Forums
 
Forums  ›  Défouloirs  ›  Coups de gueule
 

10.000€ le repas avec des industriels du tabac

"Si les élus redoutent le poids du remord, ils peuvent toujours se rabattre sur le menu bonne conscience"

10.000€ le repas avec des industriels du tabac ? Certains politiques ne s'ennuient pas. Alors, avouons qu'heureusement certains journalistes font bien leur travail...

.... et ce n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan !

Très bonne émission qu'est "Cash investigation", je la regarde à chaque fois. Elise Lucet y est excellente et ne mâche pas ses mots et pour tout dire, je suis même étonné qu'elle soit encore à l'antenne !

Pour ceux qui n'ont pas vu l'émission -->

Cash Investigation - Le scandale de l'évasion fiscale 

Et dire qu'on est quasi obligé de voter pour "ça"...de quel que côté que ce soit...Et ça n'est probablement que la fameuse partie de l'iceberg !Undecided

 

Et dire qu'on est quasi obligé de voter pour "ça"...de quel que côté que ce soit...Et ça n'est probablement que la fameuse partie de l'iceberg !Undecided

 aouiiii , tout a fait d'accord ! S'il y a bien quelque chose qui ne s'embarrasse pas du clivage droite/gauche, c'est bien la certitude que la "pourriture" ne connaît pas de limite ou de frontière sur l'échiquier politique national. Presque tous diplômés de la même école, issus des mêmes rangs de la fonction publique, les hommes et les (rares) femmes qui forment la classe dirigeante est tout sauf représentative de la population française, jaloux de leurs privilèges, convaincus que le pouvoir leur revenait de droit .Tous pourris!

Ce n'est pas qu'au niveau national mais bien international qu'est cette évasion fiscale ! 

 

Le panier de crabe pris en flagrant délit de lobbying aggravé...  Excellente émission... {#emotions_dlg.20}

Hugo - La bonne humeur est une politesse... !

J'ai une proposition à faire au staff du site et aux bons copains du même site (ils vont se reconnaître sans peine..Tongue Out) pour la moitié de 10.000 €, je vous invite tous à une "homard partie" à la maison (en entrée, en plat de résistance et même en dessert..) vins compris....

Payable d'avance et en espèces (comme les politiques){#emotions_dlg.mdr}

 

J'ai une proposition à faire au staff du site et aux bon copains du même site (ils vont se reconnaître sans peine..Tongue Out) pour la moitié de 10.000 €, je vous invite tous à une "homard partie" à la maison (en entrée, en plat de résistance et même en dessert..) vins compris....

Payable d'avance et en espèces (comme les politiques){#emotions_dlg.mdr}

 j'ai pas d'especes que du liquide

soyons serieux ......http://soyons-serieux.fr/orange-en-danger/

13-06-13-richard-tapie-placide.jpg

10  k€ c'est le coût total, n'exagérons pas ce qui est déjà exagéré

donc quid du nombre d'invités, de la réservation de la salle , des voitures louées avec chauffeur pour que chacun puisse boire à sa convenance etc...

et comme tout doit partir en fumée ou en poussière, qu'ils aillent au bûcher des vanités

 

Ceux qui connaissent "chez Françoise"...Wink

Le simple fait que rôdent dans les couloirs de l'Assemblée Nationale et ceux du Sénat, ces fameux lobbyistes (en quantité..)donne une petite idée de la prévarication ou concussion qui régne chez ces damnés de la terre ainsi que des petits "arrangements" en tout genre. Ces pauvres dépités et sénateurs qui, parfois , se plaignent de leurs maigres indemnites et de l'incroyable charge de travail (ne riez pas..) qui leur échoit...Surprised Undecided

juste pour info

 

Député : 13 512 € bruts par mois

 
l'assemblée nationale compte 577 députés.L'Assemblée nationale compte 577 députés. © Catherine Burg

Indemnité mensuelle : 7 100,15 € bruts par mois qui comprend une indemnité de base (5 514,68 €), une indemnité de résidence (165,44 €) et une indemnité de fonction non imposable (1 420,03 €). Cela représente 5 189,27 € net par mois. 

