un merveilleux pays on devrait bien de s'en inspirer".

Bravo Jason... !

 

Le naturisme fait de plus en plus d'adeptes, vous en êtes?

En la matière, la France est la première destination touristique mondiale. Et si quelque 2 millions d'étrangers viennent se dévêtir dans l'Hexagone chaque été, les Français ne manquent pas à l'appel de la nudité. La France compte 5% de pratiquants nudistes ou naturistes réguliers et 26% d'occasionnels. Des chiffres qui devraient grimper : la Fédération française de naturisme a enregistré 40% d'adhérents supplémentaires en 2015. Du jamais-vu, se réjouit-elle!

 

En phase avec l'époque

Selon une récente enquête*, 17 % des Français auraient déjà tenté l'expérience, ou se disent prêts à le faire. S'il a longtemps été associé au libertinage, ce mode de vie gagne en légitimité. Il correspond à des valeurs individuelles, collectives et environnementales très actuelles. En effet, comme le précise Christophe Colera, docteur en sociologie et chercheur au CNRS** : « Le courant naturiste actuel n'a plus grand-chose à voir avec le naturisme libertin. Nous parlons ici d'un naturisme asexué, prônant avant tout l'idée de fusion avec ce qui nous entoure. On le remarque par exemple avec la tendance du cyclo-nudisme, ou encore celle apparue début 2010, qui consiste à se faire prendre en photo devant des monuments culturels ou des espaces naturels, pour manifester une harmonie avec notre environnement. »* Ipsos 2015;  ** Auteur de « La nudité, pratiques et significations », éditions du Cygne.

 Le retour aux sources, c'est tendance

Ses adeptes rajeunissent, et ce n'est pas un hasard. 50 %* d'entre eux ont moins de 50 ans. Jean-Philippe Pavie, coordinateur de France 4 Naturisme, groupement de villages-campings spécialisés, le confirme : « Nous voyons arriver de plus en plus de couples de 30 à 40 ans. Des jeunes urbains qui veulent déstresser, s'échapper du bruit et de la pollution. » Ce qui n'étonne guère le psychanalyste Saverio Tomasella, pour qui « nos rythmes effrénés et l'omniprésence de la technologie nous donnent envie de renouer avec une vie plus simple, plus naturelle ». Faut-il forcément se mettre nu pour ça ? « Evidemment pas. Mais la nudité peut nous permettre de retrouver inconsciemment notre innocence perdue, celle éprouvée à la naissance lors des premiers instants de peau à peau avec la mère. Des premiers instants extrêmement rassurants. »

Nudité rime avec liberté 

Derrière le mouvement naturiste, se cache aussi le rejet de la société actuelle. Des diktats esthétiques, d'abord. Selon Christophe Colera : « En se dénudant, ses adeptes tentent d'imposer un idéal de tolérance : on accepte l'autre tel qu'il est, et on s'accepte soi-même. » Pour Armand Jamier, président de la Fédération française de naturisme : « Les plus jeunes ont des envies de vie et de vacances plus proches de la nature, plus saines, éloignées des dérives consuméristes. »

 

Marquer sa différence 

« Etre naturiste », c'est faire partie d'un groupe, exister à travers ses appartenances, se différencier. Et, pour Saverio Tomasella : « S'il est bien un besoin fondamental à revaloriser, c'est celui-ci. Car, dans l'individualisme qui prévaut en ce monde, il y a une forme de grande solitude. » Or, le naturisme offre une dimension de partage, de soutien qui s'exprime en dehors du statut social : délestés de nos vêtements, nous sommes tous sur un pied d'égalité !

 

Article original sur Femme Actuelle : http://www.femmeactuelle.fr/actu/dossiers-d-actualite/naturisme-nudisme-france-31383

Les raisons qui nous décident à vivre nu sont nombreuses et complexes. Laissons aux spécialistes spy… le plaisir de décortiquer tout cela.

Par contre ce qui est vraiment important c’est de nous faire plaisir en choisissant de vivre nu ou habillé.

 

Pour moi, vive la vie nue !

 

 

En la matière, la France est la première destination touristique mondiale. Et si quelque 2 millions d'étrangers viennent se dévêtir dans l'Hexagone chaque été, les Français ne manquent pas à l'appel de la nudité. La France compte 5% de pratiquants nudistes ou naturistes réguliers et 26% d'occasionnels. Des chiffres qui devraient grimper : la Fédération française de naturisme a enregistré 40% d'adhérents supplémentaires en 2015. Du jamais-vu, se réjouit-elle!

 Hélas ces chiffres sont faux. C'est évident...

Souhaitons par contre que les nouvelles générations comprennent le Naturisme et ses valeurs. Elles sont normales et futuristes.

Perso, je suis confiant...

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !

Naturisme : on ose ou pas ?

Hélène Garçon, publié le 27 juin

Pour vivre heureux, vivons tout nu ! Quoi de mieux que de passer des vacances dans le plus simple appareil, en osmose avec l'air, l'eau et la terre ? Les vacances naturistes apportent un vent de liberté, et de plus en plus de Français franchissent le cap chaque année en faisant tomber le maillot et avec lui, tous leurs a priori. Et si cette année, vous en faisiez autant ?

La nudité, c'est bon pour la santé !

Le naturisme ne consiste pas seulement à se déshabiller, mais relève en réalité d'une véritable philosophie de vie. En ôtant leurs habits, ce sont leurs soucis que les adeptes de cette pratique quittent. Contrairement aux idées reçues, le fait de se mettre nu n'entraîne aucun complexe vis-à-vis de son corps, mais aide vraiment à en prendre une pleine conscience, et donc à l'accepter davantage. D'autant plus qu'aucun jugement de valeur n'est porté sur votre morphologie, puisqu'à force de côtoyer des gens nus, la notion de pudeur devient obsolète et le corps n'est plus ni sexualisé, ni objet de tabous. En vacances, la nudité prend toute son importance puisque s'exposer au soleil en étant complètement nu est bénéfique pour la santé ! Tout d'abord, parce que vous faites ainsi le plein de vitamine D, excellente pour l'ossature, mais également pour le moral ! Sans parler du bronzage intégral parfait que vous pourrez exhiber fièrement de retour à la maison, en évitant cette fois les traces disgracieuses du maillot de bain.

Les idées reçues sur le naturisme

Sur le papier, le naturisme a tout pour faire rêver. Mais une fois sur place, être nu et le rester des journées entières peut s'avérer plus difficile que prévu. Comme dans toute pratique, quelle qu'elle soit, il suffit simplement d'en prendre l'habitude. Pour vos débuts en tant que naturiste, vous pouvez quand même vous permettre de vous vêtir d'un paréo ou d'une robe légère de temps à autre, pour aller faire quelques courses, ou aller manger. Les autres vacanciers n'y verront là aucune offense, sauf si vous restez habillé toute la journée ! La règle de la nudité reste quand même de rigueur, même si on peut y faire quelques petites entorses. Concernant le regard des autres, vous n'avez rien à craindre. Les naturistes ne sont pas là pour épier leurs voisins, mais pour vivre en communauté et dans le respect d'autrui et de l'environnement. Loin d'être une pratique sexuelle ou perverse, le naturisme se pratique en famille, et non en célibataire à la recherche d'une amourette de vacances. Vous pouvez donc partir en toute sérénité avec vos enfants, qui, eux, n'ont aucune gêne à se mettre tout nu. L'important étant de ne pas les y obliger. Si votre ado rechigne à vous accompagner, alors n'insistez pas. Le naturisme doit rester un plaisir, pas une corvée !

Naturisme : comment se lancer ?

Tous les adeptes du naturisme ont commencé par fréquenter des plages spécialement réservées à ce mode de vie. Avant de retenir deux semaines dans un club de vacances naturiste, commencez d'abord par une escale sur une de ces plages, afin de voir si l'ambiance vous convient et si vous vous sentez à l'aise. Si oui, alors rallongez le temps passé là-bas et lancez-vous des défis, comme par exemple : faire trois aller-retours de la serviette jusqu'à l'eau complètement nu ou, si vous commencez à être parfaitement en confiance, aller aborder les gens et entamer une discussion avec eux. Vous vous sentez comme un poisson dans l'eau ? Alors il est temps de décrocher le téléphone et de réserver dans un camp de naturiste !

