Je suis naturiste et j'aime le sexe
Informations
Pierrecolline
Paris, France
15.03.2018 (37 jours)
Note
4 votes
Actions
Partager
Catégories
Actualités (9 articles)
Art et culture (1 articles)
Entre Amis (1 articles)
Vacances (2 articles)
La Publication

Je suis naturiste et j'aime le sexe

Et voilà encore mon envie de bousculer qui resurgit en lisant des commentaires sur notre réseau naturiste préféré.1

Alors, le naturiste serait un être asexué ? En regardant un corps nu, il ou elle ne verrait qu'un corps et aucune pensée ne traverserait l'esprit.

Le naturiste serait donc un être dépourvu de sensibilité et de goût. Il ne ressentirait aucune émotion face à la beauté, à la sensualité, à l'expression d'un corps nu.

Et quand bien même cela serait le cas, interdiction formelle lui est faîte de l'exprimer. 

Cela me fait penser  aux différents mouvements actuels qui , au nom de la protection de la femme et de l'égalité, voient du harcèlement partout. Le moindre sourire, le

moindre regard, la moindre invitation deviennent suspects. Encore un pervers!

Attention à ne pas mal interpréter mes paroles : je ne cautionne pas et condamne fermement toutes les violences faites aux femmes et aux hommes,

quelles soient physiques ou psychologiques. 

En revanche, quoi de plus beau que de se faire draguer, courtoisement, se sentir apprécié ? Qui n'aime pas sentir agir sa séduction.

N'est ce pas pour cela que chaque matin , nous nous préparons ? Choix des habits, des chaussures, de la coiffure,etc..

Nous aimons plaire et cela est bien normal.

Ce que je veux exprimer, c'est qu'il ne faut jamais tomber dans l'excès.

Il en est de même chez les naturistes. Comment rester insensible au beau fessier d'un homme, aux courbes ou rondeurs d'une femme,

à un regard étincelant, à une poitrine, des abdominaux,etc..Homme ou femme, à la vue d'un beau corps, qui peut ne pas se dire au fond de lui : waouh...

Est il interdit de l'exprimer sans se faire traiter de pervers, de nymphomane, de détraqués ? 

Ne peut on pas dire , courtoisement et avec respect à l'autre qu'il ou elle est séduisant sans pour autant y projeter du sexe ?

Les compliments ne font pas de mal. 

Ce n'est donc pas le fait d'exprimer qui est nuisible mais la manière de le faire.

Je suis naturiste et j'aime le sexe ne signifie pas que les naturistes sont des excités mais simplement qu'ils sont humains et que la sexualité fait aussi partie 

de ce qu'ils ou elles sont. Il faut le dire.

Il en est de même lorsque l'on voit quelque chose qui nous plaît : exprimons le avec respect, courtoisie et sans arrières pensées malsaines pour autant.

Qui pourrait reprocher à un visiteur de musée de s'extasier devant la Joconde en disant :  elle est splendide et sa poitrine est superbe. 

Ou bien devant le penseur de Rodin : Cette homme à des abdos à faire rougir mon mari et un fessier à croquer (humour).

Ce qui fait que nous sommes humains, c'et justement que nous sommes capables d'échanger, de réfléchir, de dissocier, d'analyser, de coexister et surtout de vivre 

en société avec des règles communes et des comportements adaptés.

Pierre Colline

Pierrecolline 15.03.2018 5 726
Commentaires
Classé par : 
Par page :
 
  •  Moanat: 
     

    Oui je suis tout à fait d'accord avec Pierre.

     
     21 heures 
    0 points
     
  •  Francesconat: 
     

    Oui, Je pense que PIERRE est dans la vérité.

    Depuis 35 ans de naturisme, je revendique le droit d'être homme, femme, couple, comme les autres et que la nudité dévoilé dans notre mode de vie et de bien être naturiste ne signifie pas "sans émotion"...

    Simplement, par notre esprit naturiste, nos sommes plus discret voir plus "pudique" sur ce genre de réflexion quand au corps de l'autre. C'est pour moi justement la barrière à ne pas franchir !!!

    J'aime le sexe, on peut jouer autour de la nudité, on peut en parler entre amis mais en mode nat on est respectueux de la collectivité avec qui on partage nos corps nus...

    Voilà mon sentiment sur le sujet.

    Bises à tous

    Francis

     
     5 jours 
    0 points
     
  •  Lopi: 
     

    Tout à fait d'accord.

    L'essentiel est le.respect de l'autre, il serait hypocrite de dire de cataloguer le.naturiste dans une famille d'asexués. En fait naturisme est à mettre en parallelle à "textile", le comportement par rapport aux sexe est le même pour les deux.

     
     10 jours 
    0 points
     
  •  JeanMiaille: 
     

     

    « Couvrez ce sein que je ne saurais voir », depuis Molière, la nudité est à la tartufferie ce que le sexe est aux bonnes manières : à cacher !

     

     

    L’histoire dira peut-être si la libération sexuelle des années 1970 a été entachée d’abus. Mais elle ne manquera pas de noter l’invraisemblable régression à laquelle assiste l’homme de bientôt 69 ans (allons y du clin d’oeil) que je suis.

     

     

    Le post de Pierre me semble frappé au coin du bons sens. La sexualité est inhérente au genre animal auquel l’homme appartient. Que nous en jouissions ou pas, pour nous reproduire, il faut en passer par là. Que nous en jouions ou non ne change rien à l’affaire. Tartuffe, avant Balzac, montre à quel point nous sommes tous engagés dans la comédie humaine. Pour le plaisir, comme pour le mal.

     

     

    Et la nudité, là-dedans ? Je ne crois pas que ce soit le naturisme, le nudisme – comme on veut – qui ait déclenché l’appétit de liberté sexuelle. Dans l’expression « liberté sexuelle », il y a d’abord le mot « Liberté ». Dans la nudité, comme dans la sexualité, c’est bien d’une même quête de liberté dont il est question.

     

     

    Libre à chacun, ensuite, de rapprocher les termes. Mais de grâce, veillons à ne pas laisser les tartuffes nous rhabiller de leurs vieux oripeaux.

     

     
     16.03.2018 
    2 points
     
  •  Jason-69: 
     

    Moi je suis gourmand, quand je vais chercher mon pain, je vois tous ces bons gâteaux hors de prix, je salive mais je n'en parle pas et je ne les vole pas pour les dévorer. Chacun a sa conscience, les pensées sont personnelles. On ne peux vraiment pas savoir se qu'il se passe dans la tête des personnes.  

    Merci Pierre pour cette belle leçon de vie et qui va dans le bon sens du naturisme.

     
     15.03.2018 
    1 point