Indemnité représentative de frais de mandat : 6 412 € bruts par mois, pour faire face aux diverses dépenses liées à l'exercice de leur mandat (voiture, loyer, frais de réception, d'habillement...).

Avantages : les députés disposent de 9 138 € bruts par mois sous forme de crédit destiné à rémunérer ses collaborateurs, accès gratuit à l'ensemble du réseau SNCF en 1re classe, remboursement des forfaits de cinq lignes téléphoniques et d'un abonnement internet. Le président de l'Assemblée nationale jouit d'une indemnité propre de plus de 14 000 €.

Cumul : possible. Un député ne peut cumuler son indemnité parlementaire et les indemnités d'autres mandats électifs que dans la limite d'une fois et demie le montant brut de l'indemnité parlementaire de base, soit 8 272,02 €. Un parlementaire ne peut donc percevoir plus de 2 757,34 € au titre de ses mandats locaux.

-------------------------------------------------------------------------

Sénateur : 13 340 € bruts par mois

 
le sénat compte 343 sénateurs.Le Sénat compte 343 sénateurs. © L'Internaute Magazine / Cécile Genest

Indemnité mensuelle  : 7 100,15 € bruts par mois qui comprend une indemnité de base (5 514,68 €), une indemnité de résidence (165,44 €) et une indemnité de fonction non imposable (1 420,03 €). Cela représente 5 388,72 € nets par mois. Le président du Sénat perçoit, quant à lui, une indemnité de fonction de 7 057,55 euros.

Indemnité représentative de frais de mandat : 6 240,18 € bruts par mois pour faire face aux diverses dépenses liées à l'exercice de leur mandat (voiture, loyer, frais de réception, d'habillement...).

Avantages : 7 548 € mis à disposition pour rémunérer ses collaborateurs, dotation micro-informatique, accès gratuit à l'ensemble du réseau SNCF en 1re classe, forfait global de communications téléphoniques. Le président du Sénat jouit d'une indemnité propre de plus de 14 000 €.

Cumul : possible. Un sénateur ne peut cumuler son indemnité parlementaire et les indemnités d'autres mandats électifs que dans la limite d'une fois et demie le montant brut de l'indemnité parlementaire de base, soit 8 272,02 €. Un parlementaire ne peut donc percevoir plus de 2 757,34 € au titre de ses mandats locaux.

 

-------------------------

LA RETRAITE

Un système toujours très avantageux

En 2010, l'Assemblée nationale comme le Sénat avaient déjà procédé à une réforme de leur régime de retraite. Ils ont été rapprochés du droit commun pour le relèvement progressif à 62 ans de l'âge minimum pour percevoir la pension, le nombre d'annuités requises et le taux de cotisation. En revanche, même si le système de la double cotisation a été supprimé, il reste avantageux et les députés cotisent toujours plus vite (jusqu'à 1,5 fois).

Dans les deux cas, en un seul mandat, les parlementaires touchent plus que la moyenne des Français en une carrière complète et aujourd'hui, la pension moyenne d'un député est de 2 700 euros par mois, contre 4 400 euros pour un sénateur.

 

Ouf !... c'est que du brut !...{#emotions_dlg.lool01}

 Des scandales comme celui ci, il y en a pléthore hélas; chacun dénote jusqu'où l'orgueil et le paraître de l'homme peuvent le rendre ridicule. Tout ceci pour dire dans un salon le petit doigt levé "Et vous ma Chèèèèère, y étiez vous? " , et disparaître une fois la chasse d'eau tirée dans l'oubli.  Désolé d'être un peu trivial, mais c'est tout  ce que m'inspire ce genre de fait divers.  Si ce genre de personnages méprisent les petits que nous sommes, ils multiplient mon dégoût pour les "paons"  ridicules qu'ils sont.