Suite de l'article et réactions sur orange.fr

https://www.letemps.ch/societe/2016/07/17/berlin-haut-lieu-naturisme-allemand

 

L’actuelle législation sur la tenue à adopter pour se baigner remonte d’ailleurs à 1942. Elle stipule qu’on peut se baigner nu «là où ça ne choquera pas les gens». Un parc ou les rives d’un lac, donc… La nudité est acceptée lorsqu’elle est en harmonie avec la nature. Lorsqu’elle est «publique, urbaine, décomplexée et tranquille, cela me semble être le trait le plus original du modèle germanique», estime Emmanuel Jaurand. La nudité intégrale est permise en tout lieu «naturel», dans la mesure où la personne nue n’importune pas le public par des gestes déplacés. Détachée de toute connotation sexuelle, elle n’est alors pas considérée comme incongrue. On a une reconnaissance d’un «droit naturel».

A Boussac, le naturisme au plus près de la nature

Adeptes du naturisme depuis plus de trente ans, les propriétaires du camping Creuse nature sont tout aussi respectueux de la nature qui les entoure que du bien-être de leurs clients. - BARLIER Bruno

Adeptes du naturisme depuis plus de trente ans, les propriétaires du camping Creuse nature sont tout aussi respectueux de la nature qui les entoure que du bien-être de leurs clients.
Vivre nus, c’est plus qu’une seconde nature chez Elisabeth Van Bercum et Reinier Geerlofs, c’est un art de vivre. Et c’est même devenu un boulot à part entière. Naturiste depuis les années 1980, ce couple de Néerlandais a repris le camping Creuse nature de Boussac en 1995.
 
Et si les deux sexagénaires envoient volontiers valser leurs vêtements et se fichent pas mal du regard parfois curieux qu’ils peuvent susciter, ils sont beaucoup plus regardants quand il s’agit de respecter la nature. « Écoutez… Vous entendez tous ces chants d’oiseaux ? Il y en a soixante espèces ici. »
 
Au cœur de la campagne boussaquine, à l’ombre des arbres et des regards : 19 hectares de calme et de verdure. La Creuse, Elisabeth et Reineir l’ont choisie pour ça. Forts de leur expérience dans plusieurs campings naturistes du sud de la France, « des centres immenses de 3.000 emplacements, avec énormément de bruit ». Ici, en plein cœur de l’été (*), quand le camping affiche complet, « on a un petit village de 300 personnes ». Un petit village qui prône le vert jusque dans ses moindres recoins : de l’étang aux petits chalets écologiques, du tri des déchets à une consommation consciencieuse de l’eau et de l’électricité.
 
 
Le retour à la nature, érigé en art de vivre par Elisabeth et Reineir, ne se limite pas à se dégager de toute contrainte vestimentaire : le camping a d’ailleurs été le premier camping naturiste de France à décrocher son Ecolabel en 2012. Sans que les fidèles des lieux ne soient lésés côté équipements ou animations : piscines, sauna, aquagym, massage, poterie, dessin, sculpture… Et qu’ils viennent avec leur caravane, s’installent dans un mobil-home ou même dans l’une des tentes grand luxe, les naturistes semblent tout autant apprécier le calme de la campagne creusoise que le respect de cette nature qui se dresse ici comme un rempart.
 
(*) Le camping est ouvert du 1er avril au 30 octobre.
 

directement sur l'article orginal à l'adresse http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/2016/07/19/a-boussac-le-naturisme-au-plus-pres-de-la-nature_12007304.html

Vielle-Saint-Girons (40) : « Arna » se met à nu

Qui sont les heureux naturistes d’Arnaoutchot ? Et surtout que viennent-ils y chercher ? Zoom sur ces vacanciers landais, pas tout à fait comme les autres

suite de l'article sur sur ouest france pour les abonnées : http://www.sudouest.fr/2016/07/19/arna-se-met-a-nu-2438964-3518.php

Camping naturiste de Cléré : sous le soleil, exactement

Au camping “ Le Bois des Forges ” à Cléré-les-Pins, des naturistes ne sont pas loin de penser qu’ils sont au paradis.

C'est d'ailleurs ce que disent les habitués dès qu'on leur parle de ces huit hectares de verdure nichés au sein d'un bois : une bulle de bonheur en dehors du monde où l'on se promène comme Adam et Ève. Dominique Dupret, le président depuis dix ans de l'association Club du Soleil à l'origine de ce camping qui le gère depuis bientôt 50 ans, ne dit pas autre chose.

« Je suis bien dans ma maison à Thilouze, mais ici, c'est spécial, c'est notre petit coin de paradis… » Un paradis naturiste, une façon particulière de communier avec la nature. « N'importe qui peut venir ici, mais à condition d'être naturiste, explique-t-il. Ce n'est pas obligatoire, mais à l'entrée, on demande les cartes d'adhérents à la fédération de naturisme. » 
Car le lieu pourrait attirer des inconditionnels du tissu par ses charmes, par la taille des emplacements sans promiscuité et par les tarifs… « C'est un camping deux étoiles mais associatif, précise Dominique Dupret. C'est-à-dire que l'on fait tout nous-mêmes, sauf l'entretien des sanitaires pendant la saison d'été. On pourrait le faire, mais on s'est aperçus que tous les campeurs ne veulent pas. » Le naturisme serait-il touché par ce grand mouvement sociétal qui vise à voir diminuer l'esprit citoyen au profit de celui du consommateur ?
Loin de tout et entre eux, les naturistes peuvent s'y retrouver en dehors de l'été : « Il y a 70 emplacements réservés aux adhérents et chacun possède le code du portail. On se retrouve l'hiver, habillés bien, sûr pour des petites fêtes… » Ce qui explique que tout le monde s'appelle par son prénom quand on se croise dans les allées. « Moi, je suis Pierrot de Laval : 43 ans de, naturisme, 20 ans de camping ici ! » 
Bien sûr il reste des places pour les naturistes de passage : « On a des Hollandais, des Anglais ou des Belges qui font étape avant d'aller dans le sud. » Mais en ce moment, pas besoin d'y aller : le soleil est là. Et comme affirme Dominique Dupret, « dès qu'il a du soleil, le naturiste a le sourire ! »

François Bluteau

Top 5 des plages naturistes en Languedoc-Roussillon

Par Dimitri Auchère

 Le 25 juil 2016 à 17h30

S'il est un lieu où l'on a envie de tout quitter, c'est bien sur la plage... C'est à un tour de France de nos côtes, en mode dénudé, que nous vous convions. Direction la Méditerranée avec notre première étape : le Languedoc-Roussillon.

Le littoral languedocien s'étend sur 200 kilomètres et se partage entre 4 départements (Pyrénées-Orientales, Aude, Hérault et Gard) et 30 communes. Relativement plat, il est riche de vastes zones lagunaires fréquentées par de nombreuses espèces d'oiseaux. Ses plages populaires et faciles d'accès ont vu le développement d'importantes stations dans les années 1960.

1. LA PLAGE NATURISTE DE PORT-LEUCATE (AUDE)

Pourquoi c'est bien ? La réputation de Port-Leucate n'est plus à faire, tant la station est bien aménagée avec des résidences destinées aux naturistes. La plage elle-même a été élue en 2014 « plus belle plage naturiste du monde » par le site The Richest. Son kilomètre de sable fin et doré et son relatif isolement n'y sont évidemment pas pour rien... Le site anglo-saxon la conseille aux non-initiés qui voudraient se dévêtir pour la première fois.

C'est où exactement ? La plage naturiste se trouve rue de la Nature, sur la rive gauche du port, entre la digue et le Grau de Leucate. Un grand parking permet d'accéder à la zone centrale.

2. LA PLAGE D'HÉLIOPOLIS AU CAP D'AGDE (HÉRAULT)

Pourquoi c'est bien ? Entièrement aménagée pour le naturisme, la station est une des plus connues et accueillantes d'Europe. Comme à Port-Leucade, on se trouve sur une belle plage d'un kilomètre, dans un espace dédié aux naturistes et bordé de résidences ou de campings qui leur sont destinés. Tout au long de la journée, on peut y déjeuner, boire un verre ou louer un matelas.

C'est où exactement ? La plage naturiste se trouve au nord de la station, rue des Nereides. On se situe près de Marseillan-Plage et du port d'Ambonne par où on peut accéder à la plage en évitant le droit d'entrée.

3. LA PLAGE DE L'ESPIGUETTE AU GRAU DU ROI (GARD)

Pourquoi c'est bien ? Du sable fin sur des kilomètres, avec une barrière protectrice de hautes dunes d'ailleurs fort appréciées de ceux qui veulent se rapprocher... Cela dit, la plage elle-même garde son caractère familial et convivial. C'est également une des plages les plus sauvages de la région, loin des constructions qui garnissent souvent le front de mer.

