Forums
 
Forums  ›  Société - Economie  ›  Société
 

11 Novembre : François Hollande sifflé .....

11 Novembre : François Hollande sifflé .....Qu' en pensez vous ?

Approuvez vous et comprenez vous ?

Pensez vous que la France risque de s'embraser ?

Bonjour , à tous , OUI UN RAS LE BOL POLITIQUE ET FISCALE .....Mais par respect des SOLDATS MORT AU COMBAT , je trouve cela déplacé et impoli , lamentable  de  la part des protagonistes de manifester   en ce jour leur colère BIEN QUEL SOIT LÉGITIME. 

les impots ?? ça sert aussi à payer les soldats ??  réduisons les impots !! ;-)

Natu14, les soldats servent aussi à te défendre....

Pour ma part, je ne cautionne pas ces agissements.

Peu importe que l'on soit de droite ou de gauche.Un jour de mémoire doit être respecté et être une trêve.

Ce jour est aussi là pour nous rappeler au combien une guerre produit d'horreurs, de tragédies, de tristesses, de douleurs, d'orphelins, de malheurs,etc...

De plus, ce jour là plus qu'un autre, la fonction de Président doit être respectée.Si ce respect n'existe plus, alors la république est en danger car cela signifie

que les règles républicaines ne sont plus respectées.

De la même manière, je déplore la manière qu'utilisent les médias pour tourner en ridicule un Président.Même au nom de la liberté de paroles et d'expressions, il y a des

lignes qui ne doivent pas être franchies.La fonction présidentielle doit être respectée même si le personnage nous déplait.

mon père a fait 7 ans de captivité en Allemagne, il y a passé toute sa jeunesse. Je participe à toutes cérémonies commémoratives de ma commune. On doit respecter ces symboles...

Mais qui sème le vent récolte la tempête!...

certains journalistes ont de la mémoire? écoutez ce matin cette chromique: http://www.rtl.fr/emission/la-chronique-d-eric-zemmour/ecouter/la-gauche-recolte-ce-qu-elle-a-seme-7766688355

Bien amicalement. Giloux

En effet , ce n'est pas le lieu pour manifester son mécontentement, ce jour là est un jour de mémoire, si on participe à cette manifestation c'est en souvenir des soldats morts pour notre liberté et non pour exprimer ses états d’âme sur la conjoncture présente. Ceci même si parfois le ras le bol est de mise

je préfère siffler pour éviter de répondre

à propos De Gaulle s'est fait siffler lui aussi, lors d'une même cérémonie..........mais c'est vrai qu'il n'avait rien compris.........bien qu'il disait le contraire

 

 

Ma réponse aurait été la même qu'il s'agisse de De Gaulle, de Sarkozy, de Mitterrand,etc...Ce jour exige respect et retenue ET la fonction présidentielle ou de chef d'Etat doit être

respectée.

Un Président est un Président, élu par une démocratie.Respectons le choix fait par le peuple et respectons la fonction.

Que l'on aime ou pas l'homme, il est élu.

Il y a un temps pour tout.Un temps pour le souvenir et le recueillement, un temps pour le repos, un temps pour la revendication.

Nos institutions nous offrent la possibilité d'exprimer notre désaccord.....Déplacez vous et mettez le bulletin que vous pensez utile dans les urnes..

 


Si ce respect n'existe plus, alors la république est en danger car cela signifie

que les règles républicaines ne sont plus respectées.

La fonction présidentielle doit être respectée même si le personnage nous déplait.

 Pascal, j'aimerais que ce soit vrai, vraiment, mais, il est vrai qu'à semer le vent, on récolte la tempête. 

Je ne cautionne pas ces cris lors de cette cérémonie, qu'on soit clair. 

Mais tu parles de respect des règles républicaines. C'est là que ça fait hic chez moi!

Je ne citerai que deux exemples qui me viennent en tête à l'instant.

Lors de son élection, une bande de jeunes a brulé en public, sous les caméras du monde entier, le drapeau Français sur la place de la Bastille.

Le président et son garde des sceaux les a excusés car pris dans la liesse ! Tu sais combien ça coute aux yeux de la loi? Eh bien, ils n'ont rien eu, relâchés le lendemain. Le gouvernement n'a pas respecté la république.