C'est où exactement ? Sur la commune du Grau du Roi, au sud de Port Camargue. Il faut s'éloigner un peu en allant en direction du phare de l'Espiguette. Le parking est cher mais utile pour ceux qui veulent éviter des kilomètres à pied ou à vélo. Il suffit alors de faire quelques centaines de mètres sur la gauche.

4. LA PLAGE DES SALINS À GRUISSAN (AUDE)

Pourquoi c'est bien ? Là encore, pas de constructions parasites mais un site bien préservé avec dunes et sable fin. Plus que par les baigneurs et les estivants, elle est connue par les kite-surfeurs en raison de vents parfois forts (attention quand vous vous baignez). Vous y serez tranquille, même au cœur de l'été. On s'attendrait presque à croiser la sulfureuse Béatrice Dalle au sortir de 37,2 le matin, tourné à Gruissan. Le naturisme est toléré mais n'est pas officiel.

C'est où exactement ? La plage des Salins est également appelée plage des Salines ou de la Vieille Nouvelle. Relativement isolée et difficile d'accès, elle est desservie par la D232 depuis Gruissan suivie d'une piste. La plage se trouve au-delà du canal du Grazel, entre la mer et les salins de l'île Saint-Martin.

5. LA PLAGE DES ORPELLIÈRES À SÉRIGNAN (HÉRAULT)

Pourquoi c'est bien ? Voici une belle plage surveillée, couverte de sable fin, où l'on s'enfonce très progressivement dans l'eau. Idéale donc pour les jeunes enfants... Pas de libertinage ici, ni de grande affluence, mais un lieu discret où l'on se retrouve entre habitués. A proximité, un grand camping-village naturiste « le Sérignan Plage Nature » permet de poser sa tente ou de séjourner en bungalow à quelques pas de l'eau.

C'est où exactement ? A proximité de Sérignan-Plage, il faut suivre la direction « réserve des Orpellières » puis les indications pour le camping. Un parking permet d'accéder à la plage qui se situe sur le côté gauche.

5 AUTRES PLAGES DANS LA RÉGION

- La plage des Aresquiers à Frontignan dans l'Hérault.

- La plage de Maguelone à Villeneuve-lès-Maguelone dans l'Hérault

- La plage de la Grande Cosse à Fleury d'Aude dans l'Aude.

- La plage du Bocal du Tech à Argelès-sur-Mer dans les Pyrénées-Orientales.

- La plage sud à Torreilles dans les Pyrénées-Orientales.

A lire aussi sur le naturisme :

Naturisme : 2,6 millions de pratiquants réguliers en France

Quittez tout, c'est la journée du naturisme !

Le guide 2016 des vacances naturistes vient de sortir !

Top 5 des plages naturistes en Provence-Côte-d'Azur

Par Dimitri Auchère Le 26 juil 2016 à 19h22

S'il est un lieu où l'on a envie de tout quitter, c'est bien sur la plage... Nous vous convions cet été à un tour de France de nos côtes, en mode dénudé. Direction la Méditerranée avec notre deuxième étape : le littoral de la région PACA.

La Côte-d'Azur fait le bonheur des naturistes... surtout côté varois où les sites officiels ou officieux sont nombreux. Les Alpes-Maritimes font pâle figure en comparaison. Les Bouches-du-Rhône s'en sortent assez honorablement avec des belles étendues côté Camargue.

 

1. LA PLAGE DES GROTTES SUR L'ÎLE DU LEVANT (VAR)

Pourquoi c'est bien ? Unique plage de sable de l'île du Levant, elle offre un cadre quasi paradisiaque dans sa petite crique rocheuse partiellement ombragée... Phénomène quasi unique en France, le naturisme y est obligatoire ainsi que sur le sentier littoral aux alentours. L'île elle-même, encore militaire pour sa majeure partie, abrite le domaine d'Heliopolis, une des plus fameuses stations naturistes de Méditerranée.

C'est où exactement ? Dépendant de la commune d'Hyères, l'île du Levant est accessible par ferry depuis la côte. A partir du port de l'Ayguade ou du village, un sentier prend sur la gauche et y aboutit en un quart d'heure de marche environ.

2. LA PLAGE DE PAMPELONNE À RAMATUELLE (VAR)

Pourquoi c'est bien ? Parce qu'il suffit de fermer les yeux et l'on peut y revoir B.B. dans le plus simple appareil à l'époque de Et Dieu créa la femme... Outre Brigitte, la célèbre plage a vu défiler la plupart des célébrités d'après-guerre, de Michèle Morgan à Claudia Schiffer, de Romy Schneider à Paris Hilton. La plage elle-même, très fréquentée, fait 5 kilomètres avec de nombreuses concessions privées. Deux secteurs (au nord dans la zone des Tamaris, et au centre dans la zone des Baraques) sont accessibles aux naturistes qui se mêlent il est vrai aux textiles.

C'est où exactement ? A partir de la route des plages, la D93, tournez à gauche Boulevard des Tamaris. On se gare sur un parking, évidemment payant, à proximité du restaurant-plage privée naturiste Le Neptune Plage L'autre secteur naturiste se situe à l'entrée du Chemin des Baraques.

3. LA PLAGE DE PIÉMANSON AUX SALINS-DE-GIRAUD (BOUCHES-DU-RHÔNE)

Pourquoi c'est bien ? Ici le sable se marie avec la mer quasiment à perte de vue. Bordée par de petites dunes et un étang cher aux flamants roses, la plage est emblématique de la Camargue. Naguère paradis du camping sauvage, la plage a récemment été fermée aux tentes, caravanes et camping-cars. La convivialité y perd, la tranquillité y gagne. Sur la partie Est en direction du Rhône, un kilomètre après le centre de secours, la zone devient naturiste.

C'est où exactement ? On se situe à 11 kilomètres du centre-ville des Salins-de-Giraud. La plage est bien indiquée et une bonne route goudronnée mène au parking. Le début de la zone naturiste est repérable grâce à une cabane blanche.

4. LA PLAGE DES ESCLAMANDES À SAINT-AYGULF (VAR)

Pourquoi c'est bien ? Un panneau discret bleu sépare l'espace des textiles du kilomètre réservé aux naturistes. Le sable est fin et beau, l'ambiance détendue, la pente descend doucement... tout pour venir en famille. La plage est assez resserrée entre mer et étangs de Villepey. Plus loin, une zone est réservée au kitesurf et une autre aux chiens. Le littoral se poursuit ensuite côté Fréjus.

C'est où exactement ? En sortant de Saint-Aygulf, côté Fréjus, on emprunte l'avenue de la Corniche d'Azur. Le parking, bien entendu payant en saison, est cependant pratique. Il faut ensuite marcher un peu pour atteindre la partie naturiste.

5. LA PLAGE DE BONNIEU À MARTIGUES (BOUCHES-DU-RHÔNE)

Pourquoi c'est bien ? Certes le sable c'est bien mais les galets c'est pas mal non plus... et en plus, on ne s'en colle pas partout ! Ici, on joue plutôt sur les deux registres. Cette jolie crique est réservée aux membres de la Fédération française de naturisme et au club local auquel on peut évidemment adhérer au-delà des deux jours d'essai. Outre des sanitaires et des activités ludiques, une buvette permet de se désaltérer en cas de forte chaleur.

C'est où exactement ? En suivant la direction de Carro - la Couronne par le D5 ou la D9, et après avoir passé la centrale thermique d'EDF, un petit panneau indique la route jusqu'au centre naturiste et cette petite plage privée.

D'AUTRES PLAGES DANS LA RÉGION

- La plage des Pissarelles à Cap-d'Ail dans les Alpes-Maritimes.

- La plage de la Batterie à Golfe-Juan dans les Alpes-Maritimes.

- La plage du Monaco au Pradet dans le Var.

- La plage du Layet au Lavandou dans le Var.

- La plage Est aux Saintes-Maries-de-la-Mer dans les Bouches-du-Rhône.

A lire aussi sur le naturisme :

Top 5 des plages naturistes en Languedoc-Roussillon

Naturisme : 2,6 millions de pratiquants réguliers en France

Quittez tout, c'est la journée du naturisme !

Le guide 2016 des vacances naturistes vient de sortir !

La suite sur http://www.pleinevie.fr

Le naturisme toujours symbole de liberté

Un français sur deux rêverait de passer le cap et de pratiquer le naturisme. Selon la fédération française de naturisme, 5% s'y  adonnent régulièrement. La vie au grand air, dénudé, attirerait aussi de plus en plus les jeunes comme à Saint Aygulf, haut lieu de naturisme varois

La sutie sur http://france3-regions.francetvinfo.fr/cote-d-azur/le-naturisme-toujours-symbole-de-liberte-1061665.html.


 

Berck : vous êtes les « bienve-nus » à la plage naturiste

C’est une plage pas comme les autres. Ici pas d’habits, pas de maillots, on se libère dans l’attirail le plus simple : la nudité. Bienvenue à la plage naturiste de Berck, la seule du genre autorisée dans le Nord-Pas-de-Calais. L’ambiance y est décontractée, malgré une mauvaise réputation qui lui colle à la peau…

 

«  C’est prouvé, il paraît qu’on attrape moins de coups de soleil quand on ne porte pas de maillot, car ça enlève le contraste de chaleur entre les zones couvertes et découvertes  », si vous voulez suivre les conseils de Robert* et sentir en plus une légère brise caresser votre silhouette, alors venez faire un tour sur la plage naturiste de Berck. Tout comme cet habitué, on peut s’y prélasser complètement nu sur 1500 mètres, après le Terminus, à quelques pas du bunker quand on marche vers Merlimont, du 1er mai au 30 septembre. C’est autorisé par la mairie depuis le 13 juin 1981, date de la journée mondiale du naturisme, ça ne s’invente pas.

Tous pareils

Là-bas pas de tabou : «  Tout le monde est pareil, vieux, jeunes, minces ou plus ronds, on ne fait aucune distinction, explique Monique*, qui vient depuis bientôt 30 ans. P ersonne ne se regarde de travers et c’est ça le naturisme, respecter la nature, les autres et soi-même, c’est une philosophie.  » Et ce n’est pas Robert qui dira le contraire : «  Une fois qu’on commence, on se demande pourquoi on ne l’a jamais fait avant  »

 

Les jours de beau temps, ils sont plusieurs centaines de toute la région, mais aussi de Paris et ses alentours, à tenter l’expérience. Parmi eux, certains sont habitués, notamment les membres de l’association gymnique amicale du Boulonnais à la Somme (AGAPS) car, oui, il existe une association de naturisme dans la région. «  Il y en a huit au total, parfois on est tous réunis sur cette plage  », ajoute Robert.

Pour ce qui est de la fréquentation, c’est assez varié, comme une plage classique : «  Il y a des couples, et des familles aussi, explique l’habitué de la plage. Quand les enfants étaient plus jeunes, on les amenait avec ma femme et ça n’avait rien de choquant.  » Et pour répondre à la question que tout le monde se pose ; «  Non, on n’attrape pas de coups de soleil sur les parties intimes  »

Le problème des suricates

Il y a quand même un petit bémol. À l’intérieur de dunes, juste derrière le banc de sable, l’ambiance est plus chaude, voire carrément perverse : «  C’est un lieu de rencontres homo et libertin, se désole Robert. Mais nous n’avons rien à voir avec eux, cette zone ne fait pas partie de la plage naturiste  »

Et les amalgames vont vite : «  On ne leur reproche rien tant qu’ils restent discrets, mais c’est un peu gênant car ça nuit à l’image des naturistes, les gens pensent que nous sommes tous des libertins  », ajoute-t-il. Et à Patrick, naturiste depuis 40 ans, d’ajouter : «  Ici ce n’est pas une plage de débauche malgré ce que certains peuvent penser  ».

 

Mais l’endroit étant tellement connoté lieu de rencontres que l’association AGABS a dû demander aux usagers de faire une séparation entre la partie plage hétéro, et la partie de plage homo : «  Les hommes qui désirent se retrouver entre eux le font à l’extrémité de la plage naturiste, côté Merlimont, explique Robert. Comme ça, il n’y a aucune ambiguïté possible  »

Mais il reste les voyeurs, surnommés les suricates. Comme ces petits animaux de la savane, droits comme des piquets en tenue d’Adam, ils observent d’un œil alangui les naturistes du haut de leurs dunes, «  mais ce sont aussi les premiers à prévenir quand des couples batifolent derrière  », plaisante Robert. Tout le monde s’y retrouve.

Suite de l'article sur http://www.nordeclair.fr/info-locale/berck-vous-etes-les-bienve-nus-a-la-plage-naturiste-jna60b0n1221661

Monflanquin (47) : « Tellement bien et libre »

Les réservations du camping 4 étoiles sont restées stables depuis 2013. © 
PHOTO ARCHIVES DR

ARTICLE ABONNÉS Le domaine Laborde est le seul site de camping du Lot-et-Garonne accueillant des naturistes. Une pratique qui se développe.

Au détour d'une route sinueuse, un domaine de 22 hectares abrite un des six campings naturistes de France répertoriés dans le magazine « Natustar ». Le domaine Laborde est à 12 kilomètres de la cité médiévale de Monflanquin, au sein d'une nature préservée et paisible. Cornelis Den Heyer,...

Suite de l'article sur : http://www.sudouest.fr/2016/08/06/tellement-b-ien-et-libre-2459514-1798.php

Manger tout nu au restaurant: c’est bientôt possible!

En France, on connaissait les plages naturistes et les campings réservés aux nudistes, mais aller au restaurant dans son plus simple appareil, c’est du jamais vu.

Si les stars aiment faire monter la température en s’affichant nues, vous aussi, vous pourrez bientôt exhiber votre nudité, et pas n’importe où… au restaurant!

Après avoir ouvert un établissement nudiste éphémère à Londres, Sebastian Lyall, britannique de 31 ans, a décidé de faire voyager son projet fou jusqu’à Paris. Dans la capitale anglaise, plus de 2500 personnes se sont pressées, nues, dans le restaurant qui a ouvert ses portes pendant trois mois. 

Interrogé par le Parisien, le jeune Britannique explique pourquoi il souhaite tenter l’expérience gastronomique nudiste en France: « Paris est la capitale mondiale de la gastronomie avec un nombre incalculable de bons restaurants et de bars. Le choix de Paris est tombé sous le sens. De plus, je pense que les Français, les Parisiens en particulier, sont encore plus tolérants que les Londoniens. Ils vont adorer le projet ». 

Concernant la cuisine, « elle sera bio et sans conservateurs» garantit Sebastian Lyall. A Londres, le jeune homme proposait de dîner pour un budget assez conséquent, entre 46 et 70 euros. Le tout dans une ambiance feutrée, avec bougies et paravents en bambou pour l’intimité. En guise de sièges et de tables: des rondins de bois (attention aux échardes!). 

Un concept original qui pourrait bien fonctionner en France, puisque le naturisme fait de plus en plus d’adeptes. 

 

La suite sur : http://www.femmeactuelle.fr/actu/news-actu/restaurant-naturisme-paris-31852

Aude a été élue Miss Levant 2016


 

L'occasion pour les îliens de se retrouver et, surtout, de faire la fête dans l'ambiance décontractée et bon enfant qui fait la particularité de ce petit coin de paradis.

Samedi après-midi, l'élection de Miss Levant 2016 battait son plein sur la croquignolette plage des Grottes. Une institution à Héliopolis où l'on ne compte plus les éditions: "Cela fait cinquante ans que je suis sur l'île,et il y a toujours eu des Miss", se souvient Robert qui animait avec brio cette manifestation très attendue.

L'occasion pour les îliens de se retrouver et, surtout, de faire la fête dans l'ambiance décontractée et bon enfant qui fait la particularité de ce petit coin de paradis.

Sur le sable surchauffé, serviettes contre serviettes ou confortablement installé les pieds dans l'eau à l'ombre des pins, résidents et vacanciers venus en nombre, ont donc procédé à l'élection de la plus jolie Levantine. À main levée, comme le veut la coutume, et en votant plusieurs fois s'ils le souhaitaient.

Petite surprise cette année: la présence de l'équipe de l'émission Zone Interdite - en tenue d'Adam comme l'intégralité des participants - venue immortaliser pour M6 ce sacre estival, au cœur du berceau historique du naturisme. Un 90 minutes qui sera diffusé l'été prochain: la doctrine des frères Durville fait toujours des adeptes.

PARTICIPATION INTERNATIONALE

Blondes, brunes, rousse… Pas moins de treize naïades, toutes plus belles les unes que les autres, étaient en lice, avec une prédominance pour la Belgique qui comptait trois sublimes candidates cette année, sans oublier l'Italie ou encore la Hollande.

Mais c'est une sirène de l'île qui a décroché la couronne de vahiné: la blondissime Aude aux yeux d'aigue-marine, 20 ans, est quasiment née à Héliopolis où réside toujours sa grand-mère, Doris. Étudiante en sciences sociales à Paris, elle était la cadette de cette élection.