Le deuxième exemple, c'est dernièrement, notre Chef d'état s'est mis à genou, devant une gamine de 15 ans, dont les parents avaient épuisé tous les recours juridiques, pour obtenir la naturalisation. La république avait tranché, en respectant la loi. Qu'a t il fait? Revenir devant la décision, en proposant à cette personne de revenir sur le territoire.

Je me dis que lorsqu'un président même ne respecte pas la république, comment veux tu qu'une bande de personnes excédées par le poids fiscal, puissent hésiter à manifester leur colère à ce même homme?

Je ne les excuse pas, mais je comprends, face à cet homme qui a donné l'exemple.

Si on reprend depuis 18mois, à mon avis les exemples ne manquent pas.

J'admets que ce n'était pas le jour pour sifflet le Président de la République, ces jours de mémoires ( pensons aussi au 8 mai ) sont là pour nous rappeler que des hommes se sont battus et sont mort pour notre liberté.Pascal je suis d'accord avec toi qu'un Président doit être respecté quelque soit son étiquette politique, ses choix et son action.

Cependant il faut comprendre la colère et l'exaspération du peuple qui se sent oppressé par les mesures fiscales et autres réformes mise en place depuis son élection, les gens sont à bout, et malgré ce jour de mémoire ils ont fait comprendre leur ras le bol .  

Certes, certes, on peut toujours donner des leçons de bonne conduite et rappeler le bon peuple à des devoirs de mémoire,  mais encore faut-il que cette même classe politique et ses soutiens  n'oublient  pas qu'une candidate d'un parti aujourd'hui au gouvernement a suggéré de supprimer la cérémonie du 14 juillet. Que le compagnon d'une ministre était absent le jour du ce même 14 juillet, twittant son mépris pour ce type de commémoration.

On est vite, très vite passé sur le « mur des cons » du syndicat de la magistrature proche du parti au pouvoir, sur les différentes cacophonies gouvernementales et, jeté à l’oubli un ministre qui a juré dans les yeux de l’assemblée nationale ne pas avoir de compte en suisse….

Alors, oui, on aimerait une France admirable, une France qui ait une conduite exemplaire, encore faut-il que l’on donne l’exemple au niveau le plus haut et que lorsque l’on prône « la normalité », on en fasse une règle applicable à tous. Lorsqu’on ouvre de trop grandes brèches à la dérive, il est difficile de prôner l’exemplarité et il faut simplement tirer humblement les conséquences de ses erreurs, ce que le monde politique d’aujourd’hui est incapable de faire, se drapant dans sa démocratie par défaut et son droit qu’il applique au autres et qui ne le concerne pas toujours.

Je trouve qu'il est inadmissible de manifester et siffler lors de la commémoration de l'armistice du 11 novembre 1918, même si le Président de la République est impopulaire.. Un peu de respect avec nos grands-pères et arrières-grands-pères qui nous ont permis de gagner cette guerre avec un très lourd tribut dans nos familles.

En ce qui concerne le mécontentement du peuple, il ne faut pas s'en étonner, ce n'est pas seulement la faute du gouvernement actuel et de François Hollande, les gouvernements et présidents précédents ont également participé à cette déchéance de notre pays, en l'enfoçant de plus en plus dans les dettes et surtout en vivant au-dessus de leurs moyens. Il n'est pas étonnant que le peuple gronde,

       Ce jour là, il faut respecter les morts pour la France et les institutions dont celle du chef de l'Etat. Le Président de la République doit d'ailleurs être respecté  en tous lieux quelque soient les circonstances: s'il ne l'est pas ou s'il ne l'est plus, c'est que le pays est au bord de l'implosion : ainsi Louis XVI ne l'était plus ( respecté) entre 1789 et 1792 ce qui amena la révolution de 1792 moins connue mais plus terrible encore que celle de 1789;

Nous sommes tous d'accord me semble t-il.

Ce n'était pas le jour pour ce type de manifestation hostile.

C'est un jour de commémoration qui doit être un jour respecté.

Les politiciens de tous bords récoltent ce qu'ils ont successivement semé : L'exemplarité ne doit pas être enseignée à L'ENA.

L'ENA justement parlons en, à part fabriquer des hommes et des femmes promus à des fonctions politiques et  pour la plus grande majorité  d'entre eux sans aucune connaissance du monde du travail et de sa  réalité, elle sert à quoi ????