La charmante Elodie, sa première dauphine, adepte de permaculture, participe à des spectacles de rue au Lavandou et fait des animations sur l'île.

Enfin la seconde écharpe est revenue à Rim, la jolie boulangère du village. Un choix évidemment difficile, et une tâche ardue pour les commissaires de plage en charge de décompter les votes jusque sur les embarcations environnantes.

Les gagnantes ont reçu une pluie de cadeaux et ont sabré le champagne à l'Héliotel. Les agapes devaient se poursuivre tard dans la nuit, avec le bal donné sur la place du village.

Suite sur nicematin

Berck : vous êtes les « bienve-nus » à la plage naturiste

C’est une plage pas comme les autres. Ici pas d’habits, pas de maillots, on se libère dans l’attirail le plus simple : la nudité. Bienvenue à la plage naturiste de Berck, la seule du genre autorisée dans le Nord - Pas-de-Calais. L’ambiance y est décontractée, malgré une mauvaise réputation qui lui colle à la peau…

Le naturisme, c’est bien plus qu’être nu, c’est une philosophie. PHOTO «  LA VOIX  »

« C’est prouvé, il paraît qu’on attrape moins de coups de soleil quand on ne porte pas de maillot, car ça enlève le contraste de chaleur entre les zones couvertes et découvertes », si vous voulez suivre les conseils de Robert* et sentir en plus une légère brise caresser votre silhouette, alors venez faire un tour sur la plage naturiste de Berck. Tout comme cet habitué, on peut s’y prélasser complètement nu sur 1500 mètres, après le Terminus, à quelques pas du bunker quand on marche vers Merlimont, du 1er mai au 30 septembre. C’est autorisé par la mairie depuis le 13 juin 1981, date de la journée mondiale du naturisme, ça ne s’invente pas.

Tous pareils

Là-bas pas de tabou : « Tout le monde est pareil, vieux, jeunes, minces ou plus ronds, on ne fait aucune distinction, explique Monique*, qui vient depuis bientôt 30 ans. P ersonne ne se regarde de travers et c’est ça le naturisme, respecter la nature, les autres et soi-même, c’est une philosophie. » Et ce n’est pas Robert qui dira le contraire : « Une fois qu’on commence, on se demande pourquoi on ne l’a jamais fait avant »

Les jours de beau temps, ils sont plusieurs centaines de toute la région, mais aussi de Paris et ses alentours, à tenter l’expérience. Parmi eux, certains sont habitués, notamment les membres de l’association gymnique amicale du Boulonnais à la Somme (AGAPS) car, oui, il existe une association de naturisme dans la région. « Il y en a huit au total, parfois on est tous réunis sur cette plage », ajoute Robert.

Pour ce qui est de la fréquentation, c’est assez varié, comme une plage classique : « Il y a des couples, et des familles aussi, explique l’habitué de la plage. Quand les enfants étaient plus jeunes, on les amenait avec ma femme et ça n’avait rien de choquant. » Et pour répondre à la question que tout le monde se pose ; « Non, on n’attrape pas de coups de soleil sur les parties intimes »

Le problème des suricates

Il y a quand même un petit bémol. À l’intérieur de dunes, juste derrière le banc de sable, l’ambiance est plus chaude, voire carrément perverse : « C’est un lieu de rencontres homo et libertin, se désole Robert. Mais nous n’avons rien à voir avec eux, cette zone ne fait pas partie de la plage naturiste »

Et les amalgames vont vite : « On ne leur reproche rien tant qu’ils restent discrets, mais c’est un peu gênant car ça nuit à l’image des naturistes, les gens pensent que nous sommes tous des libertins », ajoute-t-il. Et à Patrick, naturiste depuis 40 ans, d’ajouter : « Ici ce n’est pas une plage de débauche malgré ce que certains peuvent penser ».

Mais l’endroit étant tellement connoté lieu de rencontres que l’association AGABS a dû demander aux usagers de faire une séparation entre la partie plage hétéro, et la partie de plage homo : « Les hommes qui désirent se retrouver entre eux le font à l’extrémité de la plage naturiste, côté Merlimont, explique Robert. Comme ça, il n’y a aucune ambiguïté possible »

Mais il reste les voyeurs, surnommés les suricates. Comme ces petits animaux de la savane, droits comme des piquets en tenue d’Adam, ils observent d’un œil alangui les naturistes du haut de leurs dunes, « mais ce sont aussi les premiers à prévenir quand des couples batifolent derrière », plaisante Robert. Tout le monde s’y retrouve.

(*) Les prénoms ont été modifiés

La seule plage naturiste autorisée dans le Nord-Pas-de-Calais

La plage naturiste de Berck est la seule à être autorisée de tout le Nord-Pas-de-Calais. Il est interdit d’être entièrement nu sur les autres plages, sous peine d’amende.

En Picardie, qui font maintenant partie des Hauts-de-France, il existe deux autres plages naturistes. L’une à Cayeux-sur-Mer, autorisée et officialisée depuis 2012, et l’autre à Saint-Quentin-en-Tourmont, tolérée mais pas encore rendue officielle.

Suite de l'article sur lavoixdunord

RETOUR SUR… Pourquoi la Bourgogne attire-t-elle les naturistes ?

La France est devenue la 1re destination mondiale des adeptes du naturisme en 2015. Les espaces interdits au textile sont de plus en plus nombreux et répondent à la demande d'une clientèle souvent familiale. Chaque été, ils sont 3,5 millions à opter pour le naturisme, dont 2 millions d'étrangers.

En 2016, la Bourgogne compte 8 établissements naturistes, dont la piscine naturiste d’Auxerre.

Parmi eux, le Domaine de la Gagère, à Luzy, dans la Nièvre est un camping naturiste qui accueille de nombreux Néerlandais.
Cet établissement ne demande pas de carte d’adhésion comme les autres camps de la région. En l’espace de 20 ans, la fréquentation a décuplé.

Nos amis hollandais apprécient ce camping qui est beaucoup plus calme que les espaces naturistes de la Méditerranée. Le Domaine de la Gagère accueille une clientèle familiale et plus âgée qui recherche la tranquillité. 

Hier

En 2006, France 3 nous emmenait à la découverte du camping naturiste de Laizé, en Saône-et-Loire.
Cet établissement, une étoile, se situe dans un parc boisé de sept hectares. Il est entretenu par la centaine d’adhérents depuis 1972. On y pratique le naturisme en famille.

Avant-hier 

Dès 1983, le Club du Soleil de Saint-Léger-sur-Dheune, en Saône-et-Loire, était l’un des six camps naturistes installés dans la région. A l’époque, ils accueillaient plus de 500 adeptes bourguignons. Leurs priorités : la philosophie du naturisme et le respect de cette pratique pour l’environnement.

A noter qu'il faut s'abstenir de se promener nu en dehors des espaces privés et réservés à cet effet où la nudité est autorisée.
"L'exhibition sexuelle imposée à la vue d'autrui dans un lieu accessible au regard du public est punie d'un an d'emprisonnement et de 15.000 euros d'amende". (article : 222-32  du code pénal). 


Retrouvez les établissements naturistes de Bourgogne sur le site de la fédération française du naturisme 

Suite sur france3-bourgogne

Hérault : à Sérignan, les naturistes veulent bronzer tranquilles

Dans la station héraultaise, la pratique du naturisme est tolérée sur un coin de plage depuis 1972.

On y accède par un mince ruban de terre qui serpente entre les dunes classées des Orpellières. Du moins, si on est renseigné. Car la plage naturiste de Sérignan - l'une des deux seules de l'Hérault - si elle n'est pas privée, reste une adresse d'initiés. Ici, pas d'ambiance m'as-tu vu ou de murs libertines qui font la réputation de la sulfureuse voisine agathoise. Sur les 300 mètres de sable blond, balayés par un fort vent de terre, ce vendredi, les convertis préfèrent bronzer à l'abri des regards indiscrets. Surtout des habitués Assis à l'ombre d'un large...

Suite de l'article sur midilibre

Gironde : le naturisme a la côte

La région Aquitaine, essentiellement les départements des Landes et de la Gironde, est la deuxième destination naturiste de France. Le développement est fulgurant : de 2 ou 3 campings dans les années 1970, leur nombre est passé à 18 dans la région. Les retombées économiques sont énormes.