Résultat notre pays va de plus en plus mal et les manifestations tout à fait déplacées de ce week end ne sont que le sommet de l'iceberg du mécontentement qui gronde.

Respect de la fonction présidentielle ?!! Faut arréter un peu !!
Le président est élu par le peuple POUR le peuple !!
Et quand cette fonction n'est pas respectée il n'y a pas de respect de la fonction à avoir.
Je dis cela dans un sens global. Loin de moi l'idée de critiquer droite, gauche, centre etc...
C'est une fonction difficile, faut bien le reconnaitre.

Maintenant je me joins à tous pour dire que ce n'était ni le lieu ni le moment.
Il y a un temps et un lieu pour tout.

Mais dans une société où le respect passe après le paraitre, l'argent et le consumérisme à outrance, il ne faut plus s'étonner de rien.

 

11 Novembre : François Hollande sifflé .....Qu' en pensez vous ?

Approuvez vous et comprenez vous ?

Pensez vous que la France risque de s'embraser ?

- Rien, ils se font tous siffler lorsqu'ils deviennent Président (Pas le camembert Rigolant) alors que la majorité a voté pour eux... (Ne l'oublions pas)

- Oui, parfaitement et c'est normal, rien ne va...

- Non, rien ne changera, les français sont des veaux... Pour faire une révolution, faut des coucougnettes et personnes ne fera rien... c'est archi sur...

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !

Il ne faut pas oublier que c'est une petite majorité: M. Hollande a été élu avec 18 000 000 de voix soit 51,63% des suffrages exprimés, contre 16 000 000 à M. Sarkozy, soit 48,37 % des suffrages exprimés.

Le petit pourcentage qui a fait pencher la balance s'est rapidement aperçu que le "Président normal" faisait comme le "Président bling-bling" et comme il attendait, on ne sait à quel titre, des miracles du "Président normal", il a été très vite déçu.

Les Français, nous tous donc, ne sont pas des veaux, ils ont la mémoire courte, et, comme tout individu, croient que le changement va forcément être bénéfique. Ils ont simplement obéré le fait qu'ils ont élu quelqu'un qui n'avait aucune expérience de l'exercice du pouvoir, qui n'avait jamais occupé un ministère et qui n'avait pas pris la mesure de la crise économique traversée par les pays développés qui nécessitaient des mesures largement différentes de celles qu'il a prises et qui correspondent à l'idéologie de la sociale démocratie d'il y a cinquante ans.

Mitterand avait fait illusion pendant les trois premières années inaugurant les chrysanthèmes de ces illustres prédécesseurs et profitant de la fin des trente glorieuses. M. Hollanden'a pas pu faire illusion,mais,  il crée très vite la désillusion

Et pendant  ce temps la. ...bien loin du KF  du commerce, les avocats fiscalistes au service de ceux et celles qui desirent payer moins d'impots s' emplissent  les poches.

Pour ce qui est de notre president....dites vous bienqu'il a du en ecraser plus d'un pour arriver au poste qu'il occupe...et quand on le pretend cucu,  rappelons nous qu'il  faisait cocu sa chère et tendre

J'ai une absolue confiance en son programme...tant pis pour mes impôts. ...

bonjour a tous , mais c'est quoi son programme car meme lui ne le c'est pas et ne peu y répondre , je suis une personne de terrain et je pense que nous ne sommes pas tous sur la meme planete . tout est en train de mourir et de disparaitre il ne suffit pas de lire des compte rendu ou des témoignage la réalité est bien là. Attendez vous en début d'année prochaine a de très grande manifestation voir plus meme.

C'est vrai depuis des siècles, il y a des individus qui croient, maintenant de la à en faire un fromage, c'est une autre histoire....Clin d'œil

A quand le retour de Roger Giquel.....ah oui c'est vai....il n"est plus ..

"La France a peur..{#emotions_dlg.lool01}

Mais"le bonheur est dans le pré"............Ah la vache, quel fromage....{#emotions_dlg.sun}

Allez, histoire de rigoler...

Le Point.fr - Publié le 14/11/2013 à 06:17 -

15 % des sondés seulement portent un jugement favorable sur l'action du président dans une enquête d'opinion pour le "Huffington Post" et i>Télé.

François Hollande, président de la République.