Ce mode de vie complètement nu séduit de plus en plus de vacanciers, français et étrangers. Les lieux d'accueil sont de plus en plus nombreux et développent des services sur mesure comme la thalassothérapie très prisée des touristes allemands. Conséquence directe : la création d'emplois dans la région. Aujourd'hui, près de 1000 emplois sont liés au tourisme naturiste, et le chiffre augmente tous les ans. 

La France est la première destination mondiale avec environ 2 millions de visiteurs naturistes en 2015. Huit millions de nuitées permettent l'emploi de 3 000 salariés et un chiffre d'affaires annuel d'environ 300 millions d'euros. En Aquitaine le CHM-Montalivet, inauguré en 1951, offre une capacité d'accueil de 3 119 places, dont 1817 emplacements de camping. D'autres aménagements touristiques sont réalisés avec notamment le village d'Euronat (créé en 1975), qui compte plus de 1 400 emplacements, et 1.000 chalets.

Suite et vidéo sur France3 Aquitaine : http://france3-regions.francetvinfo.fr/aquitaine/gironde-le-naturisme-la-cote-1062361.html

Naturisme au cœur de la Bresse chalonnais... Une étape pour « vivre en harmonie avec la nature »

8 août 2016 - Daniel Dériot

Depuis bientôt une douzaine d'années, Dominique et Lucien, ont ouvert un gîte pour naturistes. De Hollande, d'Angleterre, d'Allemagne, les touristes séjournent au cœur de la Côte Chalonnaise dans un esprit convivial et familial, avant tout...Ils sont pionniers de cet accueil qui connaît un certain essor.


UNE RECONVERSION VERS LE TOURISME NATURISTE
A priori rien ne prédestinait Dominique et Lucien à se lancer dans l'aventure du naturisme...Sauf, un accident de la vie suscitant une reconversion professionnelle pour celui qui était alors éleveur-agriculteur et une rencontre lors d'un premier séjour de vacances bien méritées pour ce couple au début de l'année 2000. Le couple séjourne alors dans un centre naturiste en Corse. Ils ne connaissaient pas cette « philosophie », qu'est celle de « vivre en harmonie avec la nature »..Lucien est « curieux de nature », il entraîne Dominique ; qui après avoir observé une journée laisse tomber « les textiles ». .Lors de ces vacances, ils côtoient des naturistes du Nord de l'Europe, ces derniers traversent la Bourgogne, sans faire de halte. Au fil des discussions, l'idée de créer quelque chose prend germe.

A leur retour, Dominique et Lucien réfléchissent à un projet d'aménagement de gîte, susceptible d'accueillir au moins une nuit voir plus ces « touristes » à la recherche de calme, de bien être bourguignon. 
En 2003, un domaine avec des bâtiments agricoles est acquis..Les anciens box de chevaux seront restaurés en gîte. Trois chambres sont aménagées ainsi qu'une piscine couverte...Sur le terrain jouxtant, il est possible de camper, un ancien dancing est acheté...il sert de salle pour d'éventuelles animations.

 


UN SITE D'UNE DIZAINE D'HECTARES
A force du poignet, sans beaucoup d'argent mais avec beaucoup de courage, Lucien débroussaille les lieux, aménage des jeux, construit une piscine, conçoit des structures pour chasseurs d'images d'animaux..Aujourd'hui, dans un cadre verdoyant, c'est pas moins d'une dizaine d'hectares qui constitue un havre de calme entre champs et bois de la Bresse chalonnaise. La clientèle , « ce sont des familles avec jeunes enfants » comme ce couple d'Allemands qui a passé la nuit ou encore des retraités de la Suisse voisine venant se détendre » confie Dominique.


Ensemble ils assurent l'accueil, la gestion des lieux, ils ont trouvé un rythme de vie, sans doute moins stressant tout en étant indépendant. « Ce sont des pionniers », remarque Jean Luc Bouland, rédacteur en chef de la revue « Naturisme Magazine ». Le journaliste a suivi et soutenu l'initiative du couple, alors qu'il collaborait à la revue « La vie au Soleil », le journal de la Fédération Française de Naturisme ( F.F.N)... »Aujourd'hui, il existe une vingtaine de sites en France » poursuit le journaliste..

La structure est close, de l'extérieur impossible de voir mais elle est ouverte toute l'année. « Nous recevons le reste de l'année des employés ou encore des cadres effectuant des formations sur Chalon, certains sont naturistes, d'autres non... »...Pour les naturistes, ils respectent la charte de la Fédération Française de Naturisme...


« Il y a eu des évolutions, au fil des années, vivre sans vêtements durant les vacances, c'est aussi dé tresser « reconnaît le couple...qui n'hésite pas à promouvoir les richesses architecturales de la région sans oublier les vins de Bourgogne....


Nos photos : Dominique et Lucien, les propriétaires-gérants du seul gite-espace naturiste en Bresse chalonnaise. Un vaste espace naturel, clos d'une dizaine d'hectares.

 

La suite sur http://www.vivre-a-chalon.com/

Une équipe de M6 se met à nu pour filmer une élection naturiste

Pour "Zone Interdite", une équipe de tournage -en tenue d'Adam et Eve, comme l'intégralité des participants- est venue immortaliser pour M6 l'élection de Miss Levant 2016, dans le Var. Une île réputée pour être l'un des berceaux du naturisme...

Ce week-end s'est déroulé une élection de miss un peu particulière : le sacre de Miss Levant 2016, île varoise réputée pour être un haut-lieu du naturisme. Les candidates, comme le jury ou le public, étaient donc tous... en tenue d'Adam et Eve.

Depuis plus de 50 ans, cet événement se déroulant sur la plage attire toujours autant de résidents et de vacanciers, qui votent à main levée pour désigner celle qui sera coiffée d'une couronne de fleurs.

13 naïades participaient

Mais une petite surprise attendait les habitués cette année: la présence de l'équipe de l'émission Zone Interdite - nus, comme l'intégralité des participants - venue immortaliser pour M6 ce sacre estival, au cœur du berceau historique du naturisme. Un 90 minutes qui sera diffusé l'été prochain, révèle Nice Matin.

Pour la petite histoire, sur les 13 naïades qui se sont présentées à l'élection, c'est une jeune fille originaire de l'île, Aude, 20 ans, blonde aux yeux bleus, qui a décroché le titre tant convoité.

La suite sur : ledauphine.com

Tout nus et tout bronzés au Club Soleil de Verrières

À Verrières, se cache un paisible club de naturistes. Immersion totale dans un camping où les vacanciers ne mettent pas grand-chose dans leurs valises.

Un club naturiste dans l’Aube ? Quelle drôle d’idée ! On imagine plus les gens se dénuder sur les plages du sud que dans la région Grand Est. Allez, hop, direction Verrières (un nom prédestiné à l’exposition !) pour tester cette pratique pour le moins saugrenue.

Devant le portail du Club Soleil situé à l’orée d’un bois, un doute m’assaille. Vais-je entrer dans une secte de dangereux pervers ?

Éric, le président du club, m’accueille chaleureusement. Ouf, il est habillé, mais il ne tarde pas à se mettre à l’aise et je me force à le regarder bien dans les yeux.

La suite sur http://www.lest-eclair.fr/

Var : une équipe de tournage de M6 se déshabille sur une île naturiste

En pleine élection traditionnelle de Miss Levant, sur une île naturiste du Var, une équipe de tournage de M6 s’est rendu sur place pour l'émission Zone Interdite. Pas d’exception : tout le monde s’est mis à nu. 

L’Ile du Levant, dans le Var, est réputée pour son naturisme. Difficile d’échapper à la tradition : dans ce lieu, on doit se mettre nu. Alors lorsque le week-end dernier, l'équipe de tournage de l'émission Zone Interdite pour M6 s'est rendu sur l'île, tous les membres se sont déshabillés. 

 

A lire aussi - Vacances tout nu : les activités que l’on peut pratiquer

Blondes, brunes, rousse…

Comme l’explique Nice-Matin, l'équipe est venue enquêter sur un évènement annuel qui dure depuis une cinquantaine d'années : l’élection de Miss Levant 2016. Comme d'habitude, plusieurs résidents et vacanciers ont élu, à main levée, la candidate qui leur plaisait le plus.

Parmi les treize naïades présentes cette année, il y avait l’embarras du choix : blondes, brunes, rousse… On comptait notamment trois Belges, une Hollandaise et une Italienne. L'heureuse couronnée se nomme Aude, 20 ans, étudiante en sciences sociales à Paris.

L’émission de Zone Interdite, qui dure 90 minutes, sera diffusée l’été prochain annonce Nice-Matin.

La suite sur planet.fr

BANVILLARS : LES NATURISTES DU CLUB SOLEIL INVITENT LES ASPIRANTS AU BIEN ÊTRE À LES REJOINDRE

Paisiblement installés au cœur des fortifications du Haut-Bois à Banvillars, les naturistes du club Soleil Belfort-Montbéliard soufflent cette année leurs 55 bougies. Malgré un nombre d’adhérents en baisse, les membres gardent le cap.

 

1 / 4
 
 
 
 
 

Pas de nuance possible : le club Soleil Belfort-Montbéliard se revendique comme naturiste et non nudiste. C’est-à-dire qu’il est question d’adopter une philosophie de vie et non de faire tomber la chemise une fois de temps en temps en bord de mer.

« Le naturisme est une manière de s’opposer à une société technicisée dans laquelle on court après le temps », expliquent ses membres. Se retrouver nu, en pleine nature, dans le respect des uns et des autres, loin de l’agitation quotidienne… le site du Haut-Bois de Banvillars fait véritablement figure « d’échappatoire » pour ses adhérents.

Le club compte actuellement une trentaine d’inscrits - la majorité venant de l’Aire urbaine -, bien loin des 200 qu’il enregistrait dans les années 1970. Ses dirigeants tiennent malgré tout à le conserver, bien qu’ils aimeraient voir les rangs grossir et davantage de personnes s’y investir.

Priorité aux couples et aux familles

« Nous recevons beaucoup de demandes d’adhésion d’hommes seuls, avec des motivations plus ou moins claires, alors nous filtrons. Nous privilégions les couples et les familles », soulignent-ils. Au-delà de cet aspect, le club est facile d’accès. Depuis ses balbutiements en 1961, l’association a vu passer des personnes de tous bords politiques, religieux, et de toute catégorie socioprofessionnelle. « Une fois qu’on a franchi l’entrée, on est tous sur un même pied d’égalité », assurent les membres.

Il est possible de profiter des lieux, d’y installer son camping-car ou sa caravane tout au long de l’année. Si la vie en communauté implique certaines règles (lire encadré ci-contre), chacun peut s’adonner librement à ses activités (un terrain de pétanque et une table de ping-pong sont installés).

« On essaie d’éviter l’ambiance camping-paradis », précisent les fidèles du club. Comprenez : une beuverie autour de la table. D’ailleurs, l’alcool, comme le tabac, peut être consommé mais avec modération. Et en ce lieu de quiétude, interdiction de parler politique et religion. « Enfin, c’est la théorie. Les personnes peuvent échanger tant que cela ne crée pas de tensions ». En revanche, les adhérents sont incités à partager les repas, histoire de cultiver l’esprit de famille et de convivialité.

De nature discrète sur leur art de vivre, les naturistes du club Soleil ont à présent souhaité « rappeler leur existence » et « encourager de nouvelles adhésions ».

Caroline ANFOSSI

 

Suite de l'article sur http://www.estrepublicain.fr/

BANVILLARS : LES NATURISTES DU CLUB SOLEIL INVITENT LES ASPIRANTS AU BIEN ÊTRE À LES REJOINDRE

Paisiblement installés au cœur des fortifications du Haut-Bois à Banvillars, les naturistes du club Soleil Belfort-Montbéliard soufflent cette année leurs 55 bougies. Malgré un nombre d’adhérents en baisse, les membres gardent le cap.

 

1 / 4
 
 
 
 
 

Pas de nuance possible : le club Soleil Belfort-Montbéliard se revendique comme naturiste et non nudiste. C’est-à-dire qu’il est question d’adopter une philosophie de vie et non de faire tomber la chemise une fois de temps en temps en bord de mer.

« Le naturisme est une manière de s’opposer à une société technicisée dans laquelle on court après le temps », expliquent ses membres. Se retrouver nu, en pleine nature, dans le respect des uns et des autres, loin de l’agitation quotidienne… le site du Haut-Bois de Banvillars fait véritablement figure « d’échappatoire » pour ses adhérents.

Le club compte actuellement une trentaine d’inscrits - la majorité venant de l’Aire urbaine -, bien loin des 200 qu’il enregistrait dans les années 1970. Ses dirigeants tiennent malgré tout à le conserver, bien qu’ils aimeraient voir les rangs grossir et davantage de personnes s’y investir.

Priorité aux couples et aux familles

« Nous recevons beaucoup de demandes d’adhésion d’hommes seuls, avec des motivations plus ou moins claires, alors nous filtrons. Nous privilégions les couples et les familles », soulignent-ils. Au-delà de cet aspect, le club est facile d’accès. Depuis ses balbutiements en 1961, l’association a vu passer des personnes de tous bords politiques, religieux, et de toute catégorie socioprofessionnelle. « Une fois qu’on a franchi l’entrée, on est tous sur un même pied d’égalité », assurent les membres.

Il est possible de profiter des lieux, d’y installer son camping-car ou sa caravane tout au long de l’année. Si la vie en communauté implique certaines règles (lire encadré ci-contre), chacun peut s’adonner librement à ses activités (un terrain de pétanque et une table de ping-pong sont installés).

« On essaie d’éviter l’ambiance camping-paradis », précisent les fidèles du club. Comprenez : une beuverie autour de la table. D’ailleurs, l’alcool, comme le tabac, peut être consommé mais avec modération. Et en ce lieu de quiétude, interdiction de parler politique et religion. « Enfin, c’est la théorie. Les personnes peuvent échanger tant que cela ne crée pas de tensions ». En revanche, les adhérents sont incités à partager les repas, histoire de cultiver l’esprit de famille et de convivialité.

De nature discrète sur leur art de vivre, les naturistes du club Soleil ont à présent souhaité « rappeler leur existence » et « encourager de nouvelles adhésions ».

Caroline ANFOSSI

 

Suite de l'article sur http://www.estrepublicain.fr/

Naturisme : 1 Français sur 2 aimerait faire tomber le maillot

Le naturisme, ça vous tente ? Ce mode de vie un peu particulier séduirait tout de même 51 % des Français. On fait le point.

Naturisme : 1 Français sur 2 aimerait faire tomber le maillot

Le naturisme , ça vous tente ? D'après un récent sondage conduit par le site de voyage Lastminute.com*, 51 % des Français aimeraient, un jour, envoyer valser leur maillot de bain pour vivre des vacances 100 % nues. Visiblement, les Français ont moins froid aux yeux que les Italiens, les Allemands et les Britanniques, qui ne sont « que » 45 %, 40 % et 14 % (respectivement) à avoir envie de tenter l'expérience...

Pour s'essayer au naturisme, pas besoin de se rendre dans un village-vacances spécialement dédié à cette pratique : sur certaines plages (pas toutes !), il est déjà possible de faire tomber le maillot pour perfectionner sonbronzage . D'ailleurs, 65 % des Espagnols avouent prendre le soleil dans le plus simple appareil. Et les Français ne sont pas loin avec 59 % d'adeptes.

Naturisme et nudisme, ce n'est pas la même chose

Mais au fait, le naturisme, c'est quoi ? La Fédération Française de Naturisme (FFN) donne la définition suivante : « être naturiste c'est vivre la nature, vivre son propre corps, vivre en famille, faire l'expérience de sa propre liberté. Être naturiste est le moyen le plus simple d'être humain ». Bref, il s'agit de vivre nu - dans le respect d'autrui et de la Nature.

 

Le naturisme et le nudisme, ce n'est pas la même chose : le nudisme consiste à être nu dans un espace public. C'est un acte répréhensible par l'article 222-32 du Code pénal. Le naturisme, ce n'est pas illégal : on pratique dans des espaces reconnus par la loi, autour d'un projet de société (le bien-être, le retour à la nature...). Rien à voir avec de l'exhibition !

Une dernière info ? 4 Français sur 10 ont déjà testé les vacances naturistes. On se lance ?

*réalisé en ligne du 8 au 20 juillet 2016 sur 1000 personnes âgées de plus de 18 ans en France, 2000 au Royaume-Uni, 1000 en Espagne, 1000 en Allemagne et 1000 en Italie.

 

Sutie de de l'article sur http://www.topsante.com/

"

Naturisme et nudisme, ce n'est pas la même chose

Mais au fait, le naturisme, c'est quoi ? La Fédération Française de Naturisme (FFN) donne la définition suivante : « être naturiste c'est vivre la nature, vivre son propre corps, vivre en famille, faire l'expérience de sa propre liberté. Être naturiste est le moyen le plus simple d'être humain ». Bref, il s'agit de vivre nu - dans le respect d'autrui et de la Nature.

 

Le naturisme et le nudisme, ce n'est pas la même chose : le nudisme consiste à être nu dans un espace public. C'est un acte répréhensible par l'article 222-32 du Code pénal. Le naturisme, ce n'est pas illégal : on pratique dans des espaces reconnus par la loi, autour d'un projet de société (le bien-être, le retour à la nature...). Rien à voir avec de l'exhibition !"

Et bien voilà une nouveauté ! La définition du naturisme vue par la FFN me semble en complet décalage avec l'évolution et le développement du naturisme.

Donc je résume : le naturisme , c'est légal et pas le nudisme ?

Et le naturisme se pratique dans des espaces autorisés par la loi.Les adeptes de la randonue seront content de l'apprendre.Mesdames et messieurs les randonneurs nus , inutile dorénavant d’adhérer car vous n’êtes pas considéré comme "naturistes" !

Ah, j'allais oublier les célibataires et les couples dont l'un des deux n'est pas naturiste : le naturisme, c'est vivre vivre en famille....LOL

 

0

Le Club du Soleil accueille le grand public ce dimanche à Diénay.

 

00

Crée en 1953, le Club du Soleil a, au cours de ces plus de 60 ans d’existence, beaucoup évolué. C’est en 1955 que la commune de Diénay, à 30 minutes au nord de Dijon, vend au club un terrain situé en bordure d’une forêt. Aujourd’hui aménagé d’une piscine chauffée par des panneaux solaires, de jeux pour enfants, d’un terrain de boules et de quilles, d’un espace camping, d’un barbecue géant notamment, les 3 hectares de terrain sont également très boisés permettant ainsi des petites balades. Totalement clos, le site est discret et sécurisé pour tous les naturistes.

000

Membre de la Fédération Française de Naturisme ( FFN), les responsables du club dijonnais ont des projets comme faire revenir quelques caravanes, proposer des petits logements à l’année permettant aux adhérants de passer un peu plus de temps sur place sans être obligé de rentrer le soir chez eux et revenir le lendemain.

Alors finalement qui peut venir au Club du Soleil à Diénay ? Pascal, Vice Président du Club a répondu pour Infos-Dijon.com : « Déjà tous les adhérents au Club du Soleil de Dijon. Ils ont accès au site 24h/24h et 7 jours sur 7. On peut aussi recevoir des visiteurs, comme ce dimanche, à conditions qu’il y ait un membre du bureau. On ne peut pas en effet, les laisser seul, pour des raisons de sécurité. Et puis nous recevons aussi toutes les personnes munies d’une carte de la Fédération Française ou Internationale de Naturisme ».

Selon la Fédération Nationale du Naturisme, les adhésions ont bondi de 40% au cours de ces deux dernières années. A ce jour, la France reste la première destination naturiste dans le monde. Les hollandais font partis des principaux touristes étrangers naturistes en France.

Qu’est ce qui peut motiver à se lancer dans le naturisme ? C’est la question que nous avons posé à un des adhérents, Olivier : « Pour moi, c’était l’envie d’être nu dans la mer. Et je vous assure que la sensation est très agréable. Profiter du soleil et des éléments faisaient également partis de mes motivations. Et puis vivre dans un club, ça permet de faire des rencontres amicales avec des personnes qu’on ne croiserait pas au quotidien. De toute façon, quoiqu’on en dise, il y a une communauté naturiste. On a tous un certain savoir vivre, des valeurs, une attitude commune par rapport à la vie. Il y a un lâché prise au stress du quotidien. Et finalement on se retrouve rapidement embarqué dans le naturisme, même si au départ ce n’était que pour essayer ».

Essayer, tester, découvrir le naturisme sans engagement, dans le respect de chacun, c’est ce que vous propose le Club du Soleil de Dijon ce dimanche 21 août dès 10h du matin à Diénay.

@Norbert_Banchet

Infos Club : http://www.club-naturiste-du-soleil-de-dijon.com/

Twitter : https://twitter.com/csdijon

SAMSUNG CAMERA PICTURES

00

000

La suite sur infos-dijon.com

 

Un camping naturiste dans les bois d’Yport

Yport. Pendant l’été, le Club du Soleil de la Porte Océane (CSPO) est un camping qui accueille des vacanciers de diverses nationalités. Néanmoins, c’est aussi un club aux valeurs marquées.

 

Sur le plan d’Yport, rien ne distingue le Club du Soleil de la Porte Océane (CSPO) des autres campings, situés aux alentours du village portuaire. Il suffit pourtant de suivre les discrets écriteaux, qui nous plongent au cœur du bois des Quarante Acres, pour se rendre compte de la teneur singulière de ce « camping ».

Réservé aux personnes pratiquant le naturisme, il s’apparente davantage à une association.

Philippe Martin en est le trésorier. « Cinquante-six emplacements fixes sont réservés aux adhérents du CSPO », explique­t­il. « Les soixante-quatre restants sont alloués aux vacanciers », qui sont majoritairement néerlandais, belges ou allemands. Dans un cas comme dans l’autre, le fait d’être naturiste est un impératif : « Pour séjourner ici, il faut soit être affilié à la FFN (Fédération nationale de naturisme), soit à une autre fédération nationale ».

DES CAMPEURS FIDÈLES

Ce qui n’intimide pas les pratiquants. Certains adhérents de l’association, dont la moyenne d’âge avoisine les 60 ans, « sont là depuis la création du CSPO dans les années 1960 », affirme le trésorier. Et parmi les visiteurs estivaux, «quelques-uns viennent chaque saison depuis douze ans ».

Membre du club ou vacancier, chacun se voit intégré au fonctionnement et à la bonne marche du lieu. Ce caractère de partage et de vivre­ensemble est, selon Philippe, « indissociable du mode de vie naturiste ». L’ancienneté et la moyenne d’âge relativement élevée ne traduisent­elles pas un essoufflement de la pratique naturiste ? Si « une vingtaine d’emplacements » étaient occupés début juillet, seulement cinq le sont en ces premiers jours d’août. Un manque de soleil, « et de moyens », juge Philippe, sans pouvoir affirmer de tendance globale : « Nous aurons un bilan national en fin de saison ». La situation du club, néanmoins, semble idéale. « Nous sommes en bons termes avec la municipalité d’Yport », affirme Denise Martin, membre du CA et chargée de l’animation. « Il y a une quinzaine d’années, nous avions parfois quelques soucis avec des voyeurs, mais cela n’arrive plus. » La raison ? Chacun est unanime : « Le changement de mœurs ».

PRATIQUE

Club du Soleil de la Porte Océane (CSPO)

Bois des 40 Acres, 76 111 Yport

Tél. 02 35 27 30 64

Johan et Antonet Heurter sont un couple de Néerlandais pratiquant le naturisme depuis trente-six ans. Ils séjournent néanmoins pour la première fois au CSPO. Attirés 
par «
 le calme et la verdure » de nos côtes, 
ils semblent ravis de leur choix. «
 Les gens sont amicaux, et il y a beaucoup d’espace », sourit Johan.
Leur première expérience naturiste date de 1980 : « Lorsqu’il fait beau chez nous, tout le monde se rue vers la mer. Les plages naturistes sont toujours propres et calmes », explique Antonet. Le naturisme, un pas somme toute «facile à franchir » pour les deux vacanciers. Il leur permet aujourd’hui de « partager des valeurs qui réunissent les gens », comme le respect de la nature ou des choix personnels de chacun. Et, après s’être concertés quelques secondes dans leur langue natale, ils énoncent le terme résumant, selon eux, l’essence du naturisme : « liberté ».
« PARTAGER DES VALEURS QUI RÉUNISSENT LES GENS »

Johan et Antonet Heurter sont un couple de Néerlandais pratiquant le naturisme depuis 36 ans. Ils séjournent néanmoins pour la première fois au CSPO. Attirés par « le calme et la verdure » de nos côtes, ils semblent ravis de leur choix. « Les gens sont amicaux, et il y a beaucoup d’espace », sourit Johan.

Leur première expérience naturiste date de 1980 : « lorsqu’il fait beau chez nous, tout le monde se rue vers la mer. Les plages naturistes sont toujours propres et calmes », explique Antonet. Le naturisme, un pas somme toute «facile à franchir » pour les deux vacanciers. Il leur permet aujourd’hui de « partager des valeurs qui réunissent les gens », comme le respect de la nature ou des choix personnels de chacun. Et, après s’être concertés quelques secondes dans leur langue natale, ils énoncent le terme résumant, selon eux, l’essence du naturisme : « liberté ».

La suite sur paris-normandie.fr